Le domaine de Villarceaux : une histoire vivante

A une heure de Paris, dans le Val d'Oise, l'un des plus beaux sites historiques de l'Île-de-France, propose au public une visite inoubliable.

Le domaine de Villarceaux se situe à Chaussy, village du Vexin français dans le Val-d'Oise. De l’an 1000 au siècle des Lumières, le site incarne une harmonie préservée entre patrimoine et nature, et constitue le premier monument entièrement éco-géré d’Europe.

Sous l’impulsion du Conseil régional d’Île-de-France et dès le printemps, le domaine de Villarceaux, havre de paix autrefois réservé à l’aristocratie en villégiature, rouvre ses portes à tous les publics, gratuitement, le temps d’une journée de visite, de fête, ou d’un spectacle…

Le domaine de Villarceaux est un des rares témoins de l’art de vivre à la campagne au XVIIIe siècle

A l’origine simple châtelet en bois érigé au XIe ou au XIIe siècle à la frontière entre le Vexin français et le Vexin normand, Villarceaux devient au XIIIe siècle une importante seigneurie, dotée d’un véritable château fort et d’un vaste domaine agricole.

A la Renaissance, après les ravages de la guerre de cent ans, le domaine perd sa fonction de place forte pour devenir un lieu d’agrément : un manoir est construit, des Communs et des jardins lui sont adjoints.

Le site est réaménagé en un lieu de plaisance accueillant et moderne, plus adapté au style de vie du XVIIIe, avec la construction d’un château.

L’astreinte à résidence des occupants à la Révolution préserve le patrimoine et son mobilier faisant du site un des rares témoins de l’art de vivre à la campagne au XVIIIe siècle.

Le domaine de Villarceaux connaît depuis peu un renouveau exceptionnel

Sous l’impulsion du Conseil régional d’Île-de-France, devenu gestionnaire du site en 1989, le domaine de Villarceaux connaît depuis peu un renouveau exceptionnel, à travers la restauration de son patrimoine bâti et de ses jardins.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent pénétrer dans un univers typique du XVIIIe siècle, avec un mobilier exceptionnellement conservé ainsi que des objets, boiseries ou tableaux, signés de grands maîtres (Boucher, Oudry, Natoire…).

Désormais, après d’importants travaux de restauration d’une partie des bâtiments, l’aile sud des Communs Renaissance entièrement rénovés accueille des manifestations (expositions, spectacles…).

Le premier monument historique 100% écogéré d’Europe

Les jardins de Villarceaux, classés « jardins remarquables » s’illustrent également par l’engagement du Conseil régional pour y mener une gestion 100% écologique.

Grâce à cette politique menée déjà depuis plusieurs année, le site peut se prévaloir d’accueillir des espèces rares (comme des écrevisses à pattes blanches), ainsi qu’une biodiversité et une flore exceptionnellement préservées.

La saison culturelle 2012 : patrimoine, métiers d’art, spectacles, divertissements et nature

Le domaine de Villarceaux est ouvert jusqu’au premier week-end d’octobre. Les visites sont accompagnées, gratuitement, par des guides conférenciers, à l’exception des fêtes nationales.

  • Jusqu’à fin août
Exposition des costumes d’Ollivier Henri, maître brodeur où les visiteurs sont invités à découvrir les merveilles sorties de ses ateliers : costumes de Cour et robes de cérémonies des XVIIe et XVIIIe siècles. Cet artisan d’art nous éblouit avec des créations exceptionnelles puisées dans un passé qui fascine toujours.

  • Samedi 7 et Dimanche 8 juillet
Grâce à une quinzaine de stands installés dans les communs du domaine, des artisans spécialisés dans les restaurations d’œuvres d’art viennent à la rencontre du public ; de nombreux métiers seront présentés pour des démonstrations et un dialogue direct avec le public : meubles, tapisseries, mobiliers, peinture, horlogerie, céramique, encadrements, lutherie…

  • Samedi 14 juillet
A l’occasion de la Fête nationale, le domaine de Villarceaux ouvre ses portes pour des visites libres ou des visites guidées.

Renseignements pratiques

Sur le même sujet