Le musée Cognacq-Jay à Paris : l'art du XVIIIe siècle

Dans le Marais, la collection privée du fondateur de La Samaritaine réunit peintures, dessins, sculptures, dont Chardin, Fragonard, Boucher...
12

Inaugurée en 1929, la collection du musée Cognacq-Jay a été réunie entre 1900 et 1925 par Ernest Cognacq , fondateur des grands magasins de la Samaritaine , et son épouse Marie-Louise Jay. C’est l’hôtel Donon , au cœur du quartier du Marais, rare exemple d’une maison de ville construite à la fin du XVIe siècle, qui est choisi pour l’accueillir.

Ernest Cognacq (1839-1928) consacre une partie de sa fortune à l’acquisition d’œuvres d’art, avec une prédilection pour le XVIIIe siècle français. Sans enfant, celui-ci est animé d’ambitions philanthropiques sincères. En plus du musée, il est ainsi à l’origine de plusieurs fondations humanitaires (crèches, hôpitaux et hospices).

La collection privée du musée Cognacq-Jay

Comme beaucoup de riches amateurs de son époque, Ernest Cognacq voue une admiration particulière à l’art du XVIIIe siècle. Remis à la mode sous le Second Empire, celui-ci est devenu l’expression même de l’élégance et du raffinement. Ernest Cognacq consacre une partie de sa fortune à l’acquisition d’œuvres d’art, avec une prédilection pour le XVIIIe siècle français. Sans enfant, celui-ci est animé d’ambitions philanthropiques sincères.

En plus du musée, il est ainsi à l’origine de plusieurs fondations humanitaires (crèches, hôpitaux et hospices). Selon sa volonté, le musée qui ouvre après sa mort reçoit son nom ainsi que celui de sa femme, Marie-Louise Jay.

Un musée consacré à l’art du XVIIIe siècle

Le musée présente un ensemble de peintures et de sculptures de qualité où les grands artistes (Lemoyne, Chardin, Fragonard) voisinent avec des maîtres moins connus (Lavreince, Saly). Des boiseries, des meubles et des objets d’art décoratif évoquent le cadre de vie d'une société élégante.

Il s'agit d'un ensemble d'œuvres et d'objets d'art comptant environ 1200 numéros, ce qui en fait un petit musée, mais d'une grande variété: on y trouve des peintures, sculptures et dessins, mais aussi des meubles, des porcelaines et toutes sortes d'objets de vitrine.

Présentation des collections

L’ambition d’Ernest Cognacq est de réunir une collection homogène et spectaculaire rendant compte des créations les plus importantes du XVIIIe siècle : c’est ainsi que peintures, dessins, sculptures, meubles et objets d’art y figurent à égalité. Il fait appel pour ses achats aux conseils de plusieurs experts et antiquaires célèbres de Paris.

Ernest Cognacq recherche les noms des plus grands artistes du siècle, et pour chacun une ou plusieurs œuvres importantes. Le Retour de chasse de Diane de Boucher et Perrette et le pot au lait de Fragonard sont des œuvres majeures de ces maîtres. Grand amateur de portraits, il a réuni une série de têtes d’enfants de Greuze ainsi qu’un ensemble de pastels de la Tour et de Perronneau. Il s’est aussi intéressé aux artistes anglais peu représentés en France tels Cotes, Gardner, Reynolds ou Lawrence.

La collection de sculpture du musée est tout aussi remarquable: le buste du maréchal de Saxe et celui du maréchal de Lowendal de Jean-Baptiste II Lemoyne sont des chefs-d’œuvre. Ce panorama ne serait pas complet sans les plus grands ébénistes de l’époque, Oeben, Ven der Cruzen Carlin ou Topino. De nombreux meubles du musée présentent leurs précieuses estampilles. On retient en particulier l’ensemble de petites tables à écrire aux plateaux recouverts de marqueteries polychromes.

Dans les objets d’art, deux ensembles majeurs se distinguent: la collection de figurines en porcelaine de Meissen , unique en France, et celle de boîtes , nécessaires et étuis. Comme ses illustres contemporains, Cognacq a collectionné avec passion ces objets d’orfèvrerie aux formes les plus recherchées, mêlant l’or, l’émail, les pierres fines et les pierres précieuses.

Informations pratiques

Musée Cognacq-Jay - 8 rue Elzévir - 75003 Paris

Ouvert de 10 heures à 18 heures, du mardi au dimanche

Tél. : 01 40 27 07 21

Métro : Saint-Paul, Chemin-Vert, Rambuteau Bus : 29, 69, 76, 96

Sur le même sujet