"Moisson d'Avril" : 9e biennale internationale de la marionnette

En avril 2012, à Lyon, le musée des marionnettes du monde accueille plusieurs spectacles et animations de ce festival, ainsi qu'une journée d'étude.
38

La biennale internationale de la marionnette, Moisson d’Avril 2012, est placée sous le signe de l’ouverture et de la diversité.

Jusqu’au 14 avril, le festival confronte la marionnette à la musique, la gastronomie, la poésie, la vidéo ou encore l’art du cirque. Sa programmation est une œuvre collective, réalisée en étroite collaboration avec les musées Gadagne, le TNG, le Musée-Théâtre de Guignol à Brindas, et le théâtre de Givors

Les rencontres de Gadagne

C’est le propre de la marionnette d’être ouverte aux dialogues et aux échanges inter-artistiques, tout en soulignant que cette propension s’est considérablement intensifiée depuis le tournant du 20e siècle.

C’est à l’histoire et aux devenirs d’un double mouvement d’attraction artistique, de la marionnette vers les autres arts et des autres arts vers la marionnette, que seront consacrées les prochaines rencontres de Gadagne.

Les arts de la marionnette

Avant d’être le support d’une parole ou d’une histoire, la marionnette est un objet construit, destiné à être mis en mouvement.

À ce titre, les arts de la marionnette ont des affinités très électives avec les arts plastiques (sculpture, peinture), mais aussi, avec les arts du geste et du mouvement (mime, danse, cinéma, cinéma d’animation, dessin animé…).

De plus, dans la plupart des formes traditionnelles, la marionnette a au moins autant affaire avec la musique qu’avec le théâtre (cf. marionnettes de l’opéra de Salzburg, ombres javanaises, Bunraku japonais …).

Dimanche 1er avril, une v isite insolite du musée

La compagnie Soulier rouge est une compagnie lyonnaise créée en 2009 à l’initiative d’Hélène Saïd, comédienne, conteuse et marionnettiste. Hélène Saïd a notamment collaboré avec plusieurs compagnies lyonnaises (Cie Passacaille Théâtre, Cie Zéotrope, Cie Excès Terra). Pour la mise en scène des Souliers rouges , elle s’est associée à la comédienne Aude Pellizzoni.

Dimanche 1er avril, une visite bien étrange du musée des marionnettes du monde.est proposée : une femme, la guide, et son ombre entraîne le public dans les étonnantes collections : qui suit qui ? Qui manipule qui ? Cette animation est réalisée dans le cadre de la résidence de Soulier rouge à la Médiathèque de Vaise.

Jeudi 5 avril, journée d’étude : "Marionnettes, arts de la figure, figures de l’art"

La première partie de la journée, La marionnette, muse et modèle , s’attachera à la façon dont la marionnette peut inspirer les œuvres et les pratiques de chorégraphes, de cinéastes, de plasticiens, de designers…

La deuxième partie de la journée, La marionnette, forme extensive , se penchera sur la façon dont les théâtres de marionnettes contemporains trouvent matière à renouvellement dans les manières de faire, dire, représenter, d’autres arts et médiums.

Les musées Gadagne

Situé au cœur du Vieux-Lyon, l’ensemble Gadagne est un magnifique édifice Renaissance abritant deux musées majeurs : le musée d’histoire de Lyon et le musée des marionnettes du monde

Le musée d’histoire de Lyon , est un lieu ressource pour cerner la ville, dans toutes ses composantes : urbanistiques, économiques, sociales, politiques, culturelles…

Le musée des marionnettes du monde détient une collection de plus de 2 000 marionnettes du monde entier et plus d’un millier de décors, castelets, costumes, accessoires, affiches, programmes et manuscrits.

Renseignements pratiques

  • Musées Gadagne
  • 1 place du petit Collège – 69005 Lyon
  • Réservations : 04 37 23 60 45
  • Programme complet du festival Moisson d’avril : ici

Sources d'informations

Sur le même sujet