Première rétrospective de Crumb : "De l'Underground à la Genèse"

Le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris présente jusqu'au 19 août 2012, l'un des plus grands dessinateurs de ces dernières années : Robert Crumb.

Robert Crumb, né en 1943 à Philadelphie, vit en France depuis 1991. Parmi les pionniers de la bande dessinée des années 1960, il apparaît comme une figure mythique de la contre-culture américaine. Ses récits satiriques décapent les carcans moraux et portent un regard acéré sur la société, ses noirceurs et absurdités.

Les dessins de Robert Crumb sont apparus pour la première fois en France en 1970, grâce aux couvertures du magazine Actuel , reprises des illustrations déjà publiées aux Etats-Unis. Auteur prolifique, son œuvre a profondément marqué le monde de la bande dessinée sur deux générations.

Crumb est un satiriste qui se nourrit de l’authenticité de la culture populaire, celle des dessins animés, des revues bon marché, des BD, de la musique des années 1920 et 1930.

Parcours de l’exposition

L’exposition est conçue autour des obsessions de Crumb : l’amour/haine/peur des femmes, la musique, son regard cru sur le monde moderne et son introspection.

Les planches originales sont ici présentées accompagnées de revues dans lesquelles elles ont été publiées. L’exposition présente plus de 700 dessins de Robert Crumb, réalisés entre 1960 et aujourd’hui : couvertures de magazines, histoires, pages de carnets de croquis, etc.

Son trait torturé et dense, ses histoires absurdes, drôles ou explosives ont changé le cours de la bande dessinée et profondément marqué la contre-culture des années 1960 et 1970.

Le parcours chronologique de l’exposition présente les grands moments de son œuvre : sa période underground des années 1960, sa vision de l’Amérique, son introspection sans concession, sa monumentale mise en images de la Genèse et ses dernières œuvres réalisées en France, où il vit depuis une vingtaine d’années.

Crumb "De l’Underground à la Genèse"

Robert Crumb grandit au sein d’une famille agitée et névrosée. Lui et son frère aîné Charles s’échappent dans le monde des bandes dessinées. Ensemble, les deux garçons dessinent des centaines d’histoires inspirées des Walt Disney’s Comics & Stories, Little Lulu, et d’autres bandes dessinées humoristiques pour enfants.

Le mouvement hippie Underground se tourne vers la drogue, la vie en communauté, le retour à la nature, le féminisme, milite pour les droits de l’homme, les droits des homosexuels, la paix au Viêtnam.

Crumb, en février 1968, vend sur les trottoirs de San Francisco sa propre revue, Zap Comix . Ses histoires courtes et débridées attaquent les conventions sociales et morales de l’Amérique à travers le sexe, la violence, la drogue, l’absurde, le nihilisme.

La Genèse

En 2005, Crumb, qui s’était déjà attaqué à des textes comme La Nausée ou Kafka , commence la mise en images de la Genèse, récit le plus souvent illustré dans l’histoire de l’humanité. Ce travail de quatre ans s’appuie sur trois versions différentes du texte, notamment la Bible du roi Jacques et une traduction récente de Robert Alter, The Five Books of Moses (2004).

Le dessinateur respecte le texte à la lettre et n’invente aucun passage de ce récit déjà haut en couleur, même s’il doit parfois mettre des images sur des phrases abstraites. Il se documente abondamment, compile les commentaires et exégèses, regarde aussi bien les œuvres antiques d’Égypte et de Mésopotamie que les films hollywoodiens comme Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille.

Ce chef-d’œuvre, présenté ici dans son intégralité, a connu un succès international, publié en 17 langues, révélant Crumb à de nouveaux publics.

Renseignements pratiques

  • Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
  • 11, avenue du Président Wilson / 75116 Paris
  • Tél : 01 53 67 40 00 / Fax : 01 47 23 35 98
  • Pour connaître toute la programmation du service culturel, merci de consulter :
  • http://www.mam.paris.fr/fr/service-culturel

Sources d’informations

Sur le même sujet