"Rouen Impressionnée" 2011 : une occasion de (re)découvrir Rouen

L'art contemporain s'empare de la ville de Rouen jusqu'au 20 novembre 2011, et apporte un regard neuf sur une ville en plein bouillonnement culturel.

En 2010, un pari a été fait : ouvrir Rouen, offrir Rouen, ville d’art et d’histoire, empreinte du souvenir de ses personnages illustres que sont Jeanne d’Arc, Corneille ou encore Flaubert, à l’art contemporain.

En parallèle du festival Normandie Impressionniste et de l’exposition Une ville pour l’impressionnisme : Monet, Pissarro et Gauguin à Rouen qui a attiré près de nombreux visiteurs au musée des Beaux-Arts, était organisé le festival Rouen impressionnée.

En 2011, une deuxième édition de Rouen Impressionnée est consacrée au regard porté sur la ville de l’intérieur, par des artistes qui vivent, travaillent et créent à Rouen.

Une sélection d'artiste de Rouen est invitée à s'emparer de différents lieux emblématiques ou plus anodins

Cette année, Rouen Impressionnée prend comme terrain de jeu la ville et invite à regarder de plus près ces lieux et espaces. Le public est invité au voyage, dans le temps et dans l’espace, au déplacement à travers la ville, à la rencontre avec les autres.

Il est proposé de rencontrer l’art à toute heure du jour, à tous les coins de rue, sur tous les supports et par tous les moyens. Installations, maquettes, dessins, films, photographies, sculptures, musiques… la création a eu carte blanche. La ville se découvre de "l’intérieur", par le regard des artistes plasticiens vivant à Rouen, une vision intime, affective, liée à l’expérience quotidienne.

Cette édition met les artistes travaillant à Rouen à l’honneur et donnent leurs versions de la ville. Ils emmènent les visiteurs dans divers quartiers sur les deux rives : centre ancien, Hauts-de-Rouen, Pasteur, Saint-Sever, Grammont et Jardin des Plantes…

Regards d’artistes sur leur ville

Rouen Impressionnée a bien l’intention de draper la capitale normande d’une frénésie inhabituelle. De part et d’autre de la Seine, à partir de la mi-septembre, Rouen devient en effet la proie d’un essaim d’artistes. Ceux-ci vont s’emparer des rues, des lieux les plus emblématiques de la ville.

Pendant plus de deux mois, Rouen, capitale d’une Normandie qui fête cette année le 1100e anniversaire de sa création, se prépare donc à vivre sous l’empire de ses artistes, visionnaires à nuls autres pareils.

A Rouen, des surprises en tout genre attendent les visiteurs cet automne

La dizaine d’artistes invités pour l’édition 2011 s’est plu à mailler la ville pour offrir à ses habitants et visiteurs des surprises en tout genre, souvent ludiques ou étonnantes, parfois impressionnantes ! C’est que cette ville, ils la connaissent bien, soit parce qu’ils y sont nés, soit parce qu’ils y vivent et travaillent.

Et grâce à l’initiative de leur ville qui leur permet, une fois n’est pas coutume, de la réinventer, ils s’en donnent à coeur joie en y délivrant leur vision, souvent intime ou même affective, toujours liée à leur expérience de vie au quotidien.

Informations pratiques

Sur le même sujet