Une exposition promenade : "Histoires d'arbres"

Le musée d'Art et d'Histoire Louis Senlecq présente du 15 avril au 16 septembre 2012, une exposition conçue comme une promenade dans la forêt du Val-d'Oise.

Situé à l’orée de la forêt de L’Isle-Adam, le musée d’Art et d’Histoire Louis Senlecq a souhaité interroger les grandes fonctions de la forêt : écologique, économique, sociale et métaphorique, sous l’angle des représentations et des usages.

Communément espace rêvé, la forêt est avant tout un espace géré et son histoire est ainsi indissociable de ses rapports avec l’homme. Au détour d’une allée, le visiteur se glisse dans les pas des forestiers, promeneurs et artistes, qui façonnèrent le visage des forêts du Val-d’Oise depuis le néolithique jusqu’à nos jours.

En collaboration avec l’Osmothèque de Versailles – le Conservatoire international des parfums –, Histoires d’arbres proposera au fil de la promenade, une expérience sensuelle de la forêt avec des odeurs de bois, de terre et de fleurs.

Les massifs forestiers de Carnelle, Montmorency et L’Isle-Adam

L’importance de la forêt dans le département du Val-d’Oise, recouvert par plus de 20 000 hectares de massifs forestiers, contribue à lui donner son identité.

Propriété princière relevant à présent de l’Etat, cette forêt s’est progressivement transformée, jusqu’à devenir essentiellement un lieu de loisir, mutation opérée dès le XVIIIe siècle par les princes de Conti qui en firent un immense terrain de chasse.

À l’initiative du musée d’art et d’Histoire Louis Senlecq de L’Isle-Adam, les musées du Val-d’Oise se sont fédérés autour d’un projet célébrant la forêt. Tout au long de l’année 2012, et dans le prolongement de l’année internationale de la forêt, cette manifestation réunit des structures muséales de nature et de taille très différentes.

Parcours de l’exposition

Le parcours est structuré entre la perception de la forêt comme ultime espace de liberté et la confrontation à sa réalité matérielle et à son exploitation économique. Source d’inspiration inépuisable, la forêt et tout particulièrement les usages humains dont elle est le théâtre sont évoqués par des peintures et des gravures provenant des collections du musée.

L’exposition présente aussi des tableaux empruntés à d’importantes collections publiques françaises : musée d’Orsay, château de Versailles, musée des Beaux-Arts de Rouen, Bibliothèque nationale de France, archives nationales de France.

La création contemporaine est valorisée au travers de pièces d’Eva Jospin, Benjamin Graindorge, Frédérique Morrel et de peintures d’Arthur Aillaud, révélant leur fascination pour l’élément végétal et l’ambiguïté des relations de l’homme à celui-ci. Une importante campagne photographique offre, pour les trois massifs, un témoignage unique du passage des saisons.

Organisée selon une opposition entre la description d’un état "naturel" et l’histoire des activités humaines abritées par la forêt, l’exposition Histoires d’arbres se compose de huit sections qui juxtaposent représentations picturales anciennes et œuvres contemporaines, documents d’archives et photographies.

Renseignements pratiques

  • Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq
  • 46 Grande Rue - 95290 L’Isle-Adam
  • Tel. : 01 34 69 45 44
  • Email : musee@ville-isle-adam.fr

Source d’information

Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq : Site officiel

Sur le même sujet