Vaudou : exposition présentée par la Fondation Cartier à Paris

Vaudou est la première grande exposition qui dévoile au public une fascinante collection de sculptures traditionnelles d'Afrique occidentale

La Fondation Cartier pour l’art contemporain, est située dans la capitale prés de la place Denfert-Rochereau. Elle présente jusqu’au 25 septembre 2011, un ensemble exceptionnel d’objets vaudou africains issus de la collection Anne et Jacques Kerchache.

Les films d’archives permettent d’explorer le vaudou dans son contexte et de porter un nouveau regard sur un art qui reflète les préoccupations universelles et éternelles de l’humanité.

Avec près d’une centaine de sculptures concernant l’art du vaudou appelées bocio , qui signifie "cadavre (cio) doté de pouvoirs (bo)", l’exposition réunit aussi les notes, lettres et photographies de Jacques Kerchache.

Jacques Kerdache et l’art vaudou

Explorateur et expert autodidacte, Jacques Kerchache (1942-2001) est célèbre pour sa connaissance des arts premiers qu’il a développée à travers ses nombreux voyages en Afrique, puis en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

C’est lors de ses premiers voyages dans l’actuelle République du Bénin , berceau du vaudou, qu’il se prend d’un véritable engouement pour la statuaire vaudou et qu’il commence à réunir ce qui est devenu aujourd’hui l’une des plus importantes collections privées consacrées à des sculptures vaudou africaines.

Vaudou d’Afrique : un culte religieux ancien

Le vaudou est un culte religieux ancien et une tradition philosophique. Aujourd’hui, il est encore pratiqué de la côte du Togo à l’Ouest du Nigeria. Avec la traite des esclaves, aux XVIIe et XVIIIe siècles, ce culte s’est propagé jusqu’aux Caraïbes ainsi qu’en Amérique du Nord et du Sud.

Les adeptes du vaudou pensent qu’il y a un lien entre le monde visible des vivants et celui, invisible, des esprits, et que ces mondes peuvent communiquer par le sacrifice, la prière, la possession et la divination.

L’art du Vaudou : les sculptures bocio

Les sculptures bocio sont reliées à l’énergie des divinités vaudou. Assemblages d’éléments hétéroclites, recouverts d’une épaisse couche de matière pouvant être faite d’argile, d’huile de palme et de matériaux sacrificiels, ces statues sont mystérieuses.

Utilisées dans le but de nuire et /ou de protéger, elles sont susceptibles de modifier le cours des existences. Disposées à l’intérieur des maisons et des temples, ou en plein air dans les villages, les champs ou aux croisements de routes, on leur attribue des fonctions variées et complexes.

Parcours de l’exposition d’objets vaudou africains

Les premiers objets présentés, sont les plus grands, ceux qui se trouvent devant les habitations. Puis, le visiteur de l’exposition découvre des objets plus secrets, ceux qui sont conservés à l’intérieur des maisons.

Dans la grande salle du rez-de-chaussée, le choix a été fait de placer les sculptures en situation, dans leur rôle de gardiens, empêchant les mauvais esprits d’entrer dans les maisons. Au niveau inférieur, la salle des 48 colonnes, est la plus importante, celle où l’on entre dans le mystère, à l’intérieur des maisons.

Dans la petite salle du sous-sol, se termine le parcours de l’exposition : le Chariot de la mort émerge des eaux noires d’un bassin.

A l’occasion de l’exposition Vaudou : un site internet, un catalogue des soirées thématiques

Pour faire découvrir l’univers mystérieux et fascinant de l’exposition Vaudou, la Fondation Cartier réalise un site internet de référence : vaudou-vodun.com . Accessible en quatre langues, c’est une ressource en ligne unique, riche et récréative.

Édition limitée sous coffret disponible à la librairie de la Fondation Cartier. Le catalogue de l’exposition Vaudou est un ouvrage de référence sur le vaudou africain, il rassemble plus de 150 photographies.

Les soirées nomades proposent un cycle thématique autour du mystère et présentent d’avril à juin 2011 une série d’événements sur des faits inexpliqués ou défiant la raison : prodiges, apparitions, activités paranormales, sortilèges ou pouvoirs psychiques.

La Fondation Cartier pour l’art contemporain propose des activités pour enfants dans le cadre de l’exposition Vaudou

  • Parcours en famille : enfants et parents participent à un parcours ludique et créatif de l’exposition
  • Pop-up mystère : les feuilles de couleur prennent forme et volume au gré des ciseaux pour faire surgir une statuette vaudou
  • Pochette à amulettes : Avec des tissus africains, les enfants confectionnent une sacoche
  • Statuette secrète : La boîte à outils des petits féticheurs fourmille d’éléments à partir desquels ils fabriquent leur propre statuette.
  • Histoires du vaudou
  • Petite icône vaudou : Atelier de peinture
  • Vaudou-montage : atelier collage
  • Fétiche de papier : fabrication d’un livret.

Informations pratiques

Fondation Cartier pour l’art contemporain

261, boulevard Raspail 75014, Paris - Tél. 01 42 18 56 50 - Tél. 01 42 18 56 67

http://fondation.cartier.com/

info.reservation@fondation.cartier.com

Sur le même sujet