Méditer sur les lois de la vie pour atteindre sagesse et sérénité

Assurances, mutuelles et lois analysent et protègent des aléas de la vie. Faire pareil au niveau individuel permet d'améliorer son bien-être psychologique
44

Nous avons tendance à fuir la réalité et ses difficultés prévisibles. Cette attitude génère des comportements et des défenses psychologiques. Leur rôle est de nous faire oublier ce qui est inéluctable et probable. Ce choix inconscient utilise beaucoup d'énergie et fatigue sur le plan physique, psychique et affectif. Il accroit l'anxiété et ses manifestations : dépression, addictions, violence, agressivité, solitude, etc. Selon certaines philosophies et sagesses orientales telles que le bouddhisme, accepter la réalité permet de s'en détacher, d'atteindre la sagesse et la sérénité, ... d'être zen. Nous décrivons cette réalité qui nous fait peur en terme de lois liées au fait même d'exister et qu'il nous faut accepter.

La réalité que l'anxiété essaye de masquer

Ces règles de vie représentent un condensé des "vérités" qui régissent le fait d'être en vie. Il ne s'agit pas de les comprendre seulement sur le plan intellectuel, mais de les intégrer sur le plan émotionnel, physique et personnel. D'en tenir compte dans notre vie de tous les jours, dans nos comportements et décisions au travail, en famille, dans nos relations, etc. Elles sont au départ détestées par la plupart des personnes et provoquent des réactions de rejet, parfois très violent. C'est normal, elles sont souvent contraire aux discours sociaux et culturels, à nos désirs les plus profonds et à notre idée du bonheur. Ce qui malheureusement ne les rend pas fausses.

Nous sommes vulnérables et fragiles

  • Vivre, c’est souffrir.
  • Dans la vie, il n’y a aucune garantie.
  • Des choses mauvaises arrivent à des gens bien.
  • Nos corps peuvent mal fonctionner, subir des blessures et des maladies.
  • Nos défenses nous empêchent d’expérimenter l’amour et la paix.
  • Sans nos défenses, nous nous sentirions complètement terrifiés.
  • Nous allons vraiment mourir.
  • Le moment de notre mort est inconnu et cela peut être aujourd’hui.
  • Notre façon de mourir est inconnue et cela peut être douloureux.

Il n'y a pas de solution miracle

  • Il n’y a pas de potion magique, pas de panacées
  • Chaque avantage est accompagné d’un désavantage.
  • On ne peut pas plaire à tout le monde.
  • Parfois, nos pires peurs se réalisent.
  • Tout change.
  • Les malheurs qui nous accablent dans la vie sont souvent ceux auxquels on a pas pensé.
  • L’argent, même énormément d’argent, ne peut acheter que ce qui peut s’acheter.
  • Certains de nos rêves les plus chers peuvent ne pas se réaliser, même si on le désire ardemment.
  • Parfois, il n’y a pas de seconde chance.
  • Dieu nous aime, mais cela ne nous donne pas droit à un traitement particulier parce qu’il aime tout le monde de la même façon.

Les relations avec les autres sont difficiles

  • Plus nous aimons et chérissons une personne, plus nous nous inquiétons de son bien-être.
  • Ce n’est pas parce qu’on aime quelqu’un, qu’il va nous aimer en retour.
  • Il y a de fortes probabilités que nos besoins les plus importants n’aient pas été satisfaits dans notre enfance. Néanmoins, adultes, nous sommes responsables de ce que nous sommes aujourd’hui et de notre façon d'agir.
  • Quelles que soient les relations que nous avons avec les autres, nous restons des individus séparés et faisons face à la vie et à la mort seul.
  • Parce que nous blessons forcément les autres et sommes blessés par les autres, nous devons nous "pardonner" les uns les autres sans fin.
  • Parce que la vie implique de l’anxiété, de la peine et de la souffrance, nous avons désespérément besoin de l’amour et de l’acceptation les uns des autres.

Le mal existe

  • La vie n’est pas toujours juste, en tout cas durant la durée d’une vie individuelle et particulière.
  • Le mal existe.
  • Ces règles sont vraies pour tous, nous y compris - au travail comme ailleurs.

Dans la vie quotidienne, au niveau individuel, nous rechignons à faire de même, sauf quand nous y sommes obligés lors d'un suivi psychologique ou d'une psychothérapie par exemple. Les médicaments, la relaxation, la respiration, la sophrologie, le yoga, la méditation et les nombreuses techniques aident à calmer les manifestations de l'anxiété et des angoisses. Ils ne permettent pas forcément d'accepter notre condition humaine. Ces lois permettent de mieux comprendre l'anxiété et d'ajuster nos comportements et nos attentes de façon réaliste et d'avoir une attitude plus sereine dans la vie.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Règles traduites et adaptées de Robert Gerzon Finding Serenity in the Age of Anxiety , Bantam 1997, page 209/210

Pour un résumé rapide de l'ouvrage de Robert Gerzon Finding Serenity in the Age of Anxiety.

Sur le même sujet