L'île en plastique recyclé pour dépolluer les océans

Le projet Recycled Island prévoit de construire, grâce aux déchets plastiques des océans, une île pour accueillir des réfugiés climatiques. Tour d'horizon.

Pourrons-nous un jour nous passer de plastique? Si tel était le cas, pourrions-nous en éliminer les quantités astronomiques accumulées dans l'environnement? Des questions d'autant plus délicates que le plastique nous entoure, «partout, jusque dans notre sang», selon Werner Boote , l'auteur de Plastic Planet. Partout, jusque dans les océans... Un problème auquel un cabinet d'architectes néerlandais a tenté de répondre: l'île en plastique recyclé sera-t-elle l'habitat de demain?

"Recycled Island" ou l'île en plastique recyclé

Comment faire face à la pollution des océans par les déchets plastiques? L'Océan Pacifique est touché à tel point qu'est souvent évoquée l'apparition d'un sixième continent...Peu d'alternatives s'offrent actuellement pour dépolluer les étendues océaniques, en raison notamment de la taille microscopique des détritus. Le cabinet d'architectes Whim , aux Pays-Bas, ose espérer mettre à profit ces particules plastiques pour bâtir une île entièrement artificielle.

Dans le Pacifique, au nord-est d'Hawaï où se trouve le gyre - grand tourbillonnement qui par le jeu des courants marins précipite les détritus sur une surface grande comme le Texas, les architectes néerlandais désirent fonder, grâce à 44.000 tonnes de déchets plastiques, une ville flottante de plus de 10.000 km² , soit une superficie équivalente à celle d'Hawaï.

Plus de 500.000 habitants pourraient s'y établir. Et y pratiquer des activités, agriculture, pisciculture ou culture du varech qui leur permettraient de s'autosuffire - ou presque. Alors que la moitié de la population mondiale est aujourd'hui urbaine, l'équipe dirigée par Ramon Knoester estime que les environnements mixtes - où urbain et nature se côtoient, constituent un espoir pour le futur.

Faire face à la pollution des océans et respecter l'environnement

Le projet des néerlandais ne cache d'ailleurs pas ses motivations écologiques . Le principal objectif affiché par le collectif d’architectes réside dans la dépollution des océans, ce grâce au recyclage des déchets plastiques. Mais pas seulement. Cette cité d'un nouveau genre se veut bâtie dans le respect de l'environnement.

Elle proposerait ainsi ses propres sources d'énergie - naturelles et non polluantes, et nourrirait ses habitants, sans dépendance extérieure. L'impact environnemental serait négatif en coût carbone, piégeant le CO2 comme les forêts mais également diverses substances (ammoniac, phosphates ou nitrates), ensuite utilisées pour fertiliser les terres ou produire des agrocarburants.

Au faîte des grands enjeux sociaux et environnementaux de notre époque, le projet évoque l'hypothèse que de telles îles de plastique recyclé accueillent les réfugiés climatiques, chassés les premiers de leurs terres par la montée des eaux inhérente au réchauffement climatique. Animé de bonnes intentions, le plan dressé par les utopistes néerlandais doit faire face à un obstacle qui semble aujourd’hui insurmontable.

Les difficultés techniques du projet

Le programme Recycled Island a le mérite de tenter de remédier à un problème délaissé car considéré sans solution. Mais il bute sur un problème technique de taille. L'immense plaque de plastique du Pacifique pourrait être comparée à un iceberg , plongeant entre 20 et 30 mètres de profondeur. Et aucune technique à l'heure actuelle ne permet de faire remonter à la surface les déchets plastiques.

Opportunité de relever le défi de la pollution plastique des océans ou projet baigné d'une douce utopie?Fantaisiste et improbable pour certains, surnommée parfois «Ridiculous Island», l'idée de l'île recyclée fait sens pour d'autres... alors que d'aucuns s'en amusent. Si le projet «Recycled Island» venait un jour à voir le jour, certains ne manqueraient pas de goûter l'ironie de la situation. Le plastique, après les avoir endommagés, viendrait alors au secours des fonds marins.

Sur le même sujet