L'exil au Maghreb : un livre contre les discriminations

Ce livre, fruit des recherches de deux universitaires, Paul Fenton et David Littmann, décrit les discriminations des Juifs au Maghreb.
8

Paul Fenton est directeur adjoint du département d'études arabes et hébraïques de l' université Paris-IV. Il est également spécialiste du "judaïsme en terre d'islam". David Littman est licencié en histoire moderne et sciences politiques de Trinity College de Dublin.

Un livre novateur

Ce livre est avant-gardiste pour plusieurs raisons:

  • Son but: il décrit la réalité historique de la condition juridique et sociale des Juifs sous l' islam au Maghreb.
  • Par son ampleur historique: il couvre sept siècles, du Moyen Âge à la colonisation française.
  • Par la diversité de ses sources: 300 sources variés et souvent inédites en français (chroniques historiques hébraïques et arabes, textes théologiques musulmans, récits, archives diplomatiques, etc.)
  • Par sa magnifique iconographie: 73 illustrations, dont les œuvres de Delacroix, Dehodencq, Doré, Wyld et Wolffgang.

Puis par une sélection d'archives du Quai d' Orsay, du Foreign Office, de l' Alliance israélite universelle et de son homologue britannique l' Anglo-Jevitsh Association.

Le contexte historique

Si l' on croit certaines légendes populaires la présence juive en Afrique du Nord daterait de plus de deux millenaires. Certains historiens suggèrent même que des navigateurs judéens se seraient installés avec les Phéniciens dans les importantes colonies qu'ils établirent sur la côte africaine au cours du premier millénaire avant l'ère chrétienne.

La destruction du second temple de Jérusalem, en 67, et la défaite de Bar Kokhba, en 135, auraient contribué à augmenter le nombre de Juifs en Afrique du Nord. Prisonniers de guerre certains furent vendus comme esclaves et s' installèrent comme paysans sur les terres africaines de leurs maîtres romains.

Après les Romains, les Byzantins, les Arabes et les Ottomans.. Tous ces peuples ont infligé aux Juifs du Maghreb d'immences souffrances et humiliations.

La colonisation française, jusqu'en 1912, a contribué aux persécution des Juifs du Maghreb. L' intervention humanitaire des Juifs européens en faveur des juifs du Maghreb, avait commencé dès 1860, avec l'enquête ménée à l'époque par Moses Picciotto, délégué britannique, sur la condition des Juifs au Maroc: "il serait inutile ici de s' interroger sur la manière dont une nation, qui ayant eu un essor glorieux en Espagne, distingué par des faits généreux dans le domaine de la culture, des arts et de la science, fut plongée, quatre siècles plus tard, dans l'abîme le plus abject de l'ignorance et de la barbarie. Il est qu'à l'échelle des civilisations, les Maures contemporains sont bien en-dessous même des Mahométans de Turquie et d' Egypte. Cette situation – qui frappe l'observateur attentif avec force et douleur – est suffisament connue pour ne mériter ici qu'une allusion pasagère afin d'expliquer les conséquences qui en résultent. La barbarie, alliée à une religion fondée sur l' épée, produisit dans l'esprit maure un souverain mépris pour le juif, mêlé d'un sentiment de haine à peine déguisée envers tout ce qui n' est point musulman"

En 1864, le sultan du Maroc , Muhammad B. Abd Al-Rahman, a transmis le document suivant à Sir Moses Monteflore, délégué britannique: "Au nom de Dieux, le clément, le miséricordiaux! Il n' y a de force et de puissance qu' en Dieu le grand le sublime. Nous ordonnons à tous nos serviteurs, aux gouverneurs et à tous les fonctionnaires placés sous notre dépendance, qui liront la presente lettre ( Dieu l'exalte, glorifie qu'elle contient et élève jusqu'aux hauteurs dans son soleil et sa pleine lune brillants!) de traiter des Juifs de notre empire comme le prescrit Dieu en leur appliquant dans l' administration la balance de la justice et de l'égalité entre eux et ceux qui ne sont pas juifs"

Conclusion

Ce livre n' est pas un livre d' inquisition. Il est un outil, au service des droits de l' homme. A notre époque dominée par le "choc des civilisations" il nous permettrait de connaître les erreurs du passé pour construire un avenir de paix entre tous les peuples et toutes les races.

Paul B. Fenton, David Littman, L'Exil au Maghreb, La Condition juive sous l'islam (1148-1912) , PU Paris-Sorbonne, 2010.

Sur le même sujet