Rédiger un CV : les règles d'or à respecter pour un CV réussi

Un bon CV est primordial pour mettre toutes les chances de son côté. Découvrez quelques conseils et astuces pour devenir le candidat idéal.
43

Un CV réussi est un CV réfléchi. Il existe aujourd’hui un nombre grandissant de ressources pour rédiger LE CV idéal. Revues, ouvrages spécialisés, Internet, difficile donc de s’y retrouver et de faire un tri dans cette multitude d’informations. Cet article a donc pour ambition de réunir les principaux conseils et recommandations pour réaliser le CV idéal, tant sur le fond que sur la forme.

Savoir attirer l’attention au premier coup d’œil

Le premier regard du recruteur sur votre CV est décisif. En effet, qu’il s’agisse de candidatures spontanées ou en réponse à une offre d’emploi, les sociétés se retrouvent inondées de candidatures; vous êtes alors noyé dans la masse des CV concurrents.

De ce fait, le recruteur effectue un premier tri rapide afin de dégager les candidatures réellement intéressantes. Les CV sont alors parcourus brièvement, les informations essentielles et percutantes sur votre parcours et vos compétences doivent donc apparaître clairement. La forme joue alors un rôle important. Tout CV illisible, surchargé ou dont la mise en forme rend la lecture difficile est vite écarté. Il est donc primordial de réaliser un CV construit de manière claire et logique, aérée et agréable à lire.

S’il n’existe pas UN CV idéal, il existe néanmoins une règle à respecter impérativement : savoir convaincre au premier coup d’œil. Pour cela, la hiérarchisation entre les différentes rubriques, la mise en forme (police, couleur, etc.), la taille du CV, le choix des mots clés doivent être absolument réfléchis et répondre à certaines règles.

Les règles fondamentales de présentation du CV

Un CV peut se résumer en quatre rubriques:

  1. l’état civil,
  2. la formation,
  3. l’expérience professionnelle,
  4. la rubrique "divers".

Les différentes informations qu’il véhicule doivent répondre à une certaine logique, permettant au recruteur qui ne vous connaît pas, de se faire une idée précise sur vos compétences et capacités professionnelles mais aussi de cerner votre personnalité, dressant au final le portrait du candidat idéal. Votre CV doit être adapté à ce que vous visez comme emploi. En général, entre la formation et l’expérience professionnelle, on place en premier la plus fournie des deux rubriques. Ceci permet de mettre en avant ce qui fonde vos compétences.

La rédaction de ces deux rubriques est chronologique. Les dernières expériences, ou études, doivent être les premières à apparaître. Le recruteur connaît tout de suite vos derniers emplois, ou diplômes, et c'est ce qui l'intéressera le plus. Si vous maîtrisez une langue étrangère, il faut absolument le signaler et bien juger son niveau, car il s'agit un élément important. De plus, il est devenu incontournable de posséder un minimum de connaissances informatiques (Word, Excel, Powerpoint, etc.) N’hésitez pas à citer les logiciels que vous maîtrisez.

Dans la rubrique «divers», vous placerez tout ce qui vous paraît judicieux d'ajouter et qui ne trouverait pas sa place dans les rubriques précédentes. Elle n'est pas indispensable, alors n'en faites pas si vous n'avez rien à mettre qui pourrait intéresser votre recruteur. Vous pouvez y signaler vos activités sportives ou associatives, vos centres d’intérêts, tout cela permettant au recruteur de cerner un peu mieux votre personnalité.

Sur la forme, le CV doit être personnalisé mais rester sobre. Pour cela, il peut être mis en valeur en choisissant des formes automatiques, une ou deux couleurs donnant une image dynamique mais non agressive. Choisissez le bleu, vert, violet… mais évitez le rouge ou les couleurs trop vives. Vous pouvez également jouer sur les caractères d’écriture : gras, souligné, italique, majuscule mais veillez à ne pas gêner la lecture du CV avec plus de deux caractères d’écriture.

Soyez honnête, mais n’hésitez pas à embellir

S’il est inutile de mentir dans votre CV car le recruteur s’en rendrait compte rapidement lors de l’entretien, vous pouvez néanmoins rendre certains points plus attractifs. Concernant vos diplômes, n’hésitez pas à indiquer d’éventuelles mentions par exemple. Quant à vos expériences, pensez à inclure vos résultats quand ceux-ci ont été positifs et sachez employer un vocabulaire éloquent. A titre d’exemple, «conseiller en produits culturels» est plus attirant que «vendeur de disques». De même, mettez en avant vos tâches les plus intéressantes, tout ce qui n’apporte pas un plus doit être gommé au bénéfice d’une autre information plus utile. Ainsi, les débutants peuvent évoquer leurs jobs d’été ou leurs stages alors que les plus confirmés supprimeront ces mentions pour développer leurs véritables expériences professionnelles. Dans l’absolu, un CV ne comprend que les faits indispensables pour le poste visé.

Soyez positif

En matière de CV comme en lettre de motivation, il existe un tabou absolu : dire quoi que ce soit de négatif. Le recruteur a besoin de certitudes sur les qualités du candidat, s’il perçoit une faille ou un risque par rapport à votre CV, il y a de fortes chances qu’il ne retienne pas votre candidature.

Sont considérées comme négatives les informations: "divorcé" (mettez plutôt "célibataire"), "au chômage", etc. De nos jours, cette réalité est malheureusement devenue monnaie courante. Vous pouvez alors choisir soit de noyer la période de chômage à l’intérieur de la chronologie de vos différentes activités (facile si celle-ci ne dépasse pas quelques mois), soit laisser un "blanc" inexpliqué, que vous pourrez toujours développer lors de l’entretien, soit opter pour un CV thématique...

Et pour conclure, n'oubliez pas ces points importants :

  • Etre clair et lisible.
  • Parlez d'activités, de tâches et de résultats (plutôt que de statuts, de fonctions...)
  • Soyez précis sur les réalisations concrètes et les résultats obtenus.
  • Soyez synthétique et concis : une page suffit la plupart du temps (surtout pour un débutant). Ne dépassez pas les deux pages.
  • Soignez autant la forme que le fond.
  • Donnez toutes les informations qui vous permettront d'être contacté facilement.
  • Ne jamais inclure des informations de salaire dans le CV (indiquez-le dans la lettre de motivation si le recruteur en a fait la demande).

Sur le même sujet