user_images/286122_fr_orientatio.jpg

CORINNE COHEN

Publié dans : Les articles Éducation & Carrière de Corinne Cohen

Rédacteur, un nouveau métier web, si mal reconnu.

La création de contenus web sur les sites internet a donné naissance au métier de rédacteur web. La reconnaissance est encore loin.

Si vous avez l'idée de devenir rédacteur web pour créer des contenus internet, vous devez savoir que votre idée est formidable. Vous avez besoin d'un ordinateur d'une connexion internet et surtout d'un bon réseau de partenaire.

Les plates-formes de rédaction ou la discipline de l'arrogance pour le bien du profit

Elles sont les premiers contacts que vous pourriez avoir dans ce travail si vous désirez une rémunération. Autrement il existe des sites d'échange de contenus gratuits qui vous permettent d'éditer et de vous faire connaître. Les plates-formes de rédactions rémunératrices francophones sont 3 sociétés situées en Belgique et les deux autres en Allemagne. Leur fonctionnement est similaire. Vous envoyez un texte pour vous faire sélectionner et vous recevez une réponse avec un niveau de texte de commande (2 à 5 étoiles). Vous avez ensuite accès aux commandes selon votre niveau. Les chartes éditoriales qui tiennent lieu de règlement se positionnent sur des points identiques. Le rédacteur est tenu de ne pas copier son contenu. Il doit donc rendre pour chaque texte un article original. Il doit respecter les délais. Il doit faire les corrections demandées par le client ou le service qualité. A première vue, les contraintes du rédacteur sont cohérentes et correspondent à une charte professionnelle sérieuse. Ce que la plate-forme ne détaille pas du tout est la pratique de ces simples règles à respecter. Leur application est toujours faites en faveur du client. Elles sont prêtes à perdre un rédacteur qu'elle remplace dans la journée mais pas un client. La mise en place est toujours sur des raisons troubles et particulièrement opaques, à tel point que vous ne pouvez jamais vous expliquer ou espérer avoir raison. La règle est que l'on vous paie, vous ne pouvez pas réclamer si le client n'est pas content.

Lorsque cette attitude se produit dans les premiers textes, le rédacteur pense qu'il a besoin de s'adapter pour comprendre son environnement de travail. C'est une erreur, après 1 an et 1000 textes acceptés par le client, vous en êtes toujours au même point. On a vraiment l'impression que les niveaux sont les carottes qui font avancer l'âne. C'est à vous de décider si votre intérêt est de vous inscrire et de vous investir.

Faire son propre réseau indépendant

Vous pouvez après de longs efforts créer vos contacts professionnels. Il ne faut surtout pas écouter les détracteurs qui vous déclarent perdu d'avance. Le système fonctionne si on sait l'exploiter mais attention, il ne faut surtout pas se fixer des objectifs irréalisables. Il est largement recommandé de chercher un ou deux partenaires. Un projet web est à multiples facettes, vous ne verrez sans doute pas tous les éléments. Malheureusement, les rédacteurs sont individualistes au possible et il est difficile de créer des partenariats durables. Les praticiens de cette activité seront peut-être un jour plus conscients de l'intérêt d'un peu plus d'échanges et de solidarité entre eux.

La situation idéale du rédacteur web

On peut espérer que la situation du rédacteur web change car internet est encore entrain de se développer. Il apparaît que les budgets consacrés à la rédaction soient les moins importants lors de la création d'un site. Fort est de constater que le texte est devenu le moyen le plus sûr de communiquer et de faire connaître un site. Alors, pourquoi créer un site s'il n'est pas connu sans aucune animation? Le texte est l'unique élément qui lui permettra d'avoir une activité donc d'être un acteur d'internet. Un partenaire idéale, on l'a vu ne sera jamais une plate-forme qui remet les auteurs à la case départ dès que leur production devient trop rémunératrice. Elles déclarent travailler sous anonymat mais en fait elles font régner une opacité où l'auteur n'a pas la parole. Il est constamment en tord, alors que la plate-forme construit sa réputation et son chiffre d'affaire grâce à son travail et que le client fait grandir son affaire. Le rédacteur a juste droit aux restes et encore si un contrôle qualité qualifié ou non veut bien lui accorder.

Il faudrait fixer des règles où le rédacteur trouve une place légitime entre une plate-forme marketing et un client trop peu soucieux de clarté et d'honnêteté parfois. Les rédacteurs ont du mal à s'exprimer car ils hésitent entre une activité permanente ou un passage pendant une période de transition. Les rédacteurs sont pourtant en droit de réclamer une commission sur la fidélisation des clients comme sur un article qui sera à l'origine d'un événement sur internet. Même si ils vendent leurs droits pour la somme misérable qui leur est versée, il serait peut -être juste qu'un retour financier leur soit accordé.

Astuces et conseils aux nouveaux rédacteurs

La curiosité est un défaut indispensable au rédacteur qui veut devenir un expert dans ce domaine de l'édition web. Il ne faut pas hésiter à s'inscrire sur plusieurs plates-formes pour comparer les fonctionnements. Vous constaterez que chaque service qualité vous évalue selon une politique d'évolution que selon vos réelles capacités. Il est donc inutile de perdre votre temps avec une plate-forme qui refuse de vous faire évoluer de niveau ou qui vous envoie peu de textes. Vous faites sans doute parti du mauvais groupe, au mauvais quota, avec le mauvais correcteur. Il est inutile d'insister. En fait, il vaut mieux envisager vos collaborations à la saison plutôt que sur du long terme. Vous risquerez moins de baisser en qualité à faire des répétitions ou à être moins imaginatif.

Liens utiles

faites vos marques sur un site de rédaction

À propos de l'auteur

user_images/286122_fr_orientatio.jpg

CORINNE COHEN

"La beauté est éphémère mais elle est indispensable pour rapprocher les êtres."<
  • 67

    Articles
  • 15

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!