Comprendre le comportement de son octodon

Les octodons sont des rongeurs qui s'expriment beaucoup avec leur voix et leur corps. Interpréter leurs réactions permet de comprendre ce qu'ils ressentent.
117

L'octodon fait partie de ces petits rongeurs qui communiquent beaucoup en utilisant leur corps, leur voix, les odeurs et aussi les contacts physiques avec leurs congénères ou leur maître. Être capable de décrypter ce que dit ou fait un octodon est l'assurance d'une bonne communication entre le maître et son animal.

Le langage du corps entre congénères

Lorsque deux octodons font connaissance, ils se saluent en frottant le bout de leur nez l'un contre l'autre. Une fois qu'un octodon est introduit et accepté dans un groupe, on peut constater qu'ils établissent un contact entre eux qui se manifeste de plusieurs façons :

  • Deux octodons qui se nettoient mutuellement et qui gazouillent en se faisant des papouilles sont deux animaux heureux ensemble.
  • Lorsque que deux octodons se mettent face à face sur leurs pattes arrière et qu'ils placent leurs pattes avant sur les épaules de l'autre comme pour faire une partie de catch, il ne s'agit pas du début d'une bagarre comme on aurait tendance à le croire, mais d'un jeu entre eux durant lequel ils gazouillent beaucoup pour souligner leur bonne entente.
  • Un octodon qui se tient droit comme un « i » en position figée est un animal à l'écoute des bruits environnants et prêt à donner le signal d'alarme en cas de danger.
  • S'il se tient le dos voûté avec le poil hérissé, l'octodon est malade. Il faut alors prévoir une consultation rapide chez le vétérinaire pour savoir ce qu'il a.
  • Un octodon peut hérisser son poil à la vue d'un congénère qu'il n'affectionne pas. Cette attitude peut engendrer une bagarre qu'il est facile d'éviter en séparant les deux individus concernés.

Le langage du corps avec le maître

Il est assez limité comparé au langage corporel avec ses congénères. Un octodon qui saute d'emblée sur les genoux, les bras ou mains de son maître quand il le voit approcher de sa cage est un rongeur heureux de le retrouver. Pour montrer sa satisfaction d'être avec son compagnon humain, il arrive que l'octodon urine sur lui pour marquer son territoire par son odeur et souligner qu'il est bien avec lui. Comme d'autres petits rongeurs, l'octodon peut être amené à mordiller les doigts, c'est un moyen pour lui de découvrir son maître, sans aucune agressivité.

Le langage par les vocalises

Les octodons sont des animaux qui ont beaucoup de choses à raconter et aiment communiquer par la voix pour se faire comprendre. On entend souvent son octodon gazouiller en journée, il le fait encore plus souvent quand il ne vit pas seul, et ce gazouillis est synonyme de bien-être. On l'entend notamment quand il fait des câlins à son partenaire.

A l'opposé de ce comportement, l'octodon peut se mettre à crier pour diverses raisons :

  • Lorsque les cris sont stridents et réguliers, comme si l'octodon aboyait, il montre qu'il a peur de quelque chose. Cela se produit quand il entend un bruit soudain dans la maison ou quand on arrive sans prévenir près de sa cage par des mouvements brusques. Pour lui, cela est assimilé à la menace d'un prédateur. Il est d'ailleurs déconseillé de placer une cage au sol et de regarder son rongeur de dessus, car il y voit l'ombre d'une menace. Pour tranquilliser son animal, il suffit de lui parler doucement et il sera rassuré.
  • Lorsque les cris ne sont pas réguliers, l'octodon veut au contraire attire l'attention sur lui. Soit il s'ennuie tout seul, soit il meurt de faim ou alors il veut être tranquille car son compagnon l'embête.
  • Quand un octodon mâle vit avec une femelle, s'il se met à crier durant un laps de temps assez long, c'est qu'il vient de s'accoupler avec sa compagne. Il arrive aussi que les mâles le fassent entre eux !
nombreux langages

Source : livre de Michael Kürschner Artémis « L'octodon » , édition Artémis

Sur le même sujet