La socialisation des souris domestiques

Avant d'envisager de mettre plusieurs souris ensemble dans une même cage, il est important de passer par des étapes intermédiaires de cohabitation.
105

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'entente entre plusieurs souris n'est pas systématique, et il est nécessaire de procéder par étape avant d'envisager de placer plusieurs individus ensemble sur un même territoire, déjà occupé par d'autres congénères. Comme pour les humains, il existe chez les souris des affinités et des mésententes qu'il ne faut surtout pas négliger, au risque de se retrouver face à des bagarres qui peuvent être mortelles. Il est bon de rappeler que certains spécimens ne s'entendront jamais quoi qu'on fasse car il n'existe aucune cohésion entre eux.

Comment introduire de nouvelles souris au sein d'un groupe ?

Pour parvenir à faire cohabiter des souris issues de milieux différents, on peut procéder de deux façons.

La première méthode consiste à introduire tous les rongeurs en terrain neutre dans une cage qui aura été nettoyée au préalable au vinaigre blanc afin de faire disparaître toute odeur d'un autre congénère. Dans un premier temps, le propriétaire veille à ne mettre aucun étage, ni coin susceptible de servir de cachette, et prévoit de l'eau fraîche et de la nourriture. Durant les premiers jours, une surveillance accrue est nécessaire afin de s'assurer qu'il n'y ait aucune agressivité au sein du groupe.

Si tout se passe bien, on peut rajouter des étages et une grosse touffe de foin qui pourra faire office de refuge. Il faut alors vérifier le comportement du groupe nouvellement constitué. Si tout est en ordre, la petite tribu peut être transférée dans sa cage définitive pour y vivre des jours heureux !

En revanche, si certains individus d'un groupe posent problème, on ne procédera pas dans l'immédiat au transfert dans un espace plus grand, mais on installera les souris dans un petit box pour qu'elles s'habituent les unes aux autres. Dans ce cas, il faut procéder par étape, et ne pas passer à la suivante tant qu'il règne des frictions dans le groupe. On commencera par conséquent par un box, puis une cage de transport, une petite cage avant de placer le groupe dans sa demeure définitive. Cette méthode peut s'étendre sur deux à trois semaines, voire être plus longue. Il est primordial de ne brûler aucune étape et d'être certain que les souris s'entendent avant de leur laisser la possibilité de vivre dans un habitacle plus important.

La cohabitation entre mâles et femelles

Si l'on envisage de mettre un couple de souris ensemble, il faut savoir que dans la théorie, un seul couple peut engendrer en une année 100 000 bébés ! Le plus simple est de faire vivre ensemble plusieurs femelles selon la méthode du terrain neutre ou en procédant par étape avec un habitacle de plus en plus grand. Même si la sérénité semble installée durant plusieurs mois, il faut savoir que ce n'est pas définitif et qu'il existe toujours une certaine animosité suivant les souris femelles. Si l'on souhaite avoir plus de chances d'obtenir une bonne cohabitation, il vaut mieux avoir un couple ou des souris de sexe opposé, avec des mâles castrés. L'expérience de propriétaires possédant des groupes mixes a en effet démontré que les risques de querelles étaient beaucoup moins élevés.

Ceux qui acquièrent pour la première fois des souris, se demandent souvent combien de mâles castrés peuvent être placés avec des femelles. La réponse est en fait simple : il n'y a pas de limites. Tant que les individus s'entendent tous bien au sein d'une communauté, on peut aussi bien avoir une vingtaine de mâles pour quelques femelles ou inversement.

Pour que l'entente entre mâles et femelles soit une réussite, l'idéal est de posséder des mâles castrés jeunes et qui le sont depuis 5 ou 6 mois. Des souris castrées depuis 8 semaines peuvent aussi être mises en contact avec d'autres souris. En revanche, castrer une souris qui a déjà un certain âge peut être risqué pour sa santé et n'avoir aucun impact positif sur son introduction au sein d'une communauté de souris.

Les clés de la réussite pour réussir une cohabitation de plusieurs individus : de la patience et du temps.

Source : http://www.ms-verlag.de/Zeitschrift_RODENTIA.31.0.html (numéro 63)

Sur le même sujet