Le campagnol terrestre : un petit mammifère européen à découvrir

Le campagnol terrestre, de la famille des muridés, est un rongeur trapu à la fourrure brun-gris que l'on trouve principalement dans les zones souterraines.
21

Souvent confondu avec le rat et la souris par sa physiologie semblable, le campagnol terrestre se différencie de ces rongeurs par son museau arrondi et sa queue beaucoup plus courte et poilue. Sa taille est variable selon les régions, mais il mesure en général entre une douzaine et une vingtaine de centimètres de long sans la queue qui, elle, peut atteindre une dizaine de centimètres. Le campagnol terrestre, contrairement à son cousin le campagnol amphibie qui est une espèce protégée, fait partie des espèces considérées comme nuisibles en raison des dégâts qu'il provoque au cœur des cultures.

L'habitat du campagnol terrestre

Le campagnol terrestre se trouve aussi bien au bord des berges à végétation dense près des étangs, mares ou rivières que dans les prairies, champs et prés. Dans le second cas il peut habiter à plus de deux mille mètres d'altitude.

Lorsqu'il vit sur les berges, il se construit souvent un nid dans les broussailles ou empreinte celui d'un oiseau. Dans le cas contraire, il aime creuser de profondes galeries que l'on remarque par des monticules de terre rejetés à la surface du sol. Pour cette raison on l'appelle aussi rat taupier.

Ses galeries se distinguent de celles de la taupe par ses entrées qui sont obliques et non verticales. Elles suivent en outre les rangées de légumes et leur forme est beaucoup moins régulière que celle des taupes. Ces galeries lui servent d'abri, de réserves de nourriture et de lieu de reproduction. On retrouve en général son nid tapissé d'herbes sèches sous l'un des tas de terre.

Son mode de vie

C'est un mammifère qui est surtout actif au crépuscule et à l'aube. Il n'est pas facilement identifiable puisqu'il passe sa vie dans les souterrains où il se nourrit. C'est un rongeur qui vit en couple avec deux à quatre portées par an et quatre à cinq petits par portée.

Sa période de reproduction s'étend en général d'avril à octobre et la gestation dure trois semaines. Les bébés sont allaités durant une quinzaine de jours et deviennent entièrement autonomes au bout de quatre semaines, âge où ils peuvent se reproduire.

Le campagnol terrestre et l'homme

C'est un rongeur qui prolifère très rapidement et qui provoque de gros dégâts dans les cultures en creusant des galeries. Pour enrayer la pullulation de ce petit mammifère, des opérations ont été mises en place comme le labourage des prairies que le campagnol n'apprécie pas beaucoup et d'autres méthodes moins agréables pour ce rongeur telles que des appâts de nourriture empoisonnée.

Il fait aussi beaucoup de dégâts lorsqu'il creuse ses galeries et se nourrit de racines d'arbres qui les font dépérir. Il détruit les cultures par les racines qui constituent sa nourriture principale avec une préférence pour les carottes, betteraves, poireaux, et salades.

On le trouve sur l'ensemble de l'Europe avec des endroits localisés dans les zones herbeuses des massifs montagneux. Il est par conséquent présent dans le Jura, le Massif Central, les Alpes et les Pyrénées. On estime que 10 000 hectares sont ravagés chaque année par le campagnol terrestre en France .

Il existe de nombreuses espèces de campagnols s'étendant sur le continent européen. Certaines sont classées dans les espèces protégées tandis que d'autres sont considérées comme nuisibles. Le campagnol terrestre fait partie de ces espèces les plus menaçantes pour les cultures humaines.

Sur le même sujet