Le moineau domestique, un oiseau commun proche de l'homme

Le moineau domestique, oiseau répandu en Europe et sur l'ensemble de la planète, est si commun que les passants ne le regardent plus. Qui est-il vraiment ?
200

Bien que les moineaux domestiques ne fassent pas partie des espèces menacées , on a pu constater que le nombre de moineaux domestiques avait fortement chuté ces dernières décennies en raison de l'utilisation de pesticides répandus dans les parcs, ainsi que la raréfaction de sites de nidifications.

Les moineaux domestiques font partie de ces animaux qui ont une relation de commensalisme avec l'homme au même titre que les souris, rats ou pigeons, c'est à dire que l'homme fournit directement ou indirectement une partie de sa propre nourriture. Par sa proximité avec l'homme, cette petite boule de plumes est très facile à observer et l'on peut s'extasier devant un moineau qui sautille, gazouille et se gonfle pour montrer sa vivacité et son aplomb !

La vie de famille du moineau domestique

Les moineaux sont des animaux très fidèles et les couples sont souvent formés pour la vie. Le mâle et la femelle vont passer la moitié de l'année à bâtir leur nid pour y élever leurs petits dont la portée varie de 1 à 4 oisillons. Pour consolider leur union, le mâle offre des brindilles à sa femelle en tapant son bec contre elle à chaque fois, une vraie marque d'affection entre les deux tourtereaux... non les deux moineaux ! Lorsque la femelle pond ses œufs, c'est elle qui gère la plus grande partie de l'incubation, tandis que le mâle ne prend place dans le nid qu'au moment où sa compagne doit se nourrir, boire et entretenir ses ailes.

Les oisillons naissent nus au bout de 11 à 14 jours après la ponte. Ils sont nourris par les deux parents avec des insectes et quittent le nid à 17 jours. C'est le mâle qui éduque ses petits en leur montrant comment trouver leur nourriture facilement. Il n'hésite pas à leur montrer des ressources fournies par l'homme comme les miettes de pain sur les aires de piquenique ou les distributeurs de graines mis à leur disposition. Le reste de l'année, les moineaux s'intègrent à un petit groupe familial.

Le moineau et l'homme

Il y a encore un siècle, les moineaux étaient considérés comme des oiseaux nuisibles et tapageurs, ainsi que destructeurs de récoltes. Aujourd'hui, on reproche au moineau domestique de provoquer des dégâts dans les jardins et gouttières en s'attaquant aux matériaux qui isolent les maisons pour y construire leur nid.

Le moineau est aussi considéré comme un hôte permanent de l'homme, mais qui, contrairement à d'autres espèces, ne parasite pas l'homme ! Le nombre de moineaux a atteint son apogée à la fin du XIXe siècle, époque à laquelle les moyens de déplacement étaient les chevaux, ce qui attiraient les moineaux dans les étables pour y trouver les sacs de fourrage et se nourrir.

Caractéristiques du moineau domestique

Les mâles et femelles adultes sont différents d'apparence : le mâle se pare en été de sa plus belle robe en arborant une couronne grise, une nuque noisette, des épaules blanches, une bavette noire et des ailes parsemées de brun et de noir. La femelle est moins colorée, ses plumes sont d'un beige chamois avec des tâches blanches derrière les yeux. Les petits lui ressemblent beaucoup. Cet oiseau est un animal d'une quinzaine de centimètres de long et d'une envergure de vingt à vingt-cinq centimètres avec un poids moyen d'une trentaine de grammes. Son espérance de vie est estimée à huit ans, mais il décède souvent à l'âge de trois ans, agressé par un prédateur, écrasé par une voiture ou intoxiqué par des produits chimiques.

Le moineau domestique du nom latin Passer domesticus doit son nom au sens latin qui signifie que l'oiseau fait partie de la maison.

Sur le même sujet