Le renne, plus qu'un symbole de Noël

Le renne, animal du pôle Nord, connu pour tirer le traineau du Père Noël, est un mammifère emblématique de la Laponie, survivant de l'ère glacière.
154

Le renne est surtout devenu populaire grâce à Rodolphe, le neuvième renne du Père Noël créé en 1939 par l'écrivain américain Robert L.May. Son nez rouge, d'une luminosité exceptionnelle, lui vaut d'être le renne préféré du Père Noël , car il peut le guider sur son traineau durant la nuit de Noël pour la distribution des cadeaux. Mais le renne est aussi un animal au long passé dont l'origine remonte à l'ère glaciaire, il y a plus d'un million d'années.

Fiche d'identité du renne

Ce cervidé est appelé renne en Europe et Caribou en Amérique du Nord et au Canada. C'est un animal robuste qui peut atteindre les 280 kilos. Il peut mesurer de 120 à 220 centimètres de long et faire 140 centimètres de hauteur. Son espérance de vie est de huit à dix ans à l'état sauvage, mais en captivité il peut vivre une vingtaine d'années.

Il est capable de survivre à des températures de moins quarante degrés grâce à son épais manteau de fourrure brun gris constitué de deux épaisseurs : l'une est composée de longs poils qui retiennent l'air chaud et l'autre d'un épais duvet. Quand le printemps arrive, le renne mue et perd ses poils.

Que ce soit les mâles ou les femelles, tous deux portent des bois recouverts de "velours" qui ressemblent à de la peau et qu'ils perdent à l'automne. Les ramures des rennes sont en réalité des excroissances osseuses qui sont renouvelées chaque année.

Le mode de vie du renne

Le renne vit en hiver dans la forêt et se nourrit de lichen qu'il cherche souvent sous la neige et qui l'aide à mieux lutter contre le froid, car il est riche en sucres et permet de maintenir sa température à 37 degrés. Mais il attend impatiemment le printemps pour diversifier sa nourriture pauvre en protéines et il se dirige vers le nord pour entreprendre une longue migration dans la toundra, les prairies du Grand Nord où il va se nourrir de jeunes plantes vertes riches en azote.

Le renne se déplace en troupeaux constitués de plusieurs milliers d'individus qui traversent les fleuves et les bras de mer en file indienne pour se protéger des prédateurs. Ils peuvent ainsi parcourir jusqu'à 6000 kilomètres par an. Lors des migrations, le renne peut être menacé par le loup, le lynx ou l'ours. À lui seul, un loup peut tuer jusqu'à une quinzaine de rennes. En été, ce sont les mouches et les moustiques qui menacent le renne.

Les différentes espèces de rennes

On peut distinguer différentes sous-espèces de rennes qui vivent toutes dans les régions du pôle nord, au Groenland, Canada, en Alaska, Sibérie et Scandinavie. Leur taille varie selon les espèces et on constate en outre que certains sont capables d'entreprendre de grandes migrations tandis que d'autres sont grégaires.

  • Le Caribou des bois : Il se distingue de ses congénères par sa taille imposante et sa fourrure plus foncée. Il ne se déplace que par petits groupes et privilégie la forêt boréale et les régions montagneuses où il peut vivre à 2000 mètres d'altitude.

  • Le renne de la Toundra est le plus répandu sur la planète. C'est aussi celui qui possède les ramures les plus grandes parmi les cervidés. Contrairement à l'espèce précédente, il se déplace en grands troupeaux pour parcourir des milliers de kilomètres.
  • Le caribou de Peary est plus petit que les précédents et sa fourrure est plus pâle. Il n’entreprend pas de migrations importantes et on estime sa population à 10 000 individus. Il se trouve dans les îles de l'Arctique canadien et ne se nourrit pas de lichen, mais d'herbe séchée, de carex et de saule pourpre nain qu'il trouve sous la neige.
Les caractéristiques du renne

Il se distingue des autres cervidés par la présence de ramures chez les femelles. Contrairement aux autres grands mammifères, il arrive à survivre durant les grands froids sur les pâturages nordiques grâce à sa consommation de lichens, véritable source d'énergie, qui représente jusqu'à 80 % de sa consommation. Ses larges sabots en forme de croissant, semblables à des raquettes, lui permettent de creuser dans la neige pour trouver sa nourriture et aussi de nager aisément dans l'eau.

Le renne est un animal qui est également domestiqué par l'homme pour être attelé aux traineaux et aider les hommes à se déplacer facilement dans la neige. Mais il est aussi chassé pour sa fourrure et sa viande. On peut remarquer que cet animal est populaire puisqu'il est illustré sur une pièce de 25 cents au Canada.

Renne
Caribou

Sur le même sujet