Le symbole du rossignol en littérature

Le rossignol, connu pour son chant mélodieux, apparaît dans des oeuvres littéraires tels que poèmes, conte et chansons pour symboliser l'amour et la mort.
735

Quand on évoque le rossignol, on pense aussitôt au printemps, mais cet oiseau symbolise surtout l'amour caractérisé par son chant qui séduit les plus difficiles et suscite des sentiments très forts qui pousse à aimer. Souvent le thème de l'amour chez le rossignol va de paire avec celui de la mort. Quelles sont les oeuvre littéraires qui utilisent le symbole du rossignol ?

Le Rossignol et l'Empereur de Chine, le conte d'Anderson

Paru en 1843, ce conte allemand nous présente une belle métaphore selon laquelle personne ne peut s'approprier un talent qu'il ne possède pas, y compris de façon artificielle. L'empereur de Chine, le héros du conte, qui vit exclusivement dans son palais entouré de ses jardins faits sur mesure, ignore l'existence d'une forêt et de lacs profonds au-delà de sa propriété. Mais la présence d'un rossignol au chant mélodieux attire son attention. Il est si ému par cet oiseau au chant mélodieux qu'il en pleure et il décide de prendre dans son palais le rossignol pour montrer à la société le "joyau" qu'il possède. C'est ainsi qu'un maître de chant, en écoutant la mélodie de l'oiseau, fabrique un oiseau mécanique couvert de rubis pour reproduire les notes du rossignol. Momentanément conquis, le vrai rossignol est expulsé du palais pour céder sa place à l'oiseau artificiel qui reproduit le chant du rossignol. Mais la mécanique de celui-ci finit par ne plus fonctionner si bien que l'empereur se meurt de désespoir jusqu'à ce que le vrai rossignol se perche près de sa fenêtre et entonne sa douce musique. L'empereur sort de sa lente mort et revit. Son ami le rossignol lui demande de garder secret son retour.

Le rossignol et la rose , un conte d'Oscar Wilde

Le conte d' Oscar Wilde nous livre une version du conte différente du conte traditionnel. La fin ne se termine pas dans un bain de bonheur, mais dans un océan de tristesse. L'image du rossignol véhiculée dans le récit est poignante. Le pauvre petit rossignol se sacrifie au nom de l'amour pour concrétiser le rêve de l'étudiant amoureux qui cherche une rose rouge afin de conquérir l'élue de son coeur et l'emmener au bal. Le rossignol offre son coeur à une rose blanche qui y plante ses épines et le condamne à mourir. Elle obtient de cet oiseau le rouge tant désiré et unique. Jamais aucune rose n'a été aussi rouge, cette couleur est celle du sang du rossignol, celle du sacrifice. L'amour a un prix : la mort en retour. Nous voyons ici que l'image du rossignol est encore une fois liée à l'amour et la mort qui forment un duo inébranlable.

Le rossignol de Verlaine

Le poème de Verlaine appartient au recueil de Poèmes saturniens de 1866. Il est présenté en une seule phrase en décasyllabes. Les sentiments suscités par le rossignol dont le nom n'est pas évoqué une seule fois dans le poème sont si puissants qu'on ressent la souffrance dans toute son ampleur. Le souvenir et le paysage sont l'expression directe de la souffrance amoureuse.

Ode à un rossignol, une poésie de John Keats

L'ode à un rossignol fait partie d'un recueil de poèmes composés pour la plupart en 1819. Les odes de Keats ont tous le même objectif : échapper à la souffrance et à la désillusion en mettant en avant le culte de la beauté et les instants d'extase. La mort accompagne ce jeune poète tout au long de sa vie. Se sachant condamné, il apprécie chaque instant que lui offre le présent et ressent plus que tout, ce qui l'entoure. L'ode sur le rossignol met en avant le contraste entre le rossignol au chant immortel et l'homme mortel qui s'assoit dans son jardin pour écouter la douce mélodie de l'oiseau qui berce ses nuits dans l'attente de sa propre mort.

Le symbole du rossignol est fortement marqué par l'amour et la mort qui sont irrémédiablement liés l'un à l'autre. On peut noter que le rossignol en littérature accompagne le héros dans la souffrance afin de la rendre moins pénible.

Sur le même sujet