Le transport d'un cochon d'inde lors d'un long trajet

Transporter son cochon d'inde sur une longue distance demande certaines précautions. Tout changement d'habitude est pour le cobaye une source de stress.
622

Il n'est pas possible de laisser son cochon d'inde seul à la maison plus d'un week-end, car ce rongeur est un glouton qui mange tout ce qu'il a à sa portée en très peu de temps et qui souffre de l'absence de son maître et peut se mettre à dépérir rapidement. Prévoir des réserves de nourriture pour qu'il ait de quoi se sustenter en l'absence de son maître est une cause perdue d'avance. S'il n'est pas possible de le laisser chez une personne de confiance, le cobaye doit faire partie du voyage et plusieurs précautions s'imposent pour qu'il se sente bien durant un long trajet en voiture.

Quelles précautions prendre durant le trajet ?

Le cobaye est un animal qui supporte mal les changements, et encore plus les trajets en voiture qui sont source de bruits, de nouvelles odeurs et de secousses qui peuvent perturber le cochon d'inde. La première précaution à prendre est le transport de l'animal lui-même. Est-il préférable de le mettre dans une caisse de transport ou de le laisser dans sa cage ? Tout dépend aussi de la place que l'on peut laisser à sa petite boule de poils. L'idéal est de le mettre dans sa cage habituelle et de maintenir celle-ci par une ceinture de sécurité pour qu'elle ne se renverse pas en cas de freinage brusque. On donnera du foin à volonté à son animal, ainsi qu'une maisonnette où s'abriter, s'il n'en possède pas, et on ôtera tous les étages de sa cage afin d'éviter un accident lors d'une chute du premier étage.

Si l'on opte pour une boîte de transport, il est préférable de choisir une caisse à chat qui est plus spacieuse que les petites caisses spéciales vendues pour les rongeurs. Ces dernières sont souvent mal aérées et l'animal manque de place pour bouger. Si le trajet doit durer plusieurs heures, il ne faut pas oublier de protéger le fond avec une bonne couche de litière et mettre une dose de foin.

Que faire selon les conditions atmosphériques ?

Si le voyage doit s'effectuer en hiver, il faut éviter tous les courants d'air qui pourraient être fatals au cobaye et le placer à un endroit suffisamment chauffé et loin d'une source de chaleur comme le chauffage de la voiture.

Si l'animal doit voyager en été, il est primordial de ne jamais laisser le cochon d'inde seul dans un habitacle fermé en plein soleil, même pendant seulement quelques minutes. Le rongeur attraperait un coup de chaleur et ce serait la mort. Durant le trajet, une serviette de bain humidifiée peut être posée sur la cage de transport, qui elle-même sera placée derrière un pare-soleil, et surtout pas du côté soleil, même si la voiture est climatisée. La climatisation est une solution contre la chaleur, mais elle est aussi très dangereuse lorsqu'elle est mal réglée. En été, il ne faut pas la mettre en-dessous de 22 degrés pour éviter un coup de froid qui pourrait évoluer en pneumonie et entraîner le décès de l'animal.

Que faire à la fin du voyage ?

Une fois arrivé à destination, il faut laisser le cochon d'inde tranquille et le mettre dans une pièce loin du bruit le temps qu'il se remette de son long voyage et de son stress . Il faut veiller à lui apporter de l'eau fraîche, un peu de verdure ainsi qu'une ration de foin frais et une dose d'extrudés. Les cochons d'inde sont des animaux qui s'adaptent bien à leur nouvel environnement si on leur laisse le temps de faire connaissance des lieux. Le premier jour, il est préférable de le laisser en paix, puis de lui proposer ensuite des sorties dans une pièce sécurisée. Lorsque l'on se trouve chez des amis ou en famille, il vaut mieux s'assurer qu'il n'y ait pas de chats ou de chiens en liberté dans la maison. A l'hôtel, il n'est pas recommandé de laisser son animal vadrouiller sur un sol qui a été piétiné et fréquenté par de nombreuses personnes. S'il s'agit d'une location de vacances, les mêmes précautions s'imposent.

Sur le même sujet