Les idées reçues sur l'alimentation du lapin

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour nourrir sainement son lapin domestique dont l'alimentation doit être semblable à son congénère sauvage ?
100

Beaucoup de propriétaires de lapins pensent nourrir correctement leur lapin en lui donnant principalement des extrudés et du foin, nourriture qui est souvent considérée comme la base de leur alimentation . Mais ce style d'aliments, soulignent les vétérinaires spécialisés NAC, entraînent souvent des désordres digestifs qui sont principalement mis sur le compte d'une alimentation trop riche en produits frais. Or dans son environnement naturel le lapin se nourrit principalement d'herbes fraîches et de feuilles d'arbustes. Quelles sont ces idées reçues ?

Le foin : aliment principal du lapin

C'est une erreur de croire que la nourriture de base du lapin est constituée de foin, car son système digestif est le même que son congénère sauvage qui, lui, se nourrit exclusivement d'herbes sauvages comme le pissenlit, l'acanthe, le plantain ou bien encore les feuilles d'arbustes, les herbes fraîches, les baies sauvages ou même les racines, pousses et semences. Lorsque l'hiver approche, le lapin se met à chercher sa nourriture sous la neige en quête de plantes vertes. Quand ils ont le choix, ils se nourrissent de feuilles récentes et de jeunes pousses.

Le foin, contrairement à cette alimentation exclusivement fraîche, est constitué d'herbes séchées qui perdent énormément de leurs vitamines et sont pauvres en humidité. Alors que l'herbe fraîche apporte 200 mg / kg de Bêta Carotène, la moyenne est de seulement 20mg/ kg pour le foin. Quant à l'humidité, on passe d'un taux de 80% à 15% pour le foin.

Pour toutes ces raisons, le foin ne peut être considéré comme la base de nourriture du lapin. Pour compenser ce déficit en verdure fraîche qui fait du foin un aliment pauvre, les maîtres devraient se tourner vers les légumes du potager.

Les lapins ont la diarrhée avec de la verdure fraîche

Dans la nature, les lapins se nourrissent exclusivement d'aliments frais et leur système digestif est conçu pour digérer ce type d'aliments. Il en est de même pour nos lapins domestiques ! Lorsque ceux-ci ont des problèmes digestifs, cela s'explique par l'introduction brutale dans leur alimentation de verdure fraîche alors qu'ils n'y sont pas habitués. Une autre raison peut en être les herbes cueillies à proximité des routes qui sont polluées par les pots d'échappement ou les excréments des chiens. Mais il peut aussi y avoir une cause pathologique, et seul un vétérinaire pourra en trouver l'origine.

La verdure fraîche n'est pas tolérée par les lapins

On entend souvent dire que les lapins ne supportent pas la verdure fraîche qui est trop riche en humidité. Or dans la nature, les herbes et autres plantes sont riches en eau, et encore plus le matin avec la rosée ou par temps de pluie. Lorsqu'un lapin est habitué depuis son plus jeune âge à ce type d'alimentation, il ne souffre pas d'intolérance. En revanche, il ne faut surtout pas sortir de verdure du frigo, elle doit être à température ambiante et ne pas être gardée plus de deux ou trois jours.

Une diète à base de foin lors de diarrhées

Lorsque nous souffrons de diarrhées, on nous recommande souvent de boire beaucoup. Il en est de même chez les lapins qui perdent beaucoup d'eau. Or on préconise pour les lapins une diète à base de foin, alimentation très pauvre en eau. Dans tous les cas, il est important de consulter un vétérinaire NAC pour connaître les origines de la diarrhées qui n'est pas forcément liée à une raison alimentaire. Seul celui-ci prescrira une alimentation adaptée à son problème. En cas de trouble digestif lié à une mauvaise alimentation, les spécialistes préconisent de donner comme verdure fraîche du persil, du basilic, du thym ou encore du mille-feuilles, de la menthe poivrée, de l'aneth ou de l'acanthe. Les légumes ont aussi l'avantage de donner de bonnes vitamines et de l'énergie à un organisme affaibli. La banane est aussi l'un des fruits que l'on donne en cas de diarrhée, comme c'est aussi le cas chez les humains.

Il est très important, en cas de diarrhée, de ne donner à son lapin uniquement des aliments que son système digestif connaît bien et qu'il supporte. S'il a été habitué à n'avoir que du foin jusqu'à ce jour, il ne faut surtout pas lui donner de verdure fraîche, et se contenter de foin et de beaucoup d'eau.

Pour que son lapin est une alimentation équilibrée et saine, il est important d'introduire dès son plus jeune âge de la verdure fraîche et de l'y habituer progressivement, si cette alimentation est mise en place plus tard. Une fois habitué, sa nourriture principale sera composée de nombreux légumes verts, carottes et d'herbes et feuilles sauvages cueillies dans la nature, en des lieux dépourvus de pesticides ou de pollution.

Source : http://www.ms-verlag.de/Zeitschrift_RODENTIA.31.0.html (revue de mai/juin 2011)

Sur le même sujet