Les réserves et parcs français ornithologiques

Pouvoir observer les oiseaux dans leur environnement naturel est possible grâce aux réserves et parcs ornithologiques qui recouvrent le territoire français.
483

Il existe en France de nombreux sites sur lesquels il est possible d'observer la faune dans son environnement naturel. C'est ainsi que l'on peut se délecter sur les étangs et marais de l'Ouest, la Lorraine, la Camargue, l'Alsace ainsi que la Brenne, de l'évolution d'oiseaux migrateurs ou saisonniers. Quelles sont ces réserves et parcs réservés à ces spécimens ?

Le parc de Sainte-Croix en Lorraine

Ce parc offre le privilège d'observer d'importants mammifères sauvages d'Europe ainsi que de nombreux oiseaux sur les étangs de Lindre, de Stock et de Gondrexange en Moselle où l'on peut apercevoir des Grèbes huppés, des canards, des poules d'eau et des foulques.

Le parc ornithologique du Marquenterre dans la Somme

On peut découvrir dans cette réserve naturelle jusqu'à plus de 300 espèces d'oiseaux d'eau en liberté ou semi-liberté selon les saisons. C'est ainsi que l'on peut voir des goélands, des gravelots, des grèbes ou des avocettes ou bien encore des cigognes blanches que l'on peut observer grâce au nombreux postes d'observation qui sont dissimulés sous la verdure.

On peut s'adonner à la contemplation d'oiseaux migrateurs et écouter les explications des experts pour mieux comprendre le mode de vie de cette faune et admirer la flore, exceptionnelle par sa diversité.

La réserve de Camargue

Il s'agit de l'une des plus grandes réserves d'Europe et c'est aussi le seul endroit en France où se reproduisent les flamands roses. Ils vivent en groupe par milliers et ce sont plus de 20 000 petits flamands qui naissent par an. 350 espèces viennent dans la réserve pour nicher et se reproduire.

La réserve naturelle du lac de Grandlieu

Elle est gérée par la Société nationale de protection de la nature et est la deuxième plus grande zone humide après la Camargue . Située au sud de Nantes, elle représente 7500 hectares sur lesquels est accueillie une grande variété d'oiseaux.

On y rencontre la plus importante colonie de hérons cendrés de France et on peut découvrir la Grande aigrette et la Spatule blanche, deux espèces rares en France. Sont également visibles le grand cormoran, l'aigrette gazette et l'exotique Ibis sacré.

Le parc régional naturel de Brotonne en Haute Normandie

Il est situé entre Rouen et le Havre et s'étend sur une superficie de 80 000 hectares. Depuis le début des années 1980, les cigognes blanches qui ont déserté l'Alsace et la Lorraine passent l'été sur le marais Vernier.

On peut aussi apercevoir dans ce parc des oies cendrées, des milans noirs, des sarcelles ou encore des faucons crécerelles.

La réserve ornithologique des sept-îles

Elle se situe à 5 kilomètres au large de Perros-Guirec et s'étend sur 40 hectares quand la marée est haute et 280 hectares quand elle est basse.

Cette réserve est la plus importante de France pour observer les oiseaux de mer. On y trouve en permanence 13 espèces qui y nichent dont le macareux moine ou le fou de bassan. D'autres y sont de passage comme les pingouins, les goélands argentés ou encore les cormorans. Des visites guidées sont organisées en bateau.

La station de l'Ile Grande constitue à la fois un lieu d'information pour les touristes et aussi un centre de soins pour accueillir par exemple les oiseaux mazoutés.

Le parc ornithologique du Teich

Situé au Sud-Est d'Arcachon, le parc se trouve sur l'une des plus grandes voies migratoires et accueille ainsi des espèces très diversifiées d'oiseaux tels que les cigognes, les hérons cendrés et les avocettes qui viennent y passer l'été.

Sur le même sujet