L'évolution du rapport de l'homme à l'animal

Le rapport de l'homme à l'animal a subi une très grande évolution depuis sa naissance il y a quatre millions d'années. Quelles sont les différentes étapes ?
72

Le rapport de l'homme a toujours été très complexe, car l'homme, un animal comme les autres, s'est démarqué de ses origines pour suivre un développement différent. On distingue plusieurs grandes étapes de l'évolution de l'homme à l'animal.

L'homme, un animal parmi les animaux

Lorsque le premier Homme est apparu sur Terre il y a quatre millions d'années , il s'est retrouvé parmi les animaux, étant lui-même un animal. Puis il a commencé à se démarquer d'eux en se mettant à les chasser pour se nourrir. C'est ainsi que les premiers hommes vivaient en groupe et chassaient les animaux à l'aide de toutes sortes d'armes permettant de les tuer à distance sans être attaqués par eux.

Les animaux, les premiers dieux des hommes

Avec l'évolution de l'Homme, des croyances naissent, qui impliquent la création de dieux représentés par des animaux. Chaque espèce animale a alors un esprit collectif que l'on appelle Totem. Les premiers Dieux sont donc représentés par des totems régionaux tels que le bélier Amon ou encore la vache Hathor. Mais le tout premier animal à être élevé au rang de Dieu semblerait être l'ours.

Ce mammifère est en effet le concurrent de l'homme pour la possession d'une caverne, de fourrure et de nourriture. C'est ainsi qu'un grand pas se fait dans le rapport de l'homme à l'animal. L'homme ne chasse plus l'homme, mais demande sa protection sous la forme d'un Dieu.

La séparation de l'homme de l'animal

Au fil des différentes périodes de l'Histoire, les croyances évoluent et les Dieux sont alors représentés par des hommes/animaux comme c'est le cas de l'homme à tête d'oiseau de la grotte de Lascaux. Ils sont humanisés puisqu'on les place en position bipède.

C'est le cas de Touéris l'hippopotame, la déesse de l'accouchement. On peut aussi voir des dieux représentés par des mélanges d'animaux comme le Sphinx de Gizeh ou encore Amon le lion à la tête de bélier. Puis on note une évolution où les Dieux ont des corps d'homme avec une tête d'animal.

L'asservissement de l'animal par l'homme

Les animaux ont ensuite été domestiqués entre 700 000 et 3000 ans avant Jésus-Christ. Les animaux sauvages tels que les sangliers, les loups, les aurochs ou encore le mustang sont devenus, en s'approchant des habitations humaines, des cochons, des chiens, des vaches et des chevaux.

L'Homme se sert ainsi de l'animal à son profit pour lui faire effectuer des travaux de force. Mais l'Homme va encore plus loin pour exercer son pouvoir. Il commence à faire des sélections animales et les croise pour obtenir de nouvelles espèces comme les chats, les bovins, les ânes et les chevaux.

L'homme a continué à persécuter les animaux en mettant en place le système de chasse pour éliminer les animaux considérés comme nuisibles ou dangereux, un système qui existe toujours de nos jours !

Les animaux protégés par l'homme

Le XXIe siècle voit l'émergence d'une prise de conscience concernant notre environnement et l'importance de protéger les espèces en voie d'extinction . L'Homme se rend enfin compte du désastre qu'il a commis en éliminant toutes les espèces dangereuses et en constatant qu'une espèce disparaît par jour suite à la destruction de l'environnement de leur habitat naturel.

C'est ainsi que des réserves animales sont créées et que l'on recueille dans les zoos des espèces qui n'existent plus à l'état sauvage. Malheureusement, cette prise de conscience n'est pas suffisante, car l'homme exploite toujours l'animal pour se nourrir, se vêtir et expérimenter des médicaments .

Parallèlement à l'exploitation animale, l'Homme commence à considérer l'animal comme un être à part entière et avec une âme ! Les animaux de compagnie prennent une grande place dans notre vie. Beaucoup n'hésite pas à dépenser des fortunes pour le bien-être moral et physique de leur petit compagnon à poils ou à plumes .

Sur le même sujet