Lutter contre la fatigue hivernale

En hiver, notre organisme fonctionne au ralenti et manque d'énergie ce qui entraîne une grande fatigue. Quelles en sont les raisons et comment y remédier?

Lorsque les mois raccourcissent et que les températures deviennent froides, notre organisme se met à fonctionner au ralenti et beaucoup de personnes ont le sentiment d'être épuisées. Le réveil est beaucoup plus difficile en hiver qu'à la belle saison, où nous sommes réveillés par les rayons du soleil. L'après-midi semble insurmontable avec ce terrible sentiment d’abattement, l'envie de dormir qui nous empêche de nous concentrer sur les tâches à accomplir. En hiver, notre corps est moins perspicace et nos performances sont amoindries par cette fatigue chronique. Comment lutter contre la fatigue hivernale?

Les raisons de la fatigue hivernale

En hiver, les journées sont beaucoup plus courtes et moins ensoleillées. Nous avons en outre tendance à rester plus longtemps au chaud à la maison, à sortir moins souvent et à nous couvrir de la tête aux pieds. La conséquence en est un manque d’exposition au soleil qui empêche notre corps de synthétiser la vitamine D. Une carence en vitamine D peut être le résultat d'une fatigue, d'une dépression passagère, de douleurs ou encore d'un système immunitaire moins performant.

Une autre raison qui peut expliquer l'épuisement de notre organisme est le manque d'activité physique en hiver. Lorsque les températures chutent, que les routes sont verglacées, qu'il neige ou qu'il pleuve, nous n'avons pas envie de prendre l'air et restons cantonnés à la maison. Les seules sorties obligatoires sont souvent celles du supermarché ou du lieu de travail que nous effectuons souvent en voiture. Marcher permet à notre corps de rester en bonne santé et de le stimuler. En outre, lors d'une activité physique, notre corps sécrète des endorphines, l'hormone du bonheur, et active la circulation sanguine.

En hiver, nous avons aussi tendance à manger des plats plus caloriques qui demandent ensuite de l'énergie à notre organisme pour digérer et le fatigue, d'autant que nous sommes moins actifs et ne facilitons pas le travail de notre corps en nous lovant dans une banquette bien au chaud. C'est ainsi que l'on ressent le fameux "coup de barre" du début d'après-midi.

Que faire contre la fatigue hivernale ?

On peut remédier à la fatigue hivernale en contrant les problèmes évoqués dans le paragraphe précédent.

  • En ce qui concerne la vitamine D, il suffit de compenser le manque par un complément alimentaire dans les aliments qui en contiennent beaucoup ou alors de compenser par des cachets en pharmacie ou de faire des séances d'UV.
  • Un autre problème lié à l'hiver est le manque d'exercice physique que l'on peut compenser en empruntant par exemple les escaliers plutôt que l'ascenseur, ou encore aller à la boulangerie à pied plutôt qu'en voiture, ou en s'imposant chaque jour quelques exercices de gymnastique à la maison, ou pourquoi pas en s'inscrivant dans un centre de sport.
  • Ce que contient notre assiette joue aussi un rôle essentiel dans notre forme physique. Il est préférable de consommer des fruits et légumes en grande quantité, car ils sont riches en vitamines et se digèrent facilement, et d'ajouter sur ses plats des herbes aromatiques fraîches, ainsi que des germes de blé ou encore de la levure maltée pour leur richesse en vitamine B, et de consommer des fruits secs riches en oligo-éléments. Les plats garnis en sauce sont à bannir, ils alourdissent notre organisme et le fatigue. Une tasse de thé vert permettra également de lutter contre une fatigue passagère.

Sur le même sujet