Prévenir les accidents de l'été chez nos animaux de compagnie

L'été, les chats et les chiens ou même les NAC ne sont pas à l'abri d'accidents liés à la saison que l'on peut éviter en prenant quelques précautions.

Il arrive que nos animaux de compagnie échappent à notre vigilance lorsqu'ils vadrouillent dehors et qu'ils commettent des bêtises ou se retrouvent face à un danger. Certains de ces désagréments peuvent être évités ou soignés quand il s'agit de blessures sans gravité.

Les accidents courants de l'été

Lorsque les chaleurs sont caniculaires, il n'est pas rare que les animaux soient sujet à un coup de chaleur . Pour y remédier, il suffit par exemple d'éviter de sortir son chien durant les heures les plus chaudes entre midi et 16 heures. Il est hors de question de laisser un chien seul dans une voiture en plein soleil, ne serait-ce que cinq minutes. Un quart d'heure suffit pour tuer un animal enfermé dans un véhicule en plein soleil. Un animal peut en outre souffrir de déshydratation en cas de canicule. Le comportement du chien nous aide souvent à le comprendre. S'il a une respiration rapide ou encore une langue qui pend, qu'il salive ou se montre agité, les vétérinaires recommandent de le mettre immédiatement dans un endroit frais, de poser une serviette mouillée sur son dos et de lui donner de l'eau pour le réhydrater.

L'été est synonyme de retour des abeilles ou de guêpes et il arrive que ces insectes s'en prennent à nos boules de poils. Cet incident arrive plus fréquemment qu'on ne le pense car le chien aime attraper des insectes. Si l'animal a été piqué à la gorge, il faut l'emmener d'urgence chez le vétérinaire. Si la piqure se trouve sur une autre partie de son corps, les spécialistes préconisent d'enlever le dard avec un aspirateur de venin et de désinfecter. Il faudra surveiller pendant quelques jours l'état de l'animal et s'assurer que la piqure d'insecte n'a pas laissé de séquelles.

Il arrive aussi, lors de promenades dans les rocailles ou au milieu de hautes herbes, qu'il y ait des vipères et que l'animal se fasse mordre. Si le chien ou le chat se retrouve avec un œdème à la patte ou près de la bouche, il faut immédiatement désinfecter avec un antiseptique sans alcool et utiliser un aspirateur à venin. Il est important de ne pas attendre et d'emmener son animal chez un vétérinaire en prenant la précaution de placer une poche de glaçon sur la partie touchée et de veiller à ne pas diffuser le venin lors du déplacement.

Les accidents liés aux sorties sur la plage

Lorsque le chien se rend au bord de la mer, il est fréquent que l'eau salée entraîne des irritations qui prennent la forme de rougeurs et l'animal n'arrête plus de se gratter en raison des démangeaisons. Afin d'éviter ces problèmes cutanés, l'animal doit passer sous la douche une fois de retour de la plage. En cas d'irritation des pattes, les spécialistes préconisent d'appliquer un antiseptique et d'étaler de la pommade telle que l 'Homéoplasmine . Il est ensuite préférable de ne pas retourner à la plage avec son chien tant que celui-ci souffre d'irritations.

Pour le chien, les promenades au bord de l'océan sont propices à l'ingurgitation d'eau de mer qui peut provoquer des diarrhées. Les propriétaires qui se sont retrouvés confrontés à ce problème ont mis leur compagnon à la diète durant 12 heures avec seulement de l'eau de source en bouteille et ont ensuite donné des carottes pour stopper la diarrhée.

Il arrive aussi que notre compagnon blesse ses coussinets en marchant sur des galets ou coquillages tranchants. Si la plaie vient à saigner abondamment, il ne faut pas attendre et se rendre immédiatement chez le vétérinaire. Si la blessure n'est pas profonde et saigne peu, on évitera à son animal de marcher. Les vétérinaires conseillent de mettre de l'eau oxygénée pour stopper le saignement. Puis on place la patte dans un mélange d'eau tiède et de bétadine et on enroule la coussinet d'une bande de gaze jusqu'au niveau de l'articulation pour bien maintenir la bande, et on fixe le tout avec du sparadrap.

Les dangers domestiques

Celui qui survient le plus fréquemment est la brûlure provoquée par le barbecue. Les chiens et les chiens sont souvent attirés par l'odeur de nourriture, en particulier l'odeur de viande, et l'accident est vite arrivé si on ne reste pas près du barbecue le temps de la cuisson. En cas de brûlure, on mettra la partie touchée de l'animal sous un jet d'eau froide durant une dizaine de minutes et selon les recommandations du vétérinaire, on étalera une pommade cicatrisante. En revanche, si la brûlure est importante, la partie atteinte sera enroulée d'un linge humide et froid, puis on ira directement chez le vétérinaire sans attendre.

Il est simple d'éviter la plupart de ces accidents en surveillant tout simplement son compagnon. Les animaux sont comme les enfants, ils n'ont pas conscience du danger.

source : Animal, santé et bien-être

Sur le même sujet