Un lapin en liberté : un lapin sportif

Laisser son lapin en liberté est essentiel pour lui apporter bien-être et bonne santé. Comment aménager son terrain de jeux et de vie ?
21

Pour que son lapin se divertisse, il est important de lui aménager une aire de jeux stimulante avec des jeux adaptés et des abris où se reposer et s'amuser. Laisser un lapin continuellement enfermé dans une cage, c'est la garantie d'un lapin en mauvaise santé qui va souffrir de troubles du comportement responsables de bon nombre de maux. Les lapins ne sont pas faits pour passer leur vie dans un espace restreint. Il est tout à fait possible de faire évoluer son animal en liberté dans une pièce que l'on aura sécurisée en camouflant les fils électriques visibles.

Comment aménager un espace de jeux pour son lapin ?

Aménager une aire de jeux pour son animal ne nécessite pas de gros frais. De simples cartons avec des ouvertures faisant guise d'entrée ou des cabanes en bois faites maison suffiront pour faire le bonheur de son lapin. Il existe en outre pour les moins bricoleurs des maisons en plastique amovibles que l'on monte et démonte selon ses envies. La mise en place de cabanes où s'abriter est capitale pour rassurer le lapin dont l'instinct le pousse à rester vigilant.

Pour le stimuler, on veillera à varier les jeux en lui proposant des tunnels qui seront par exemple la récupération de tuyaux de robinetterie ou encore des rouleaux en carton trouvés en magasins de bricolage dans le rayon moquette. Il pourra également s'agir de tunnels en herbes séchées, en osier ou en foin . En animalerie, on trouve également des tuyaux en tissu qui font du bruit quand les lapins se faufilent dedans ou des tronçons de bois en forme de pont. Certains lapins apprécient la présence d'un arbre à chat pour sauter dessus ou s'en servir comme perchoir ou fauteuil. À ces jeux, on pourra offrir à son lapin une pomme de pin, un rouleau d'essuie-tout ou des maisons comestibles pour qu'il puisse faire ses dents et les user.

Le Kaninhop

Le Kaninhop est un sport destiné aux lapins qui n'existe pas en France. Il s'agit d'un concours d'obstacles pour les lapins de la même conception que ceux conçus pour les chevaux, mais d'une taille beaucoup plus petite ! Il est apparu pour la première fois en 1980 en Suède et est surtout pratiqué en Allemagne et dans les Pays-Bas. Ce mot « Kaninhop » vient de l'allemand Kaninchen qui veut dire lapin nain et le « hop » traduit l'idée de l'exercice.

Pour envisager de pratiquer ce sport avec son lapin, celui-ci devra être en bonne santé, être habitué à bouger et avoir au moins cinq mois. On commencera les exercices avec un harnais et une laisse en commençant par des laps de temps courts et des obstacles assez bas. Pour encourager son lapin à cette pratique, on veillera à le récompenser par une friandise et une caresse pour le féliciter une fois l'obstacle franchi.

Il est facile d'aménager ces obstacles soi-même avec des planches et des boîtes ou des manches à balai. Avant d'entreprendre cet exercice, il est vital que le lapin ait bougé, qu'il ait eu une période d'échauffement et qu'il ne sorte pas de son sommeil. C'est la même chose que pour nous quand nous devons pratiquer un sport : nous nous échauffons. Certains lapins n'aiment pas le Kaninhop, il ne faut pas les forcer ni les punir. Votre animal doit considérer ce sport comme un jeu de divertissement.

Pourquoi laisser un lapin en cage est-il mauvais ?

Un lapin qui passe sa vie en cage est un lapin qui va dormir en permanence, qui ne fera jamais d'exercice et souffrira d'obésité . Il devient apathique et se désintéresse de tout ce qui l'entoure. Il s'ennuie et n'est absolument pas épanoui.

En lui accordant plusieurs heures de liberté par jour ou la totale liberté, on lui permet de vivre comme il le ferait plus ou moins à l'état naturel et on assure son bien-être.

Sur le même sujet