user_images/227120_fr_dh.jpg

DANIEL HUBINON

Publié dans : Les articles Mode & Tendances de Daniel Hubinon

Le médiéval, renaissance et tendances

L'inspiration suscitée par un âge d'or, charnière, entre la chute de l' empire romain et les temps modernes

En 2012 avec son album "Lys & love", Laurent Voulzy fait ressurgir les écrits de Philippe d’Orléans, la nostalgie du moyen-âge devient source de créativité dans la mode, entre autres.

En 1984, déjà, G. Duby, constate : " Le moyen-âge est un monde merveilleux, notre western, il répond à la demande d’évasion et d’exotisme de nos contemporains".

Génèse

Il faut remonter en 1980 pour retrouver la source avec l’arrivée des USA des gothiques précurseurs de l’évolution constaté dans la mode actuelle.

Le mouvement a vu dès ses débuts se différencier diverses orientations :

Les "batcaves", héritiers du coté un peu provocateur du punk, les "lolitas" asiatiques aux looks de poupées, les "urbans" plutôt "underground", et surtout porté par la gent féminine, un courant médiéval et romantique qui se distingue par une "fashion attitude" inspirée des dames du temps des cathédrales. Cette variante va mettre en avant un besoin de féminité affiché par des vêtements au style qui sera jugé singulier, bien que le mode de vie de ses adeptes se différencie radicalement des autres tendances du courant originel.

Ce romantisme tout en raffinement sorti tout droit du moyen-âge et du XIXe siècle va tout naturellement conquérir une majorité d’adolescentes, et de moins jeunes et les amener à retrouver des valeurs oubliées.

http://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2005-2-page-185.htm

Les idées reçues ont pourtant la vie dure

Certains continuent à semer des propos qui démontrent leur ignorance :

Quelques exemples glanés sur le net ;

"S’habiller gothique c’est revendiquer une appartenance à un groupe refusant les diktats de la mode actuelle".

"Le noir est la couleur maîtresse associé à un teint blafard et de grosses chaussures … Les accessoires de sont souvent empruntés au monde sadomasochiste et affichent un côté provocateur".

Aucun rapport avec le gothique médiéval, ces descriptions se réfèrent plus aux antiques "batcaves" et "urbans", les médiévales, romantiques, sont soucieuses d’esthétique et d’élégance. Les cheveux sont longs, soignés de couleur naturelle, parfois teints en noir ou roux, les accessoires et bijoux démontrent un même souci dans le choix adapté aux éléments principaux.

"Le gothique d’aujourd’hui favorise le culte du moi post-moderne, épris de sens et soucieux de distanciation. Il s’impose à ses adeptes et à ceux qui les regardent comme un art de vivre fascinant. Sa non-violente assumée au quotidien est aussi une image d’un univers plus citoyen. L’avenir de cette mode apparemment passagère semble tout compte fait assuré." - Philippe Boutry.

Le flamboyant gothique

"Like the punk movement, gothic is not only imbedded in an underground music scene; it is about a particular aesthetic style of displaying the body". - Diana Murphy.

http://www.lalunemauve.fr/art/dark-inspiration/en-filigrane/

http://www.heresy.fr/heresy-gothic-clothing/serre-taille-gothique-st012/product_info.php/products_id/1241

(1) Extraits d’un article de Charlotte Brunel, journaliste spécialisée en culture mode :

"De belles dames parées de velours en châtelaines … la noblesse le dispute à la beauté de l’artisanat, l’époque médiévale inspire la mode".

L’historienne C. Ormen-Corpet note : "Aujourd’hui on mesure combien il s’agissait d’une civilisation raffinée dans sa manière de séduire avec l’amour courtois, chanté par les troubadours, autant dire que ces codes de luxe n’ont pas pris une ride en 2012".

G. Henry, s’inspire des peintures de Jérome Bosch dont il transcrit la vie grouillante et colorée se voulant aussi gargantuesque qu’un banquet médiéval.

Anna Wintour -"Egérie à ses débuts du noir et du "sévère" des gouvernantes victoriennes, elle habille aujourd’hui la haute société new-yorkaise".

Un clin d’oeil à Jeanne d’Arc

D. Versace - "J’aime sa façon de se battre contre ses idées et non contre les autres".

C. Roitfeld : du magazine Haper’s bazaar -

"Je veux être la Jeanne d’Arc de la mode, le lien entre le podium et la vraie femme".

La pucelle d’Orléans vit aujourd’hui une nouvelle réhabilitation par la mode … curieux détour de l’histoire.

Il appartient à chacun d’interpréter cette tendance selon ses convictions, l’important n’est-il pas au final, de redécouvrir les valeurs d’une époque, longtemps qualifiée de barbare, comme le romantisme, l’amour courtois et le respect pour la femme … sans qui l’homme n’existerait pas.

Dans les années 1920, un économiste américain estimait que plus les jupes étaient courtes, mieux se portait l’économie. Lors de la Fashion Week de New York les jupes ont raccourci. Un signe de bonne santé économique, pas sur l’histoire de la mode montre que c'est toujours dans les périodes de crise qu’elle évolue.

Pour conclure, n’oublions Louise Labé, Christine de Pisan et nombre de religieuses, érudites, qui furent finalement les initiatrices d’un M.L.F. qui ne gagnera ses lettres de noblesse que 5 siècles plus tard.

Sources et références :

http://www.dailymotion.com/video/x84b99_gothic-fashion-mode-gothique_creation#.UPGXT47nxKc

http://www.marieosee.com/defile-mode-gothic.asp

http://sorciere-medievale.over-blog.fr/article-10853659.html

http://www.ashanta-gothika-succuba.org/Gothique/look%20gothique%20medieval.php

http://ginie-goth.e-monsite.com/pages/la-mode-gothique-une-mode-a-part.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mode_gothique

http://gothique-romantique.forumactif.org/t466-soiree-gothique-en-belgique-et-suisse

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_gothique

À propos de l'auteur

user_images/227120_fr_dh.jpg

DANIEL HUBINON

De formation scientifique (physico-chimie) mon expérience professionnelle est
  • 52

    Articles
  • 11

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 2

    Abonnements

Poursuivez la discussion!