MacOsX 10.7, le dernier félin d' Apple.

Comment passer de Snow Léopard (10.6) à Lion (10.7).Installation simple, toute en douceur, pour se préparer à dompter La bête.

Le possesseur d'un MacBook professionnel (sous Snow Léopard), fait l'acquisition d'un iMac sous Lion, à usage familial.

Comment faire pour récupérer Lion sur le portable tout en y conservant le système d'origine?

Pour créer un support et installer, il existe entre autres : les outils propres à Apple, "Lion-Maker"(1) de Guillaume Gete.

Pour sa simplicité et son efficacité nous aborderons ici la méthode qui fait toujours l'unanimité des "professionnels", et des bidouilleurs avertis de la Pomme.

Suivez le guide

- Pour commencer créer le compte "administrateur" sur l'iMac, ensuite télécharger et installer "Carbon Copy Cloner"(2).

Il existe beaucoup d'autres utilitaires, mais CCC à l'avantage d'être gratuit et simple à configurer.

- Avec "Utilitaire de disque", préparer une partition de 30 Go sur un disque externe (USB ou FireWire), format "MacOsX journalisé" sans oublier de cocher l'option "GUID" (3).

Penser aussi à la nommer d'une manière explicite, "Clone" par exemple.

Démarrer Carbon Copy, choisir comme source le disque interne de l'iMac, et comme cible la partition "Clone" du disque externe, valider par le mot de passe "administrateur".

Le clonage terminée (+/- une demi heure) passer dans "Préférences Sytème/Démarrage" pour s'assurer (c'est OK mais par précaution) que la partition "Clone" est bien "bootable",(adaptée pour démarrer le Mac).

Sur le MacBook

Il faut, bien sur une partition libre d'un minimum de 30 Go (à nommer Lion, pour simplifier).

Le système seul pèse plus de 10 Go, il faut dès lors prévoir de la place pour les applications et fichiers.(**)

Si elle n'existe pas il sera facile de la créer avec "Utilitaire de disque" (suivre les instruction dans le menu "Aide).

Connecter le disque externe (contenant le Clone) au portable et le démarrer en maintenant la touche "alt"(*) enfoncée.

L'écran de démarrage affichera les deux systèmes (bootables), choisir le clone et valider.

On est alors dans Lion, ou on démarre Carbon Copy, avec comme source le clone et comme cible la partition nommée "Lion".

Valider et c'est parti pour une nouvelle demi heure.

Eteindre le macBook

Déconnecter le disque externe et redémarrer touche "alt" enfoncée, l'écran affichera les deux systèmes opérationnels :

"Snow Léopard" et bien entendu "Lion" nouvellement installé.

Dans "Lion" démarrer l'utilitaire "Assistant migration" pour transférer dans Lion le dossier "Applications" de Snow Léopard, et si nécessaire les réglages réseau, internet, et les comptes utilisateurs.

L'opération est relativement longue, vu le volume de données à traiter, ce sera de toute manière moins fastidieux que de tout réinstaller avec les CD et autres supports.

Que faire si on constate que certaines applications ne fonctionnent plus sous Lion?

- Faire les mises à jour si elle existent chez l'éditeur.

- Les supprimer (4) proprement et les réinstaller plus tard lorsqu'elles seront optimisées (ce qui devrait se faire assez vite).

Bref pas de panique, juste un peu de patience.

Et puis c'est tout … C'est terminé.

Le MacBook peut maintenant être utilisé dans les deux systèmes, selon le choix qui sera fait au démarrage avec touche "alt" enfoncée.

On peut néanmoins éviter cette manipulation en installant l'utilitaire 'Refit" (5) qui affichera en écran de démarrage toutes les partitions bootables, installées en interne ou en externe.

Nous avons dès lors de quoi continuer à travailler sous Snow Léopard tout en pouvant tester et apprivoiser progressivement le félidé.

Dernier conseil … Sécurité oblige

Pour avoir toujours sous la main LA SOLUTION de dépannage :

Formater le disque externe avec deux partitions de sauvegarde nommées "Snow Léopard(bis)" et "Lion(bis)", ensuite toujours avec CCC, cloner les deux partitions internes sur l'externe, et conserver le dans un endroit sur.

Vous pourrez sans problème restaurer vos sauvegardes, en cas de catastrophe.

Fausse manoeuvre, vol, accident divers : personne n'est à l'abri de l'imprévu … qui n'arrive pas qu'aux autres.

Et pour finir la cerise sur le gâteau :

Cloner Snow Léopard sur une partition dédiée de l'iMac et vous aurez deux Macs totalement identiques et opérationnels à 100% (partition à créer comme plus haut avec "Utilitaire de disque).

Si un jour vous oubliez le MacBook au bureau, vous aurez de quoi travailler, at home, d'autant plus facilement que les sauvegardes de vos documents de travail seront dans DropBox, ou dans iCloud.

(1) http://blog.gete.net

(2) http://bombich.com

(3) La table de partition GUID ( Globally Unique IDentifier) permet d'utiliser les disque pour démarrer un Mac à processeur Intel

(4) pour les applications sans "désinstalleur" télécharger "AppTrap" sur :

http://mac-gratuit.fr/telecharger/AppTrap.html

(5) http://refit.sourceforge.net/

(*) On dit aussi “touche option”

(**) 30 Go est un minimum, une fois les applications installées il faut impérativement disposer

d'au moins 5 Go d'espace libre sur le disque, dont le système aura besoin pour ses fichiers temporaires.

Sur le même sujet