user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Publié dans : Les articles Culture de Daniel Lesueur

Big Joe Williams et Bob Dylan : l'incroyable rencontre

Si l'on en croit son biographe Robert Shelton, Dylan aurait joué avec le célèbre bluesman lorsqu'il n'avait que cinq ou six ans

Bob Dylan est né le 24 mai 1941 à Duluth, dans le Minnesota, sous le nom de Robert Allen Zimmerman. Durant son enfance, qu’il passe à la frontière canadienne à Hibbing, il fait la connaissance du bluesman Big Joe Williams.

Qui est Big Joe WillIams ?

Joseph Lee Williams naît à Crawford (Mississippi), dans le Delta, probablement le 16 octobre 1903 (mais la date de 1899 est également avancée). En février 1935, Big Joe Williams se fixe plus ou moins à Chicago et y enregistre les premiers titres d'une œuvre ininterrompue jusqu'à sa mort, dont la première version de son titre fétiche, Baby Please Don't Go, qui s'imposera comme un des grands classiques du blues puis du pop-rock, repris notamment parlesThem de Van Morrison puis par Curved Air.

Bob Dylan 

Il a à peine dix ans lorsqu'il fuit Hibbing, cité minière à la frontière américano-canadienne, pour gagner Chicago.

DIX ANS... vraiment ?

C'est semble t-il beaucoup plus tôt (il aurait donc commencé à fuguer très jeune) qu'il rencontre dans la capitale du blues le bluesman et l'accompagne alors qu'il n'a que cinq ou six ans. Williams lui offre une vieille guitare dont il fait rimer les accords avec son harmonica. :«J'ai connu Bob vers 1946 ou 1947 ... Je ne me souviens pas de l'année exacte mais il était très très jeune, cinq ou six ans. Il avait la même tête qu'aujourd'hui. Il se mettait sur la pointe des pieds et faisait l'imbécile. Bon, je travaillais dans les rues de Chicago à ce moment-là, comme je le faisais depuis 1927. Je ne sais pas comment, il savait des chansons que j'avais faites en disque, comme "Baby, please don't go" et "Highway Forty-Nine". Il m'a croisé dans le North Side, vers State et Grand, et on s'est mis à marcher vers State à la 35e avenue. Je travaillais en chantant en chemin. Si on arrivait à un cabaret où il était trop jeune pour pouvoir entrer, je le laissais m'attendre sur le bord du trottoir. On a bien dû mettre trois heures pour faire le trajet".

Ils sont appelés à se revoir

Un jour qu’il se produit dans Central Park à New York, il accepte un Bob Dylan à peine sorti de l’adolescence qui vient souffler de l’harmonica derrière lui. A la fin du concert, il aperçoit Dylan qui, dépliant quelques journaux sous lui, s’apprête à passer la nuit sur un banc. Big Joe l’emmène alors avec lui, le loge et le prend comme son harmoniciste quelques semaines ou quelques mois. C’est d’ailleurs en tant qu’harmoniciste de Big Joe Williams que Bob Dylan fait ses débuts sur disque, deux titres - Wichita et Sitting on top of the world - enregistrés pour le label Spivey ("Sitting On Top Of The World" à écouter : CLIQUER ICIBig Joe et Dylan resteront toujours plus ou moins en contact (d'autres articles sur les débuts de Bob Dylan en cliquant ICI).

À propos de l'auteur

user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Daniel Lesueur est un auteur et journaliste français de la presse
  • 1169

    Articles
  • 22

    Séries
  • 4

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!