user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Publié dans : Cinéma

Elvis Presley au cinéma

Un nouveau livre fait le bilan

En 230 pages, Jean-Jacques Jélot-Blanc fait le bilan de l'œuvre du King sur pellicule (cliquer ICI).


Phénomène du rock sur 33 tours, Elvis Presley exécuta aussi parfois de façon magistrale 33... tours de piste sur pellicule en technicolor ! –excepté pour son premier film, Love me tender(Le Cavalier du crépuscule),car tourné en noir et blanc. 

« Gras, mou, fade, inexpressif »(sic), l’acteur Elvis ne cessa de subir les assauts de la critique qui ne le ménagea guère tandis que ses millions de fans firent un triomphe à la plupart de ses films, lesquels, soit dit en passant, rapportèrent souvent de quoi largement renflouer les caisses des grandes majors compagnies d’Hollywood (Metro Goldwin Mayer, 20th Century Fox ou Paramount) qui se disputèrent l’exclusivité de ses contrats à coup de millions car il en faisait rentrer cent fois davantage, bien plus d’ailleurs que ses concurrents acteurs chanteurs, de Frank Sinatra à Dean Martin. 

Du film "King Créole" au documentaire "Elvis on tour", son dernier opus cinématographique, en passant par "Viva Las Vegas", ce livre unique suit pas à pas le prolongement sur grand écran de son extraordinaire légende discographique. Car, quoi qu'en disent ses détracteurs, le King mérita largement sa couronne, autant face aux caméras que devant un micro !


À propos de l'auteur

user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Daniel Lesueur est un auteur et journaliste français de la presse
  • 1169

    Articles
  • 22

    Séries
  • 4

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!