user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Publié dans : Les articles Culture de Daniel Lesueur

Le jour où les Rolling Stones mirent dos à dos adultes et ados...

Le 14 mars 1964, le Melody Maker fit son gros titre de la question « Laisseriez-vous votre fille sortir avec un membre des Rolling Stones? ». Un scandale!

Ce serait le slogan de la décennie ! « Laisseriez-vous votre fille épouser un membre des Rolling Stones ? » est la question qui, en Angleterre, mit le feu aux poudres. Les Beatles avaient, bon gré mal gré, été acceptés par les parents, mais pas les Rolling Stones. La bande à Mick Jagger avait du mouron à se faire. Pourtant le fondateur du groupe, Brian Jones, était fermement opposé à cette notion de conflit entre parents et enfants : "Je trouve qu’il est tout à fait négatif, et dans n’importe quel pays, de vouloir opposer une génération à une autre, de créer un antagonisme entre différentes parties du public. C’est, je le répète, négatif… et stupide".

14 mars 1964

A compter de ce jour, rares seront les articles que le plumitif de service n’aura pas commencé par des phrases du type « On les appelle le groupe le plus laid de toute l’Angleterre » ou bien encore « Adorés par les gamins, détestés par les parents ». Les mères défaillaient, les pères enfermaient leurs filles dans leur chambre lorsque les Stones se produisaient dans leur ville. Mais on avait beau les présenter comme des croquemitaines, les Pierres continuaient à Rouler même si, désormais, beaucoup d’animateurs de télé les évitaient comme la peste. Beaucoup, mais pas tous : le célèbre Jimmy Saville voulut se faire le porte-parole de ceux qui appréciaient le groupe sans trop oser l’avouer. Et comme il tenait une colonne dans le magazine People, rien de plus aisé, que d’écrire, non sans une bonne dose d’humour : « Ce sont des types formidables pour qui a envie de se marrer avec eux. Et, lorsqu’ils sont relax, ils sont vraiment très élégants ».

Mais d'où venait l'idée farfelue des journalistes du très sérieux hebdomadaire britannique ?

« Laisseriez-vous votre fille sortir avec un membre des Rolling Stones ? ». L'idée avait été suggérée par Andrew Oldham, le manager du groupe, au journaliste Ray Coleman, avec juste une petite différence : Oldham penchait plutôt pour « Laisseriez-vous votre soeur sortir avec un membre des Rolling Stone ? ». A l'époque, lesRolling Stones avaient très mauvaise réputation.

L’arrogance d’Oldham, et donc, par conséquence directe, l’arrogance des Stones, était moins flagrante pour ceux qui les côtoyaient et les connaissaient un peu mieux, voire intimement. Gered Mankowitz, un jeune photographe employé par Oldham en 1964, était conscient du paradoxe :

- Quand je les ai rencontrés, je ne les ai pas trouvés aussi stupides ni aussi difficiles à vivre qu’on le disait. C’était des gars sympa, gentils, plutôt charmants et charmeurs. Je me suis immédiatement bien entendu avec eux. Evidemment nous avons cherché à exploiter l’image qu’ils avaient auprès du public. On jouait là-dessus, ils étaient heureux de participer, de jouer ce rôle. Et je pense que c’était tout-à-fait le plan mis sur pied par Oldham.

Leur emploi du temps surchargé leur laissait peu d’occasions de vivre la romance, d’avoir des relations féminines très suivies.

Respectueux, les médias n’évoquaient jamais ce qui se passait en coulisses

En tant que principal point d’intérêt et d’attraction, Mick Jagger était la cible des scribouillards, faisant l’objet d’innombrables questions concernant sa vie sentimentale. Il biaisait : « Nous sommes si souvent sur la route qu’il nous est impossible d’avoir de relation amoureuse. Ca peut sembler antiféministe, alors je vous demande de m’excuser ». Une façon détournée de répondre –ou de ne pas répondre- qu’il conserverait durant des décennies. Car en réalité Mick avait une relation, et de type tout à fait traditionnel, avec Chrissie Shrimpton, la sœur du mannequin top model Jean Shrimpton. Mick avait fait sa connaissance à l’occasion d’un concert londonien des Stones début 1963 et, depuis, ils sortaient ensemble. Mick ayant rarement une journée à lui, sa relation avec Chrissie dura… tant bien que mal, aussi longtemps que possible : il allait bientôt rencontrer Marianne Faithfull (à suivre en CLIQUANT ICI).

À propos de l'auteur

user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Daniel Lesueur est un auteur et journaliste français de la presse
  • 1169

    Articles
  • 22

    Séries
  • 4

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!