user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Publié dans : Les articles Culture de Daniel Lesueur

Un groupe anglais à découvrir : Simon Dupree and the Big Sound

Cette excellente formation britannique est fort peu connue dans son propre pays, et totalement ignorée chez nous. Heureusement, un double CD est disponible

Ce groupe qui exista durant la majeure partie des années 60 n'a eu, en tout et pour tout, qu'un seul succès au hit-parade, "Kites" (Single Play Odéon FO 108, référence française). Pourtant il avait enregistré de quoi publier un double CD, "Part Of My Past", chez E.M.I.(référence 7243 593727 2 3) qui n'est sorti qu'en 2006, avec, donc, quarante ans de retard. Et comme ce disque recueille peu de succès, on arrive à le trouver à pas cher du tout!

Simon Dupree and the Big Sound

Au départ, trois frères et un copain passionnés de rhythm'n'blues: à l’origine, en 1963, le groupe s’appelait les Howlin’ Wolves, c’est tout dire ! Singularité du groupe Simon Dupree and the Big Sound : son prétendu leader Simon Dupree n'existe pas, il s’agit d’une astuce de leur premier tourneur : Dupree était le nom de plusieurs familles influentes dans leur région ; les musiciens ne furent pas opposés à cette idée qui, simultanément, évoquait leur idole Champion Jack Dupree. L’idée allait néanmoins semer la zizanie dans le groupe : jusqu’alors, tous les membres étaient égaux ; à compter du jour où ils devinrent Simon Dupree and the Big Sound, l’attention se porta sur le chanteur sunommé Simon Dupree, et les autres se sentirent relégués au rang d’accompagnateurs.

"Kites"

Un joli succès en Grande-Bretagne pour un groupe qui fit la fine bouche : le chanteur Derek Shulman, soi-disant, détestait ce titre et prétendait même être tombé en dépression à force de chanter de telles stupidités. En 2003, il modéra ces propos, expliquant qu’après avoir sorti trois singles dans l’anonymat le plus complet, il ne croyait pas tellement plus au succès potentiel de cette chanson, surtout sous la forme qu’elle avait à l’origine, proposée et cosignée par Lee Julian Pockriss, coresponsable (entre autres) de « Itsy, Bitsy, Teenie, Weenie Yellow Polka Dot Bikini ». Il fallut transformer drastiquement la chanson, y rajouter des bruits de clochettes (et oui, l’enregistrement a lieu durant l’été hippie) et faire intervenir, pour un monologue en chinois, leur amie l’actrice Jaqui Chan (aucun rapport avec Jackie Chan). Gag : arrivée au studio d’enregistrement, Jaqui avoua qu’en dépit de son CV bidonné pour décrocher au cinéma des rôles d’Asiatique, elle était en réalité originaire de Trinitad (Caraïbes) et ne parlait pas un piètre mot de chinois. Qu’à cela ne tienne, les musiciens firent venir au studio le gérant du restau chinois le plus proche et lui firent transcrire en phonétique, pour l’actrice, son monologue. Ils mirent ensuite le meilleur d’eux-mêmes dans l’interprétation de « Kites » (en français, cerfs-volants), ce titre que leur producteur leur imposait… et qui, musicalement, était très éloigné de leur passion pour le r’n’b.

Un disque-gag

C'est ensuite sous le nom des Moles qu'ils enregistreront un prochain single, "We Are The Moles" dont le texte évoque "I Am The Walrus", à tel point qu'on croira à sa sortie qu'il s'agit des Beatles sous un pseudonyme (d’autant que Simon Dupree and the Big Sound enregistraient eux aussi à Abbey Road). Après de nombreux singles, un album publié (« Without Reservations ») et un second enregistré mais resté inédit, Simon Dupree and the Big Sound deviendront Gentle Giant. L'intégralité de leurs enregistrements sont donc aujourd'hui disponibles sur ce doube CD intitulé "Part Of My Past (Anthology)".

À propos de l'auteur

user_images/271642_fr_daniellesu.jpg

DANIEL LESUEUR

Daniel Lesueur est un auteur et journaliste français de la presse
  • 1169

    Articles
  • 22

    Séries
  • 4

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!