Avec Clara Morgane, le strip poker, c'est dépassé

Elle ne sait plus quoi inventer : pour la Saint-Valentin, la star réinvente le jeu de l'Oie. Mais qui est l'oie ?
26

A l’occasion de la Saint-Valentin (le 14 février ; faut-il le rappeler ?), l'ex-star du X commercialise deux jeux coquins pour nous aider à oublier la crise : malgré le prix du carburant en hausse, avec Clara on devrait éviter la panne des sens. Deux jeux à portée de toutes les bourses.

Un jeu de l’Oie coquin au prix de 14,95 euros

... Pas15 €, non, 14,95 €. Il est mis en vente le 3 février. De quoi s’agit-il ? En collaboration avec les éditions Blanche et le site Internet Chambre69.com, Clara adapté le traditionnel jeu de l'Oie à une version plus coquine. Explication : les cases ont la forme de chambres à coucher et le plateau de jeu représente les étages à passer. A chaque tour, les « Valentines » doivent effectuer des actions, comme enlever son soutien-gorge, bander les yeux de son partenaire ou "embrasser amoureusement les doigts" de celui-ci. Pourquoi pas ? Les traders jouent bien au Monopoly.

Les carnets de chèques Clara Morgane : 4,95 euros

Selon le site de Voilà,« l'ex-star de films pornographiques appose son image sur une batterie de trois carnets de chèques réunissant des propositions amoureuses ainsi que dans un coffret de jeux sensuels ». Le coffret s’intitule « Invitations sexy ».

Description !

"Bon pour un week-end où tu voudras", "Bon pour un restaurant", "Bon pour que tu m'embrasses plus souvent"... Telles sont les propositions des chéquiers, estampillés "Les Bons plaisirs de Clara", disponibles en librairie et dans les grandes surfaces depuis le 27 janvier.

Un jeu évolutif (pour 10 € de plus)

Les amoureux peuvent compléter leurs soirées coquines à l'aide d'un coffret de jeux sensuels proposant différents scénarios à réaliser au fil des lancers de dés. La boîte de jeu est disponible depuis le 3 février. Peut-être ne peut-on pas encore évoquer un véritable engouement car, au soir du 3 février, sur le site de Voilà , dans l’emplacement « Vos réactions », il y en avait… aucune. Mais on n’est pas encore le 14 février tout peut basculer : le site SoyouTV , qui ne recule devant rien, nous a bien prévenus : « Avis aux amateurs de frissons... ». Brrrr !

Mais où va-t-elle chercher tout ça ?

Clara déborde d’idées, comme en atteste son site http://www.claramorgane.com/sur lequel on peut voir, non seulement son clip « Le Diable au corps » mais également son passionnant making off du tournage en 8 minutes et 46 secondes. Dès le début on est captivé par les deux malabars qui, sans souffrance aucune, déplacent un immense canapé vert. On ne vous en dira pas plus (c’est beaucoup plus chaud par la suite. Et à la fin tout le monde se congratule, c’est normal, après l’effort.

Une fille qui a du métier

Clara a bouclé sa première décennie dans le show business. Sa première interview, en effet, remonte à 2001 ; c’était chez Ardisson et c’était, vraiment, un plateau de choix, puisque Clara brillait entre Jean-Marie Bigard et Lambert Wilson ( visible sur le site de l’Ina )

CV express

De son vrai nom Emmanuelle Aurélie Munos, elle est née à Marseille en 1981. Durant sept ans (2001-2008) elle présente le journal du hard sur Canal+. Entre 2001 et 2003 elle tourne dans onze films X, dont elle réalise le dernier, « Luxure » (les autres avaient été produits par Fred Coppula). En 2008, elle lance sa ligne de lingerie sexy chic : Shocking Princess. Elle est également chanteuse ; deux CD à écouter : « DéCLARAtions » (oui, il y a un jeu de mot) en 2007 et « Nuits blanches » en 2010.

Sur le même sujet