Il y a cent ans naissait Woody Guthrie (1912-1967)

Un coffret commémoratif, une exposition, des conférences... "This Land Is Your Land" va bientôt être sur toutes les lèvres
19

Un coffret commémoratif va sortir d'un jour à l'autre ; intitulé "The Woody Guthrie Centennial Collection", il proposera 57 titres dont 21 inédits. Simultanément l'Association Zebrock organise une exposition itinérante, un cycle de conférences et des concerts (renseignements : http://www.zebrock.net ) :

- "Zebrock vous propose de plonger aux sources du folksong moderne à l'occasion du centenaire de Woody Guthrie. L'exposition "This land is your land" (par la Fondation Woody Guthrie) sera disponible dès le mois de septembre auprès de Zebrock".

Les fans de folk américain célèbrent la naissance, en 1912, de ce génie parfois méconnu qu'était Woody Guthrie... L'occasion d'évoquer sa vie qui fut loin d'être rose.

Woodrow Wilson Guthrie

Ce prénom pour le moins ampoulé est un vibrant hommage du père de Woody au président Woodrow Wilson élu l’année de la naissance de son fils. Car en 1912 la famille Guthrie vit dans l’opulence. Charley, le père, est agent immobilier dans une bourgade en pleine expansion de l’Oklahoma : on vient d’y trouver du pétrole. Charley tâte aussi de la politique. Mais à cette époque où les fortunes individuelles se font et se défont rapidement, il en va de même pour les bourgades qui se transforment de villes champignons en villes fantômes. Quand il n’y aura plus aucune solution, plus le moindre espoir de travail, Woody quittera son patelin en pleine déconfiture avec la première vague migratoire (1930. Il a donc 18 ans). Les raisons de sa colère sont expliquées dans « Les Raisins de la colère » de John Steinbeck (1939).

Entre-temps la famille bourgeoise a perdu de sa superbe

La famille Guthrie est tombée en disgrâce après les durs coups du sort : c’est d’abord leur splendide demeure qui brûle (on se demande toujours s’il ne s’agit pas du premier acte de folie de Nora Belle Sherman Guthrie, la maman). Ensuite c’est Clara, la sœur de Woody, qui meurt des

suites de ses blessures après l’explosion d’un poêle à mazout. Et pour finir Nora Belle est internée pour folie dans un hôpital psychiatrique où elle décèdera en 1930. Elle souffrait de la redoutable maladie de Huntington, qui se manifeste sans équivoque entre 35 et 45 ans mais qu’on peut déceler dès l’âge de vingt ans en sachant qu’elle va évoluer très lentement. Redoutable… et héréditaire : chaque enfant a 50% de risque de l’hériter. Faut-il alors préciser que c’est de cela que mourra Woody ? Le plus troublant est que, selon certaines sources, son père Charley serait lui aussi mort de la maladie de Huntington.

Charley travaille dur pour payer ses dettes, ses revers de fortune .

Woody lui aussi devra travailler après avoir, à 14 ans, mendié et avoir été SDF. On raconte que c’est dans la rue, auprès d’un cireur de chaussures, qu’il a appris à jouer de l’harmonica. La légende a circulé une quinzaine d’années avant que Woody avoue qu’il l’avait inventée !

Pour commencer, il est employé dans une pharmacie ; mais comme plus personne ou presque ne peut se payer des médicaments, l’officine se reconvertit en boutique d’alcools lorsque cesse la prohibition. Son patron remarque que Woody, tout d’un coup, a davantage de cœur à l’ouvrage !

Il se marie (il le fera trois fois dans sa vie). Est-ce pour autant qu’il va se stabiliser ? (à suivre en cliquant sur ce lien)

Sur le même sujet