Le projecteur Pathé Baby, le cinéma dans son plus simple appareil

Un rêve de collectionneur encore réalisable: repartir un siècle en arrière grâce au projecteur de cinéma. Un peu d'argent et de chance, vous avez un trésor.
27

Il faut être un peu fou ou complètement passionné pour installer chez soi le Pathé Baby, système de cinéma amateur. Mais nos grands parents l’ont fait. Pourquoi pas nous, et aujourd’hui? Il suffit d’écumer les brocantes… et de tomber sur un vendeur honnête qui vous fournira un appareil en état de marche. Simultanément, ou plus tard, vous devrez faire l’acquisition de films d’un format que l'on aurait tort de croire disparu: le 9,5.

En effet, tout le monde connaît le 16 millimètres, le 35mm, le super 8… mais le 9,5 est quasiment oublié! Pourtant, il existe. Plus fort encore : il existe, non seulement pour les collectionneurs de documents anciens, mais également pour les cinéastes actuels. Comme nous l'écrit un correspondant du site "ciné 9,5" : " le 9,5 n'a jamais disparu, il est même mieux portant que les autres formats cinéma d'amateur car notre club dispose actuellement de tous les matériels pour produire le film neuf et le développer. Personnellement, cette année, j'ai encore filmé en 9,5mm au Vietnam et au Cambodge ! Nous ne sommes pas des milliers mais nous avons des membres actifs dans plusieurs pays : France, Angleterre, Hollande, Espagne, Suisse, Belgique, Etats-Unis notamment " (pour tout savoir sur le9,5mm, visiter le site http://cine9.5mm.free.fr/fr.htm ).

Détail suprême: si le Pathé Baby fonctionne à l’électricité (pour éclairer le film), il faut tourner la manivelle pour faire défiler le film!

Deux petites frustrations engendrées par le Pathé Baby

1 : les films sont de très courte durée (chaque bobine a un diamètre de 5 ou 7 centimètres). Pas grave, ça permet de reposer le bras!

2: l'image, projetée, sera relativement petite

Une idée déjà ancienne

La 'moto-caméra' et le projecteur Pathé-baby sont les premiers matériels de cinématographe amateur qui ont favorisé la popularisation et le développement du cinéma amateur. Lorsqu’est commercialisé le Pathé Baby, l’idée est mûre… Pour développer son usine de Vincennes, en 1904, Charles Pathé avait installé à Joinville, quai Hector Brisson, une usine de fabrication de plaques et pellicules photographiques. L'exploitation qui, en 1905, emploie 200 ouvriers, en plus de la fabrication, réalise bientôt des films de cinématographe en studio, et les fameuses "actualités du Pathé-journal". Avec les studios avenue Gallieni, le nom de Joinville est désormais attaché à l'histoire du cinéma et en devient la capitale

Qu’est-ce que le Pathé Baby ?

Pathé Baby est le nom donné par Charles Pathé à un dispositif de cinéma amateur grand public lancé en 1922 et utilisant un film de 9,5mm de largeur à perforations centrales (en Angleterre, il fut lancé environ à la même époque aussi sous le nom de Pathex et Pathescope). Ingénieux, Pathé lança l’année suivante (1923) la caméra qui va avec. Le Français « moyen mais pas trop fauché » pouvait se faire son cinéma tout seul!

Un bricoleur enthousiaste, Arnaud Bosquet , vous explique sur son site comment il a remis le sien à neuf

Un vaste choix

Rien que pour l’année 1923, le catalogue propose 448 films différents. Certains films, un peu plus longs (voire beaucoup plus longs) se déclinent sur plusieurs bobines. Les Misérables , par exemple, sera en plus de 20 bobines (une version qui, apparemment, n'est jamais sortie en vidéo, ni en DVD).

Curieusement, le catalogue n’est pas strictementconstitué de films français: au registre des comiques, on trouvera évidemment le Français Max Linder, mais également de nombreux films de Charlie Chaplin (plusieurs « Charlot ») et des dessins animés américains ( Félix le chat ). En 1931, on en sera à plus de 4 000 films. Le rêve !

Anecdote !

Un collectionneur nous apprend qu'il "est intéressant de noter que l'exportation hors de France de cet appareil était rigoureusement interdite à l'époque. Cet interdit était d'ailleurs rappelé sur la médaille Pathé Baby qui ornait la joue de la chambre de l'ampoule". Sans doute pour d’évidentes raisons d’espionnage (rappelons que nous sommes dans la période 1923-1946).

Soyons honnête…

S’agit-il d’une collection véritablement sérieuse ou d’une marotte de nostalgique un peu fortuné? La première réponse s’impose. En effet, s’il peut sembler futile de tourner à la main un vieux film de Charlot qu’on peut retrouver sur DVD, n’oublions pas que les possesseurs du projecteur Baby Pathé étaient souvent possesseurs, également, de la caméra qui allait avec. Donc… en achetant un lot de films, vous avez des chances de tomber sur certains qui n’ont existé qu’en un seul exemplaire. Il s’agit alors d’un témoignage unique de la première moitié du XXe siècle. Bref, un petit moment d’Histoire…

un site à visiter : http://photos-collection.com/index.html

Sur le même sujet