Les "Miss" françaises les plus... étonnantes

La "Miss nationale" de Geneviève de Fontenay n'est pas la première à se démarquer des Miss France. Avant elle, plusieurs méritèrent leur couronne.
23

Du rififi chez les Miss, c'est de l'inédit, croit-on. Or depuis 1952 on n'a cessé d'élire des Miss qui méritaient le coup d'œil. Des têtes couronnées, des corps bien roulés... des filles parfois timbrées. Mais pas "timbrées" au sens péjoratif du terme!

1953 et 1954, une miss timbrée

Jacqueline Renard, guichetière à Garches (aujourd'hui dans les Hauts-de-Seine, département qui sera créé le 1er janvier 1968) fut deux années consécutives élue Miss P.T.T. (Postes, Télégraphe et Téléphone). Original, certes, mais elle n'était pas la première Miss à sortir de l'ornière, car, un an avant elle...

1952, Miss timidité

Ca c'est de l'originalité ! Comment une fille timide pourrait-elle dévoiler, exposer ses appâts charnels devant un jury? Impossible. C'est donc entièrement vêtue qu'elle se présenta. Toujours est-il qu'Yvonne Lorin, après avoir intégré le club des timides, se prêta, sans se dénuder, à une séance de photos et fut élue, à son corps défendant, Miss timidité 1952. Et malgré ses efforts désespérés, elle devint une (petite) vedette.

L'air du temps

Nous ignorons s'il exista une Miss flipper, mais en tout cas l'année 1959 vit le triomphe de... Pascale Breugnot, aujourd'hui grande réalisatrice à la télévision en mettant à l’antenne des émissions comme Psyshow , Moi, je , Sexy Folies , Témoin numéro 1 et Perdu de vue . Qu'avait-elle donc fait, en 1959, Pascale Breugnot ? Elle avait été élue Miss jukebox.

Longtemps avant Franck Dubosc

Avant de "re" devenir à la mode, le camping fut, tout simplement, à la mode. Une bonne raison pour tirer notre chapeau à Josy Dabrowsky qui, trônant en maillot de bain une pièce sur un matelas pneumatique, fut élue Miss plein air en 1960.

Qui aurait envie de l'embrasser goulûment?

Henrianne Clément... Elle eut son heure de gloire en 1962 lorsque, dans l'aimable patelin d'Arleux, dans le Nord, elle fut élue la Reine de l'Ail. En récompense, elle reçut son poids en ail fumé. Bon, l'ail, ça se conserve... mais quand même, 55 kilos d'ail, surtout fumé, ça parfume un appartement. Et si la belle, pour finir plus rapidement le stock, en grignota toute la journée, elle vécut heureuse et n'eut pas d'enfant. L'ail, on le sait, est bon pour la circulation. Avait-elle pensé à en offrir aux agents du carrefour?

Sa carrière était loin d'être finie: elle présenta régulièrement, dans toute la France, le condiment qui éloigne les vampires (et les amoureux).

Une miss gonflée

Bien en chair, Arlette Paganelli, couronnée dans le cadre de la section nautique de la Foire de Paris, fut Miss Salon nautique 1965. Elle se vit offrir un canot pneumatique... et quelques jours de gloire bien mérités.

1973, Miss Automobile

On devait s'y attendre : le président Georges Pompidou avait promis que sous son règne (!) tous les foyers français disposeraient d'un véhicule. En maillot deux pièces, la très sexy Catherine Brin (un beau brin de fille) fut élue, en plein Champs-Elysées, Miss Automobile 1973. Le plus étonnant est qu'on n'y ait pas pensé plus tôt : le Salon de l'Auto existe depuis 1898. Il y avait déjà de belles femmes, à l'époque, non?

2003 à la loupe

Alors que toutes les miss précédentes devaient avoir au moins 16 ans pour être autorisées à concourir, on lança en 2003 la Minimiss qui devait avoir obligatoirement entre 7 et 12 ans. La première élue, la lauréate Jade Alcaraz, avait 9 ans... et avait l'intention de devenir Miss France dix ans plus tard. Ah bon!

Un détour par la Belgique

Notre ami auteur Maurice Bourdon indique l'élection en 2009 de Thérèse van Belle, Miss S.D.F. On dit parfois d'un vainqueur qu'il a "fait un carton". Un carton... idéal, dans la rue, l'hiver, pour se protéger du froid.

Le pire pour la fin

En 2005 fut élue la première Super Mamie, Christine Rebours... une vacherie de son petit-fils qui l'avait inscrite à son insu. Elue Super Mamie Bretagne contre son gré, ça vaut le coup de rechercher les journaux d'époque : elle fait la gueule sur toutes les photos !

Sur le même sujet