Marre d'être dérangé au téléphone? Le gouvernement fait un geste

C'est généralement lorsque la soupe est chaude qu'on dérange la France profonde pour lui proposer la Lune depuis un numéro de téléphone non identifiable.
34

Rien de plus désagréable que d'être dérangé pendant, au choix son feuilleton préféré, sa sieste, crapuleuse ou pas, son repas. Cas particulier : ça ne sonne QUE si vous mangez du chaud. Un vendeur de panneaux photovoltaïques ne téléphone jamais à quelqu'un qui mange une assiette anglaise. A quelqu'un qui mange du cassoulet, si. Idem pour la potée. Heureusement le gouvernement ne va pas tarder à réagir. Dès le mois de décembre, vous pourrez vous faire rayer des listes des victimes potentielles.

Vive Frédéric Lefebvre

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat chargé de la Consommation, qui devait commencer à en avoir marre d'être la risée du Petit Journal de Canal +, vient de prendre une mesure qui nous est révélée aujourd'hui par La Tribune et qui sera mise en place cet hiver :

"Bonne nouvelle pour les consommateurs exaspérés par les appels téléphoniques de prospection commerciale. Un dispositif a été mis en place pour les mettre à l'abri. Ce dispositif, baptisé Pacitel, lancé ce mardi par Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat chargé de la Consommation, consiste à établir une liste de consommateurs ayant manifesté leur volonté de ne plus être dérangés via le site internet www.pacitel.fr".

Hélas...

Oui, hélas, nous ne pouvons crier au miracle. Frédéric Lefebvre fait ce qu'il peut, mais il peut peu. Car seules quelques compagnies de casse-pieds, pardon, de sociétés de phoning, ont accepté de jouer le jeu, comme l'indique encore La Tribune. Cinq organismes ont adhéré à ce dispositif : l'Association française de la relation client (Afrc), la Fédération du E-commerce et de la vente à distance (Fevad), la Fédération française des télécommunications (FFT), la Fédération de la vente directe (FVD) et le Syndicat national de la communication directe. Les entreprises qui les composent représentent 80% des entreprises ayant recours au démarchage téléphonique. Elles s'engagent dès lors à rayer de leurs listing les numéros de téléphones indiqués sur la liste.

Le dispositif ne protège pas de tous les appels

"La garantie ne porte que sur les appels téléphoniques à des fins de prospection commerciale par des entreprises dont ils ne sont pas clients", précise le communiqué. "Mais le dispositif ne protège pas le consommateur des appels téléphoniques des entreprises dont il est le client, ces appels étant considérés comme de la relation client et non pas de la prospection". Décryptage : en clair, ce dispositif autorise à importuner quelqu'un qu'on connaît, mais pas quelqu'un qu'on ne connaît pas. Re-décryptage : "Gardez-moi de mes ennemis. Mes amis, je m'en garde".

Pas opérationnel avant début décembre

On peut néanmoins commencer à s'inscrire dès aujourd'hui sur www.pacitel.fr. Et en plus (pour l'instant) c'est gratuit. Un scoop que vous ne trouverez sans doute pas ailleurs : il semble certain que ce service ne sera pas payant au moins jusqu'à mai 2012. Merci monsieur Lefebvre. Et bon appétit à nos lecteurs qui, dès le 1er décembre, retrouveront l'espoir de manger chaud.

Sur le même sujet