Véronique Sanson injuriant Johnny Hallyday. Censuré ou pas?

Il est rare qu'on soit prévenu à l'avance d'un dérapage médiatique; cependant tout le monde attend avec impatience l'émission de Sud Radio du 16 janvier

En octobre dernier, déjà, via le site PurePeople , elle avait traité Gérard Depardieu de "gros con". Elle a remis ça cette semaine, cette fois à l'encontre de l'Idole Johnny. Mais l'émission dans laquelle elle s'est exprimée ne sera diffusée que dimanche 16 janvier, de 12 à 13h, sur Sud Radio; d'ici là, le passage incriminé sera-t-il censuré?

On regrette la jeune fille timide des années 70

Aujourd'hui son franc parler tourne à la grossièreté. Alors que, fin 2010 et début 2011, il aurait fallu se concentrer sur la promotion de son album « Plusieurs Lunes » (octobre 2010), les médias faisaient leurs choux gras de ses coups de gueule : en octobre 2010, sur Pure Médias , elle avait traité Gérard Depardieu de gros con. Cette semaine elle a réutilisé le peu flatteur qualificatif à destination de Johnny Hallyday dans l'émission Un dimanche en Terrasse , présentée par Christophe Combarieu.

Johnny, un "gros con". Pour quel motif?

La pomme de discorde a pour titre "Qu'on me pardonne", une chanson que sa soeur Violaine avait écrite pour elle, puis reprise car l'ayant ensuite soumise à Hallyday à qui il manquait une chanson pour compléter son album "Jamais seul" qui sortira fin mars. Finalement, Johnny ne l'avait pas retenue.

Vexée, Véronique?

Peut-être, mais ça ne justifie pas autant de violence:

"Je m'en fous, c'est son problème s'il l'a refusée, c'est un gros con. Il aurait dû la prendre".

Est-ce que Sud radio va diffuser le document tel quel?

Pour détourner l’attention, les journalistes préfèrent parler de sa blessure :

- "J'ai eu une greffe il y a trois mois de ça, car je me suis coupée en faisant la cuisine. Le tendon a même été endommagé. Mon pouce ressemble à un gros rôti... " Platine , janvier 2011…

- " J'ai été opérée pour avoir une greffe de peau et je ne peux pas jouer de piano. Je peux vous dire que j'ai très mal. J'en ai pour un moment de rééducation " Télé Star , décembre 2010).

Véronique Sanson pourra-t-elle faire l'Olympia le 28 février?

Ca risque d'être délicat, si elle ne peut pas jouer de piano. Va-t-elle devoir annuler? Et dans quel état se trouvera-t-elle ?

" Je suis obligée de prendre des antibiotiques, ce que je déteste. Je ne les prends qu'à l'article de la mort. Il faut dire que là, je l'ai été, car on a failli m'amputer le pouce qui était bourré de staphylocoques dorés. Vous êtes le premier auquel j'en parle . C'est assez handicapant pour la préparation de la tournée..."

Décidément, l'Olympia ne lui porte pas chance.

Revenons presque vingt ans en rrière...

En 1989, Véronique Sanson, une heure avant le début d'un concert, reçoit une lettre de menace l’intimant d’annuler son spectacle, sous peine de faire sauter l’Olympia. Motif : sa chanson « Allah »publiée dans son album « Moi le venin ». Véronique prend la décision de retirer « Allah »de son répertoire, et reconnaît capituler devant un ennemi invisible. Cette affaire conduit à retirer progressivement son disque des bacs des disquaires, placés sous surveillance policière après avoir reçu, eux aussi, des menaces. Les radios préfèrent jouer la prudence en évitant de diffuser la chanson. Mais l'incident reste un interlude ; elle publiera d'ailleurs un album intitulé « Indestructible ».

Plus grave est peut-être le fait que Véronique soit devenue alcoolique

Elle a heureusement l'honnêteté de l'admettre, et accepte de se soigner, mais, du coup, disparaît par moments du monde du disque. Elle y revient fièrement (car entre-temps elle a contracté une maladie du sang qui lui impose un lourd traitement) et nous décoche tout de même un album studio de temps à autre : «Attendre», n°1 fin 2000 et « Longue distance » en 2004. Deux albums qui apportent une bouffée d'oxygène dans un déluge d'albums en concert : « Olympia 89 », « Tournée d'enfoirés », «Symphonique Sanson», «Zénith 93», « Comme ils l'imaginent », « Avec vous ».

Sur le même sujet