Steve Jobs, d'Apple : fortune évaluée à 7 milliards de dollars

La fortune du cofondateur et ex-PDG d'Apple, Steve Jobs, vaut 7 milliards de dollars. L'Appleman devient milliardaire grâce à ses actions d'Apple et Disney.

Le cofondateur et ex-PDG d’Apple, Steve Jobs, décédé le 5 octobre 2011 suite à un cancer du pancréas, laisse derrière lui une fortune évalué à 7 milliards de dollars. En outre, depuis 2009, la fortune de ce visionnaire a doublé, passant de 3,4Mds$ à 7Mds$ (septembre 2011).

Sa fortune est basée sur sa détention d’actions d’Apple (5,5 millions d’actions-2,5Mds$) et de Disney (138 millions d’actions-4,5Mds$).

Voici quelques données basées sur le classement annuel des 400 personnes les plus riches des États-Unis du magazine économique américain Forbes : M. Jobs était la 39e personne la plus riche des États-Unis. Il était au 110e rang des milliardaires dans le monde et il était également la 17e personne la plus influente dans le monde.

Steve Jobs fonde la société Apple

Steve Jobs a fondé Apple en 1976 avec Stephen Wozniak et Ron Wayne. Quatre ans plus tard, en 1980, Apple entre en bourse faisant rapidement de Jobs un millionnaire grâce à ses 7,5 millions d’actions (une valeur de 217M$). À l’âge de 27 ans, celui-ci devient le plus jeune chef d’entreprise à entrer dans le classement Forbes 400.

En 1997, Steve Jobs est nommé PDG par intérim d’Apple. Il s’octroie un salaire annuel symbolique de 1$ durant une période de 14 ans soit, jusqu’en 2011. Les revenus de M. Jobs proviendront en réalité des 5,5 millions d’actions qu’il détient dans la compagnie Apple (valant 650M$). Il décide également de bonifier les avantages liés à sa fonction soit, entre autres, en se faisant rembourser ses frais de déplacement d’affaires (des centaines de milliers de dollars chaque année).

Le principal intéressé devient officiellement PDG de la société en 2000 et renomme son poste iCEO. À ce moment, son entreprise valait 1,8Mds$. En 2011, la valeur de l’entreprise s’élève à 350Mds$.

À cause de sa maladie, M. Jobs démissionne en août 2011, et ce, sans toucher à ses 5,5 millions d’actions d’Apple.

Steve Jobs crée la société NeXT Computers

Suite à sa mise à pied d’Apple en 1995, Steve Jobs fonde la société NeXT Computers afin de créer des ordinateurs haut de gamme et un nouveau système d’exploitation, NEXTSTEP.

Au même moment, Apple , qui est à la recherche d’un nouveau système d’exploitation, se montre intéressée par NEXSTEP. M. Jobs accepte donc de vendre son entreprise à Apple en 1996 pour la somme de 429M$.

Steve Jobs vend sa société Pixar à Disney et devient milliardaire

En 1986, Steve Jobs et ses deux associés, Edwin Catmull et Alvy Ray Smith, fondent le studio d’animation Pixar. Pour ce faire, ils ont acheté la division infographie de Lucasfilm, la société de George Lucas, au coût de 10M$.

Pixar devient au cours des années un pionnier dans le domaine du cinéma. Par exemple, de 1996 à 2006, la compagnie remporte de grands succès avec ses films d’animation dont Toy Story (1996), Les Indestructibles (2004) et Cars (2006). Ces films ne sont que quelques exemples qui ont fait la renommée du studio.

En janvier 2006, Steve Jobs vend sa société Pixar à Walt Disney Company pour 7,4Mds$ en échange d’actions dans cette dernière. Il devient ainsi milliardaire. Alors, Jobs devient administrateur sur le CA et premier actionnaire individuel de Disney avec plus de 6% du capital, devançant les principaux actionnaires de cette entreprise, des membres de la famille Disney.

Steve Jobs possède peu de biens matériels

Le chef d’entreprise possédait une maison à Palo Alto, en Californie, et une autre dans la ville voisine, Woodside. M. Jobs a emménagé dans sa résidence à Palo Alto dans les années 90. Cette dernière date de 1930 et vaut entre 3M$ et 5M$. En 1994, il achète un manoir à Woodside avec 30 chambres et 13 salles de bain, qu’il n’a pratiquement jamais habité. Par conséquent, celle-ci a été détruite en 2011 afin de faire place à une nouvelle et plus petite maison. Les travaux devaient coûter 9M$ et durer près de deux ans. Cependant, suite à son décès, le projet a dû être arrêté.

En plus, M. Jobs détenait un jet privé, un Gulfstream V de la compagnie Gulfstream Corporation , qu’il utilise pour ses affaires avec Apple. Cette dernière lui avait acheté ce jet au coût de 90M$. Cet avion pouvait accueillir environ 15 personnes. Moins de 100 exemplaires de ce modèle existent dans le monde.

Pour conclure, voici une citation de Steve Jobs qui a paru en 1993 dans le Wall Street Journal : « Être l'homme le plus riche du cimetière ne m'intéresse pas... Aller se coucher en se disant qu'on a fait quelque chose de bien... voilà ce qui m'importe. »

Aussi, à lire sur l'iPhone 4S d'Apple :

Sortie de l'iPhone 5 le 4 octobre 2011?

Tout sur le nouveau iPhone 5 : sortie prévue en septembre 2011

Sur le même sujet