Autobronzant : conseils pour paraître bronzé avant l'été

Autobronzants, crèmes teintées, terracotta, mousses ou gels: quels produits choisir et comment les utiliser ?
14

Les autobronzants qui coloraient la peau en orange et sentaient mauvais ont définitivement disparu. Désormais, les produits pour donner un teint hâlé sont nombreux et les résultats bluffants. Mais il faut savoir quoi choisir et comment s'en servir. Voici un récapitulatif.

La préparation de la peau

Quel que soit le soin pour lequel vous optez, il est impératif de bien préparer la peau en commençant d'abord par un gommage. Si vous n'enlevez pas les peaux mortes, l'autobronzant se fixera dessus et créera des tâches plus sombres sur la peau. Le résultat serait donc disgracieux. La veille, réalisez donc un gommage doux, chez vous ou un institut, en insistant bien sur les genoux et les coudes. Ensuite, appliquez un lait hydratant sur l'ensemble du corps. Si vous vous gommez juste avant de mettre de l'autobronzant, il ne faut surtout pas hydrater la peau en dessous car le premier lait empêcherait les pigments d'atteindre la peau et de la colorer.

Le spray

Le plus simple est de commencer par un spray , qui se dispose uniformément sur l'ensemble du corps. Les nouvelles formules permettent de diffuser partout les pigments en un temps record. Pensez à bien étaler le produit une fois posé pour une uniformité parfaite. En institut, le produit est vaporisé comme une douche et vous pouvez choisir l'intensité de la coloration. Le résultat est plus coûteux (une trentaine d'euros) mais rapide et visible très vite.

Les crèmes, mousses et gels

Leur texture a été créée pour faciliter l'application. Toutefois, leur concentration en actifs bronzants est souvent moins importante, il faut donc appliquer le produit en doses généreuses et renouveler l'opération plusieurs fois (sur plusieurs jours). Pour les plus timides, certains gels s'éliminent à l'eau, permettant ainsi de briller pour le temps d'une soirée ou de pouvoir rincer immédiatement si le résultat ne satisfait pas. Il en existe même pour les hommes .

Les laits autobronzants et les compléments

Les textures sont plus épaisses, il faut longuement les étirer sur l'ensemble de la peau et les faire pénétrer entièrement. Il faut donc compter de longues minutes d'applications. Évitez d'appliquer le produit sur le visage ou choisissez une formule spécialement dédiée à cette zone plus fragile. Attention, il ne faut surtout pas mettre du produit à la racine des sourcils pour éviter d'avoir deux bandes teintées au-dessus des yeux. Si vous souhaitez encore plus accentuer votre coloration, optez pour les compléments alimentaires pour intensifier et prolonger le bronzage.

La terracotta

Surtout, n'oubliez pas cet indispensable : la terracotta . Cette poudre foncée donne immédiatement un teint hâlé. Pour l'appliquez, choisissez un gros pinceau et faites de grands mouvements sur l'ensemble du visage, en insistant davantage sur le front, le nez et le menton. Vous pouvez aussi accentuer les pommettes mais un blush rose créera davantage de contraste et rehaussera le bronzage.

Les astuces pour un faux bronzage qui dure

Bien sûr, il faut impérativement se laver les mains après l'application d'un soin autobronzant, quelle que soit sa texture, pour éviter d'avoir les paumes des mains teintées. Ensuite, il faut que le produit agisse : laissez-le sécher au moins quinze minutes. Enfin, il ne faut absolument pas se doucher pendant trois heures. Si vous voulez enlever votre autobronzant, vous devez attendre: gommer fera des zébrures et frotter fort n'y changera rien. Le mieux pour éviter les dérives est de choisir les formules qui agissent progressivement, jour après jour.

Et n'oubliez pas que ces produits ne protègent pas des rayons du soleil. Une crème solaire reste indispensable pour s'exposer !

Sur le même sujet