Henri Proglio présente le Campus EDF de Saclay

Le Campus EDF de Saclay doit ouvrir ses portes en 2015. Le PDG d'EDF, Henri Proglio, a présenté ce projet de formation et d'alternance unique en France.
13

La présentation des résultats 2011 d'EDF a été l'occasion pour Henri Proglio de présenter et de détailler le projet du Campus EDF de Saclay. Un projet porté depuis 2009 par le patron de l'électricien et qui doit permettre de former 15.000 stagiaires par an.

Départ à la retraite des baby-boomers

L'enjeu est énorme pour EDF et justifie les 150 millions d'euros investis dans ce projet pharaonique : la construction d'un campus de 25.000 m² abritant en son sein un pôle recherche et un pôle formation. En cause, la courbe démographique française qui va pousser dans les années à venir l'essentiel de la génération des baby-boomers (né après la seconde guerre mondiale) à prendre leur retraite.

Dans les années à venir, l'opérateur public va devoir faire face aux effets du départ à la retraite de 30% de ses 160.000 employés (dont plus de 100.000 en France). Une situation extrêmement difficile à gérer, d'autant plus qu'elle est encore plus marquée dans la filière nucléaire, où près d'un employé sur deux quittera l'entreprise d'ici 2015.

Ce départ massif à la retraite a certes été préparé depuis des années, mais nécessitera dans les années à venir, une transmission au sein de l'entreprise des savoir-faire, mais aussi de l'esprit d'entreprise, orientée vers le service public.

Formation et alternance

Par conséquent, le renouvellement des savoir-faire et la formation représentent des “enjeux considérables” pour l’électricien compte tenu, dixit Henri Proglio, du “degré de technicité et d’expertise que nécessitent” les métiers d’EDF, notamment en matière de nucléaire. D’où l’accent mis “dès le premier jour” par le patron d'EDF sur la formation.

“J’ai la ferme volonté qu’à EDF la formation soit accessible à tous, qu’EDF soit un modèle d’ascenseur social en participant au renouvellement des compétences mais aussi en favorisant l’insertion des jeunes. C’est la raison pour laquelle nous favoriserons l’alternance, encore insuffisamment pratiquée en France et qui est un révélateur de talents au sein d’une entreprise”, a assuré Henri Proglio lors de la conférence de presse

Des propos qui s'inscrivent dans la tradition du groupe public, qui compte déjà un technicien sur quatre issu de l'alternance et qui accueille chaque année environ 5.000 "alternants.

Campus de Saclay : un projet unique en Europe

Le projet de Campus EDF, dont les principales caractéristiques ont été révélées jeudi par Henri Proglio, doit ouvrir ses portes en 2015 sur la commune de Saclay (Essonne). Il doit accueillir chaque année 15.000 stagiaires “du simple apprenti au manager aguerri de toutes les nationalités” avec pour ambition d’offrir des formations “pluridisciplinaires et multiculturelles” et de favoriser les transferts de savoir-faire au sein de l’entreprise.

Le projet d'EDF s'appuie sur une volonté de valoriser l'alternance et de favoriser l'emploi des jeunes titulaires du 1er niveau de qualification (CAP) dont le nombre doit être à terme multiplié par 5. Il vise également à renforcer les capacités de formation continue des employés du groupe pour permettre un accroissement des recrutements en interne.

“L’ambition sociale du groupe est un sujet qui me tient particulièrement à coeur”, a assuré Henri Proglio avant d’assurer que l’un de ses “grands sujets de fierté” depuis qu'il a pris les rênes de l'électricien public en 2009, était qu’EDF soit “un employeur net”. “En 2012, nous embaucherons plus de 6.000 personnes en France, près de 540 en Grande-Bretagne”, a-t-il conclu.

Le projet de Campus EDF a été lancé en janvier 2010. Les travaux de construction sur le site de Saclay doivent démarrer dans les mois à venir et s'achèveront en 2015.

Sur le même sujet