Maison passive, bâtiment à énergie positive BEPOS, et Smart Grid

L'électricité prend le relais des énergies fossiles pour alimenter la maison du futur, passive ou à énergie positive, et la voiture électrique à zéro CO2.
9

Dans l'Union européenne, le bâtiment représente 40% de l'énergie totale consommée, le solde relevant des secteurs du transport, de l'industrie et de l'agriculture. Il serait responsable pour un tiers des émissions totales de CO2.

Disparition des énergies fossiles actuelles dans 50 ans

Pétrole, gaz naturel et charbon couvrent 80% de nos besoins en énergie, et cette situation devrait se poursuivre jusqu'en 2020. En tenant compte d'une évolution de 2% par an de notre consommation d'énergie fossile, nous aurons utilisé toutes nos réserves prouvées de pétrole, de gaz et de tous types de charbon, dans une cinquantaine d'années. Mais 115 ans seraient nécessaires pour consommer toutes les réserves prouvées et additionnelles supposées de ces trois énergies fossiles.

La norme BBC accompagnée par le PTZ Plus

Paradoxalement, et malgré les efforts entrepris depuis 1990 pour réduire l'émission des gaz à effets de serre, celle imputable au bâtiment a augmenté. En effet, la construction annuelle en France de plus de 350.000 logements neufs, accompagnée par les régimes successifs de défiscalisation, augmente la facture énergétique lors de leur phase d'exploitation. Les systèmes de climatisation jouent également un rôle non anodin.

L'objectif affiché, soutenu notamment par le Prêt à Taux Zéro Plus , nécessite de construire des logements ayant une consommation d'énergie annuelle de moins de 100 kWk/m², dont environ 50 kWh/m² pour le chauffage, la climatisation et la production d'eau chaude sanitaire, auxquels s'ajoutent la ventilation et l'éclairage des locaux, dans la norme BBC.

La maison passive à haute isolation thermique

Une maison passive correspond à une habitation à très basse consommation énergétique, qui présente des qualités d'isolation thermique renforcée, avec suppression des ponts thermiques (endroits d'une habitation desquels la chaleur s'échappe facilement), isolation par l'extérieur, étanchéité à l'air, et renouvellement de l'air circulant. L'énergie solaire est captée de manière passive, et assortie de dispositifs de rafraîchissement passifs (par exemple, des protections solaires), indispensables durant l'été. La consommation des appareils ménagers qui équipent le logement doit également être limitée.

Bâtiments à énergie positive ou BEPOS, équipés en capteurs photovoltaïques ou solaires thermiques

Un BEPOS est un bâtiment qui produit davantage d'énergie qu'il n'en consomme pour son fonctionnement. Les grands principes de la maison passive sont respectés, et des éléments de captage ou de production d'énergie viennent s'ajouter. La récupération et l'utilisation des eaux pluviales ainsi que l'épuration naturelle sont privilégiées.

Concept MFC 2020 de Maisons France Confort: vitrine technologique avec maison à énergie positive qui alimente une voiture électrique à zéro CO2

La réflexion qui a initié ce nouveau projet est la suivante: les maisons coûtent moins cher à l'achat lorsqu'elles sont situées à l'extérieur des villes, mais il est souvent indispensable d'utiliser un véhicule personnel pour se rendre en ville ou à son travail. Le Concept MFC 2020 conjugue une maison à énergie positive et une voiture électrique qui se recharge grâce à l'excédent d'énergie produit par la maison, pour une autonomie quotidienne actuellement fixée à environ 60 kilomètres.

La livraison du Concept MFC 2020 est prévue pour le premier trimestre 2012. Créé en 1919, le groupe Maisons France Confort, côté sur Euronext Paris, compartiment B, est la plus ancienne société de construction de maisons individuelles en France. Son siège social est situé à Alençon (Orne), et le groupe dispose de près de 240 agences commerciales et 40 agences techniques sur 20 régions françaises.

Smart Grid en test dans le concept de maison MFC2020, à étiquette énergétique A++

Réseau «intelligent» d'électricité, le Smart Grid consiste à équiper les habitations de systèmes de gestion optimisée de l'énergie électrique. En fonction des pics de consommation, le compteur indiquera quasiment en temps réel la tranche horaire la moins onéreuse pour recharger la batterie de son véhicule électrique, ou pour faire tourner une machine à laver, avec un pilotage à distance.

La Commission européenne recommande que 80% des habitations soient équipées de ces compteurs intelligents à l'horizon 2020.

En complément: Rénovation de logement ancien: la STU 2013 après le DPE2011?

CONT12

Sur le même sujet