Rénovation de logement ancien: la STU 2013 après le DPE 2011?

Rénover dans l'ancien, avec objectif de consommation globale de 50 kWh par m2 et par an en 2050, est possible avec réglementation urgente de l'Etat.
27

Il est acquis que nous aurons consommé nos réserves prouvées d'énergies fossiles dans une cinquantaine d'années. L'enjeu environnemental rend impérative en France une consommation moyenne annuelle de chauffage d'environ 50 kWh/m2. Or, si les règles sont définies pour les constructions neuves (norme BBC, maison passive , BEPOS), la situation est très différente en ce qui concerne le logement ancien. Ainsi, le pic de Hubbert, période où une production de matière première commence à décliner, serait atteint entre 2010 et 2020. Dès lors, la facture énergétique ne peut qu'augmenter, la demande devenant supérieure à l'offre.

La totalité du parc ancien de logements en France doit être rénovée avant 2050

La consommation d'énergie pour le chauffage et la production d'eau chaude des logements en France a été divisée par quatre en 25 ans: de 375 kWh/m2/an pour les habitations construites avant 1975, elle est passée à 100 kWh/m2/an pour celles construites après 2000.

En 1999, le parc ancien en France (logements construits avant 1975) représentait 17,5 millions de logements, individuels et collectifs. Il se vend en moyenne chaque année 469.000 logements datant d'avant 1975 (pour 700.000 ventes annuelles dans l'ancien).

Or, pour atteindre l'enjeu environnemental d'une consommation moyenne de 50 kWh/m2/an, il faudrait rénover chaque année tous les logements d'avant 1975, mis en vente chaque année, jusqu'en 2050.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE), une erreur stratégique?

La politique actuelle en France consiste à inciter les propriétaires à effectuer des travaux d'isolation et de mise aux normes de leur logement. Or, cette sensibilisation, souvent assortie de dispositifs de défiscalisation, entraîne une rénovation «moyenne» mais très insuffisante. L'isolation des combles perdus , le changement des portes et fenêtres, etc., permettront certes de diviser par deux une consommation de 300 kWh/m2/an, ce qui constitue un réel confort pour l'habitant, mais ce résultat demeure très éloigné de la performance visée de 50 kWh/m2/an.

Il ne s'agit pas de se dire que l'isolation pourra être refaite dans 20 ans, d'une part parce que la matière première ne représente que 10% du coût total, pour une main d'œuvre à hauteur de 90% de la facture, d'autre part parce que le secteur du bâtiment est en pénurie chronique de professionnels, alors que les chantiers de construction et de rénovation battent leur plein.

Travaux de rénovation et gestion de l'énergie dans les logements anciens

L'isolation du bâti par l'intérieur (entraînant une diminution des surfaces), ou par l'extérieur, devra s'accompagner du changement des menuiseries extérieures et des vitrages. Or, le risque devient de rendre définitivement étanches les logements.

La technologie de chauffage s'orientera vers la pompe à chaleur sur l'air extrait, ou la chaudière à gaz à condensation, ou la chaudière fioul à haut rendement, ou la chaudière à bois avec système de régulation.

Néanmoins, et ce quelle que soit la nature des améliorations thermiques, l'objectif de 50 kWh/m2/an ne pourra être atteint sans un dispositif de ventilation double flux avec récupérateur de chaleur, permettant de gagner 20 à 25 kWh/m2/an.

La Solution Technique Universelle (STU) préconisée

Il a été constaté que la nature des parois initiales d'un bâtiment n'a pas d'impact sensible sur la performance thermique finale après rénovation. Il n'y a donc absolument aucun intérêt à établir un diagnostic préalable sur un bâtiment existant.

Pour atteindre l'objectif environnemental dans les délais, l'incitation ne suffit plus. L'Etat doit réglementer.

Si cinq dispositifs obligatoires sont considérés (clic gauche sur l'image en bas d'article, pour l'agrandir), la STU est intéressante car elle simplifierait l'ensemble du processus. D'une actuelle obligation de résultats, on passerait à une obligation de moyens, traduite uniquement en terme de résistance thermique, qu'il s'agisse de polystyrène, de laine minérale, ou de tout autre composant.

Les produits, fabriqués en masse, coûteraient moins cher, et leur identification serait facilitée.

Si les cinq dispositions préconisées sont rendues obligatoires, le recours à un maître d'œuvre ne serait pas requis et les artisans pourraient intervenir directement, après une formation simplifiée, qu'il s'agisse de rénovation partielle (en cours d'occupation) ou totale (lors d'une cession du logement).

Facteurs clés de succès de la STU: la réglementation, les mentalités, la technologie, le financement à crédit et la défiscalisation

Si la Solution Technique Universelle était adoptée et réglementée par l'Etat, les aides financières et fiscales ne seraient octroyées que si le particulier utilise les dispositifs de cette STU. L'effort des propriétaires en France serait ainsi mutualisé. Peu importe que le résultat final atteigne systématiquement 50 kWh/m2/an pour chaque habitation: à partir du moment où le principe de la STU est respecté, c'est la moyenne des consommations qui atteindrait l'objectif, et non chaque habitation prise isolément, comme c'est le cas actuellement.

Pour que le système de rénovation globale du logement ancien fonctionne, trois conditions sont indispensables:

1. Une réglementation de l'Etat, qui obligerait les différents intervenants à agir en même temps et dans le même sens.

2. Une technologie française plus performante, à l'instar d'autres pays européens (Allemagne, notamment), disponible auprès d'un «guichet unique de la rénovation».

3. Des aides financières, avec des prêts à taux très bas octroyés par les banques, et des incitations fiscales liées au respect absolu des dispositions de la STU.

Des chantiers ont déjà été menés en Alsace, en Rhône-Alpes et dans le Nord de la France. La STU pourrait être envisagée en 2013, et le DPE actuel ne ferait alors que préparer les mentalités.

L'intégralité (81 pages) de l'étude Solution Technique Universelle est disponible ici .

CONT12

Sur le même sujet