Smart Grid: économie d'énergie sur réseau et compteur intelligent

Le Smart Grid se compose d'un réseau de distribution d'électricité intelligent et d'un compteur communicant. Chute de la dépense d'énergie ou de la facture?

La gestion optimisée de l'énergie électrique passe par un réseau bidirectionnel et des compteurs capables de communication à distance. L'équipement des habitations s'avère plus facile que la régulation de l'électricité en temps réel.

Smart grid pour une gestion optimale de l'offre et de la demande d'électricité

Réseau de distribution d'électricité intelligent, le smart grid utilise les technologies informatiques pour mieux gérer la production et la distribution de l'électricité, contribuant ainsi à la réduction de l'émission des gaz à effet de serre, aux économies d'énergie et à la sécurisation du réseau.

La courbe de charge peut être lissée, éliminant ainsi les pics de consommation et les risques de surcharge. L'intégration des sources d'énergie propre (éoliennes, hydroliennes, panneaux solaires, énergie marémotrice, etc.) et le transport de l'énergie sont facilités. Il serait ainsi possible, à l'horizon 2050, de basculer sur un réseau alimenté uniquement par des sources d'énergie propres et renouvelables.

Smart grid ou compteur intelligent et communicant

Sur les 35 millions de compteurs électriques installés en France, deux tiers sont des compteurs mécaniques bleus et un tiers des compteurs électroniques. Ces matériels ne permettent pas à l'utilisateur de connaître sa consommation en temps réel et sont davantage adaptés aux tarifs réglementés. Cependant, une directive européenne précise que 80% des compteurs électriques devront être communicants d'ici 2020 pour favoriser la concurrence et les économies d'énergie. L'utilisateur y trouvera de nombreux avantages: les opérations de mise en service, de changement de puissance, de relevé du compteur, pourront être effectuées à distance et la facturation sera basée sur une consommation réelle et non estimée. En cas de panne, les délais d'intervention seront limités. Mais surtout, le client pourra contrôler en temps réel sa consommation et être plus attentif à ses dépenses en énergie.

Linky, le compteur communicant ERDF, pour une économie de 5% à 15%

Le compteur Linky d'ERDF est actuellement testé en Indre-et-Loire et à Lyon, sur 300.000 utilisateurs. Outre le double intérêt lié à la rapidité de service et à la facturation sur une consommation réelle, il est possible de collecter des informations à propos de la période tarifaire, de l'index de consommation, de la puissance instantanée. Ces données, assorties d'un système d'alerte en cas de consommation excessive, peuvent être transmises sur un ordinateur personnel ou une box chez le client, mais également sur un téléphone portable.

En décalant, sur place ou à distance, le fonctionnement de certains équipements sur des plages horaires moins chères, le consommateur devrait constater une économie d'énergie de 5% à 15%. L'accès aux nouvelles offres tarifaires des fournisseurs d'électricité sera également simplifié.

Ijenko, deux abonnements en packs pour maîtriser sa consommation d'énergie, mais aussi pour protéger sa maison

Ijenko , jeune entreprise innovante française, accompagnée par Oseo, propose au particulier un système permettant de mesurer sa consommation électrique et de la comparer à la moyenne nationale. Sur place ou à distance, il est possible de programmer la température de l'habitation, d'éteindre un appareil en veille, mais aussi de suivre à distance la détection des mouvements et d'ouvertures de fenêtres et de portes, sans pour autant qu'il s'agisse d'un système d'alarme traditionnel.

Deux packs d'abonnement sont proposés à 9,90 euros et à 14,90 euros (avec trois modes programmables sur la box: présent, absent, et nuit), sans aucun coût préalable d'investissement matériel, pour une économie d'énergie par an qui représenterait jusqu'à 250 euros en moins sur la facture.

L'équipement des foyers en compteurs intelligents constitue le premier pas vers les smart grid. Mais la production intermittente d'électricité est encore difficile à intégrer au réseau. Ne pouvant être stockée, elle est perdue. Dans le futur, le réseau, bidirectionnel, sera équipé de capteurs et de centres de contrôle, afin de mieux gérer les flux. Mais ce sera au prix d'investissements coûteux.

A lire en complément :

Maison passive, bâtiment à énergie positive BEPOS, et Smart Grid

Rénovation de logement ancien: la STU 2013 après le DPE2011?

CONT 12

Sur le même sujet