Les métiers les plus payants sur le marché du travail au Québec

Faire une liste des métiers les plus rémunérateurs révèle une tendance sociétale qui favorise les études supérieures.
553

Le marché du travail est un système soumis à la loi de l'offre et la demande et c'est la raison pour laquelle les professionnels qui reçoivent un meilleur salaire ont souvent tendance à répondre à des besoins qui sont considérés comme primordiaux par la population. Il est intéressant d'étudier ces professions pour voir quelles sont les choses auxquelles la société accorde le plus d'importance.

Au Québec, la tendance est de mieux payer les experts; donc plus un professionnel va se perfectionner dans un domaine, plus son salaire va augmenter en conséquence. Cette expertise s'obtient de deux façons, les études supérieures et les années d'expérience. C'est pourquoi les gestionnaires de différents secteurs comme la santé, les communications les finances, se retrouvent indubitablement dans la liste des dix métiers les mieux rémunérés.

Voici une liste établie de ces métiers.

1. Radiologiste* : 448 450 $

2. Juge, avocat, notaire (administration québécoise) : 120 224 $

3. Directeur des communications (secteur fabrication) : 118 924 $

4. Directeur (secteurs santé, enseignement, services communautaires) : 113 003 $

5. Directeur de production primaire, sauf agriculture (secteur privé: 500 employés ou plus) : 112 296 $

6. Directeur des services financiers (secteur entreprises publiques) : 111 850 $

7. Directeur génie et architecture, sciences naturelles et systèmes informatiques (secteur fabrication) : 111 771 $

8. Juge, avocat, notaire (secteur public) : 111 294 $

9. Directeur services financiers (secteur public) : 111 063 $

10. Directeur du service de génie (secteur privé: 500 employés et plus) : 110 793 $

* Au Québec, la rémunération moyenne par spécialité médicale va de 448 450 $ pour les radiologistes à 127 095 $ pour les spécialistes en santé communautaire et hygiène publique, selon la Régie de l'assurance-maladie du Québec.

Cette liste permet de faire plusieurs constats:

- Le marché du travail québécois semble accorder beaucoup de mérite aux études supérieures et à l'expérience de travail, mais aussi à certaines aptitudes professionnelles comme le leadership, la responsabilité et la maturité. En effet les postes de gestionnaires ne s'obtiennent pas juste avec un niveau scolaire supérieur au premier cycle et un certain nombre d'années d'expérience acquises. Il faut aussi que la personne qui désire occuper ce genre de poste fasse preuve de certaines capacités qui la démarquent des autres. C'est pourquoi selon des recherches faites par des firmes en ressources humaines, il a été constaté que parmi dix personnes promus à un poste de gestionnaire, deux à trois personnes décident de reprendre leur ancien poste.

- Le travail intellectuel est mieux rémunéré que le travail manuel, puisque les gestionnaires conçoivent des lignes directrices pour guider leurs entreprises, mais ils ne sont pas des agents de terrain qui vont créer manuellement les produits. Par exemple, les directeurs du secteur de génie et d'architecture vont concevoir des plans pour construire des bâtiments, mais ce sont les techniciens en construction qui vont mettre la main à la pâte pour mettre sur pied le bâtiment.

En conclusion, cette liste montre que la performance et la persévérance scolaire sont des critères indispensables si on veut faire partie des personnes les mieux payées au Québec.

Sources:

http://www.kellyservices.ca/web/ca/services/fr/pages/tip_dec09_mgmt_positions_fr.html

http://www.jecomprends.ca/travail/salarie/top_10_des_jobs_les_mieux_payes_au_quebec

http://www.chaire-competences.uqam.ca/pdf/conferences/jbourgault.pdf

Sur le même sujet