Courges : culture, entretien, récolte

Longtemps délaissées, les courges ont de nouveau la cote dans les jardins. Voici quelques conseils de culture.
13

Il existe un grand nombre de variétés de courges, aux goûts, aux formes et aux couleurs différentes. De quoi ravir les yeux autant que l’appétit des gourmands !

Plantation et culture

Les courges préfèrent un sol légèrement acide avec un pH de 6 à 6,5 et une terre bien drainée contenant du terreau, du compost et du fumier décomposé.

Choisissez un endroit ensoleillé et où elles auront suffisamment de place pour se développer, la plupart des courges étant coureuse.

Pour faciliter la germination, trempez les graines dans l’eau 2 heures avant de les semer.

Les graines de courge doivent être plantées en pleine terre quand tout risque de gel est écarté (avril-mai selon les régions). Veillez à les planter dans le bon sens (la partie pointue, hile, vers le haut).

Déposez 6 graines par poquet et ne gardez que le plus beau plant.

Les plantes doivent être espacées de 1 à 2 mètres selon les variétés.

Comptez environ un mois pour que le plant soit à taille adulte et commence à produire des fruits.

Afin de stimuler la croissance et donc la production de fruits, il est conseillé de retirer les premières fleurs et d’apporter régulièrement un apport nutritif (purin d’ortie par exemple).

Les courges apprécient un bon paillage qui permettra de garder le sol humide et à bonne température.

N’arrosez ni trop souvent ni en grande quantité. Un arrosage abondant nuirait au développement de la courge. Veillez à ne pas arroser les feuilles car cela pourrait développer des maladies comme l’oïdium.

Récolte et conservation

Stoppez tout arrosage 3 à 4 jours avant la récolte. Ceci permettra au fruit d’être plus lourd, dur et la peau aura moins de risque de se déchirer.

Coupez les fruits au plus tard deux semaines avant les premiers gels et laissez sécher au soleil. Si la courge est endommagée par le gel, stockez-la à l'intérieur pendant plusieurs jours dans une pièce où la température est de 11°C minimum.

Les courges d'été se conservent mal, elles doivent être consommées rapidement après leur récolte. Les courges d’hiver peuvent être entreposées dans une pièce sèche, protégée de la lumière directe et à température constante. La meilleure température pour stocker vos courges est 10°C.

Vérifiez fréquemment qu’aucune moisissure ne se développe. Si vous trouvez des taches de moisissure, essuyez-les avec un chiffon huilé.

Les graines de courge pourront être également récoltées pour les semis de l’année suivante. Les graines restent viables pendant quatre ans. Cependant, si vous n’avez pas pratiqué de pollinisation manuelle et que vous avez d’autres cucurbitacées au jardin (courge, courgette, potiron, concombre etc…), vos graines seront hybridées et ne donneront pas le fruit désiré.

Courges d’hiver et courges d’été: quelles sont les différences ?

  • Texture: les courges d'hiver possèdent une peau épaisse, des graines dures et une chair compacte contrairement aux courges d'été qui ont la peau fine, comestible, des graines tendres et une chair souple.
  • Goût: les courges d'hiver contiennent moins d'humidité et le goût est généralement plus doux que les courges d'été.
  • Nutrition: les courges d'hiver ont une grande quantité de vitamine A, les courges d'été contiennent elles, plus de vitamine C.
  • Conservation: les courges d’hiver se conservent environ 2 mois alors que les courges d’été doivent être consommées immédiatement.

Sur le même sujet