Cultiver l'angélique : plantation, entretien, récolte

Décorative, gustative, aromatique et médicinale, l'angélique a sa place dans votre jardin potager ou dans vos massifs. Voici quelques conseils de culture.
313

L'angélique, Angelica archangelica , est une plante pouvant atteindre 2m de haut. Il s'agit d'une bisannuelle qui pourra durer plusieurs années si vous empêchez la floraison. Cette plante est composée d'une grosse tige et de feuilles dentées. Sa floraison a lieu en début d'été; les fleurs en ombelle sont blanches et ont un délicat parfum de miel.

Où planter l'angélique ?

Cette plante apprécie les endroits à mi-ombre, à l'abri du vent. Le sol doit être riche et humide. L'angélique se plaît sur les bords de ruisseau ou les zones boisées humides.

Prévoyez de la place, elle s'étend jusqu'à 1m50 en largeur.

Comment cultiver l'angélique ?

L'angélique peut-être semée en pleine terre ou en godet. Les graines doivent être mûres et elles n'ont une viabilité qui ne dépasse pas les trois mois. La terre doit être en permanence humide et la germination a lieu environ quatre semaines après avoir semé les graines.

Pour obtenir des plants, vous pouvez également diviser les souches des plantes ayant au moins deux ans. Pratiquez cette division de souche en début de printemps et installez les plants dans un terreau riche pour favoriser la reprise.

L'angélique ne supporte pas la sécheresse, elle a besoin d'une terre humide en permanence et d'une température fraîche. Veillez à arroser le pied régulièrement. Pour maintenir l'humidité, vous pouvez pailler la plante ce qui limitera l'évaporation de l'eau.

Une fois par mois, apportez un peu d'engrais pour favoriser la croissance. Vous pouvez également installer du compost au pied de l'angélique, cela servira à la fois de paillage et d'apport nutritionnel.

Quels risques pour la culture de l'angélique ?

Cette plante attire les pucerons. S'ils colonisent votre plante, pulvérisez un insecticide naturel comme par exemple de l'eau mélangée à du savon noir, du soufre minéral ou de l'huile essentielle de neem.

Comment récolter l'angélique ? Comment la conserver et la consommer ?

Les graines se récoltent en fin d'été. Coupez la tête et placez-la à l'intérieur d'un sac en papier dans un endroit chaud et sec jusqu'à ce que les graines tombent. Les graines sont utilisées pour la réalisation de tisane, dans les desserts, les plats salés ou pour parfumer les sodas.

Les feuilles peuvent être coupées selon les besoins à n'importe quel moment. Vous pouvez également les faire sécher pour les conserver dans une boîte hermétique. Elles sont employées dans les tisanes, les confitures et les desserts.

Les tisanes de graines ou de feuilles ont des vertus calmantes, relaxantes et antitussives.

Les tiges doivent être coupées après la floraison. Il faut les faire confire pour les conserver. Elles servent en confiserie, pour réaliser des desserts (les cakes par exemple).

Pour approfondir :

Bienfaits, utilisations, culture : http://www.poivrecayenne.com/plantes_medicinales/Angelique_officinale.htm

Culture : http://www.rustica.fr/articles-jardin/fleurs/angelique-gigas,10.html

Recettes et nutrition : http://www.supertoinette.com/fiche-cuisine/461/angelique.html

Sur le même sujet