Graines de courge, une solution aux problèmes urinaires

Ne jetez plus les graines de vos courges, potirons et citrouilles, utilisez-les comme complément alimentaire ou pour apaiser les douleurs urinaires.
228

Certaines cultures ont adopté les graines de courges comme friandise. C’est le cas en Chine, en Inde, dans les pays d’Europe de l’Est et aux États-Unis, ou l’on trouve un grand nombre de produits dérivés à base de graines de courges (barres chocolatées, biscuits, confiserie, huile…).

Et ils ont raison, très nutritive et avec un délicieux goût de noisette, ce sont d’excellents compléments alimentaires aux nombreuses vertus thérapeutiques.

L’utilisation des graines de courge à travers l’histoire

Les Indiens d’Amérique utilisaient des graines de citrouille broyées avec la chair des melons d’eau pour guérir les blessures ou en infusion pour permettre d’éliminer les déchets stockés dans les reins et réduire les douleurs urinaires.

Les Tziganes hongrois et bulgares ont longtemps intégré les graines de courge à leur alimentation quotidienne. Elles étaient destinées à prévenir les maladies de la prostate et l’impuissance.

Une étude menée à l'université de Vienne sur des Tziganes de Transylvanie a révélé que l'hypertrophie ou les gonflements de la prostate étaient presque inexistants chez ces populations.

En Éthiopie, des graines de courge sont mâchées comme laxatif naturel. Elles contiennent en effet une grande quantité de fibre.

En France, l’utilisation des graines de courges dans la médecine a été apportée par les médecins orientaux au XVII°siècle. Ils l’utilisaient pour traiter les parasites intestinaux, les douleurs stomacales et de l’intestin.

La valeur nutritive des graines de courges

30 grammes de graines de courge grillées représentent 128 calories.

Elles contiennent des protéines, glucides, calcium, phosphore, fer sodium, potassium, fibres, zinc, cuivre, vitamine A, B1, B2 et C, bêta-carotènes, thiamine, riboflavine et Niacine. Elles contiennent également de l'acide pantothénique, des huiles insaturées et des antioxydants.

Nourrissantes et énergisantes, elles sont un excellent complément alimentaire notamment dans un régime végétarien.

Les qualités médicinales des graines de courges

On sait aujourd’hui que les graines de courges sont diurétique et vermifuge. Elles apaisent les douleurs gastriques, favorisent les montées de lait, traitent les troubles urinaires (infections, cystalgie, énurésie, inflammation de la vessie…), réduisent les symptômes de l’hypertrophie de la prostate, traitent l’acné et améliorent la beauté de la peau

On préconise l’emploi des graines et de l’huile de courge dans le traitement des symptômes de l’hypertrophie de la protase, notamment en cas de difficultés à uriner. C’est a priori le zinc contenu dans les graines qui serait bénéfique au système urinaire.

Lors d’une étude allemande réalisée durant 3 mois sur 2245 patients souffrant d’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), 500 à 100 mg d’extrait de graines de courges leur ont été administrés chaque jour. Les résultats ont montré une amélioration des symptômes dans 45% des cas.

Le zinc minéral et les vitamines contenues dans la graine sont bénéfiques pour notre peau et sont particulièrement conseillés pour le traitement de l’acné.

Comment préparer les graines de courges

Récupérez les graines de vos courges, potirons et citrouilles.

Lavez-les afin qu’il ne reste plus de chair. Vous pouvez ensuite les conserver séchés ou au congélateur.

Attention toutefois à les garder dans un endroit sec, à l’abri du soleil et des rongeurs qui en raffolent.

Pour les préparer, vous avez le choix entre:

  • la cuisson à la poêle avec un peu d’huile d’olive: faites-les griller 5 minutes de chaque côté à feu fort;
  • la cuisson au four: étalez les graines sur la plaque du four que vous aurez au préalable légèrement huilée; laissez cuire une vingtaine de minutes de chaque côté, thermostat 6 du four.

En plus d’être bénéfique pour la santé, c’est un vrai régal!

Sur le même sujet