La passiflore: retrouvez sommeil et sérénité

En France, la passiflore est souvent cultivée comme plante ornementale. En phytothérapie, ce sont ses vertus sédatives et calmantes qui sont mises en avant.
39

La passiflore ou maracuja est une plante grimpante qui produit des fruits sucrés de la taille d’un petit citron. Il existe plus de 500 variétés de passiflores, la plupart originaires d’Amérique du Sud, mais c’est principalement la Passiflora incarnata qui est utilisée à des fins thérapeutiques. Toutes ne sont pas comestibles, et leur goût varie en fonction des variétés.

Histoire de la passiflore

Cette plante était connue des Aztèques pour ses propriétés sédatives; elle était également cultivée pour ses fruits sucrés par les tribus d’Amérique du Sud.

Au Mexique, elle représentait la Passion du Christ, car la forme et les dessins de la fleur font penser à une couronne d'épines et aux clous de la crucifixion. Ils baptisèrent cette plante «Passiflora incarnata», fleur qui incarne la Passion.

En 1569, une expédition espagnole ramena au médecin Monardes des échantillons botaniques d’Amérique du Sud. Parmi les plantes, il découvrit une variété aux fleurs chatoyantes qu’il nomma «flos de passionis» (fleur de la Passion). Il fit une description détaillée de la plante et les informations récoltées auprès des tribus locales permirent de compléter le tableau de ses propriétés médicinales.

En Europe, cette plante devint rapidement une tisane aux vertus apaisantes et sédatives; quant à ses fruits (les fruits de passion), ils furent appréciés tant pour leur originalité que pour leur goût.

Passiflore, ses usages en phytothérapie

L’infusion des feuilles est utilisée pour soulager les maux de tête, l’insomnie, le stress, la dépression et l’anxiété, les troubles menstruels, les diarrhées, les spasmes musculaires, et comme analgésique.

En pommade, elle soigne les ecchymoses, les crampes et les douleurs musculaires.

L'analyse chimique de la passiflore indique qu'elle contient trois principaux groupes de produits chimiques actifs: alcaloïdes, glycosides et des flavonoïdes.

Elle contient aussi naturellement de la sérotonine ainsi qu'un produit chimique appelé «maltol» qui a des effets sédatifs. Certains alcaloïdes contenus dans la passiflore ont une activité antispasmodique et la capacité de réduire la pression artérielle. On retrouve également un flavonoïde nommé «chrysine» qui a une activité anxiolytique importante.

La passiflore a une réputation d’aphrodisiaque restée non fondée. En 2003, une étude réalisée aux Etats-unis sur 212 hommes portant sur les effets des feuilles de passiflore a démontré une augmentation du nombre de spermatozoïdes et de la fertilité, mais aucune action aphrodisiaque…

Posologie et recommandations

Bien que le fruit soit délicieux, c’est la feuille qui est consommée en phytothérapie.

On trouve la passiflore sous forme de teinture, tisane ou gélule. Il est conseillé d’en consommer 6 à 8 grammes en gélules ou 3 tasses de tisane par jour pour ses effets sédatifs et relaxants.

La passiflore peut entraîner une somnolence en cas de surdosage.

Attention à ne pas associer cette plante avec la prise d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs, son effet s’ajouterait à celui de ces médicaments et entraînerait une somnolence et une baisse de vigilance importante.

Sur le même sujet