La Rhodiola rosea: contre la dépression et l'obésité

Cette plante adaptogène aux vertus antioxydantes est aujourd'hui reconnue dans la lutte contre la dépression, l'anxiété et les problèmes de poids.
111

La Rhodiola rosea ou «rhodiole» est une plante de la famille des Crassulacées qui pousse spontanément dans les régions froides d'Europe du Nord (Scandinavie, Laponie), d'Asie du Nord (Sibérie) et Amérique du Nord (Alaska). Découverte scientifiquement dans les années 70 et utilisée depuis des siècles par les sibériens pour lutter contre la rigueur du climat et le stress engendré par les conditions climatiques, cette plante adaptogène (c’est-à-dire qui augmente notre capacité d’adaptation aux différents stress) est aujourd’hui utilisée comme un remède naturel contre les problèmes d’anxiété et de dépression.

Des études préliminaires ont montré que la Rhodiola rosea avait une action positive sur le système nerveux central en stimulant les neurotransmetteurs (noradrénaline, sérotonine, acétylcholine et dopamine) qui sont liés à la capacité de concentration, la mémoire, l’humeur et l’apprentissage.

Elle active également les performances physiques et intellectuelles, améliore le système immunitaire, combat l’insomnie et la fatigue, et est bénéfique dans la prévention des risques cardio-vasculaires.

Une alliée contre l’obésité et les problèmes de surpoids

Des études ont également montré que la Rhodiola rosea:

  • permettait de perdre du poids grâce à la stimulation des lipases (enzymes pancréatiques). En effet, elle libère les matières grasses provenant des lipolyses (graisse de l’organisme) pour les transformer en graisse facilement brûlée;
  • augmente les performances physiques: par conséquent, il nous est plus facile de pratiquer une activité physique régulière;
  • augmente la dopamine qui permet de transmettre au système nerveux central la sensation de satiété;
  • augmente la sérotonine d’environ 30%: la sérotonine est une substance capable de supprimer le désir obsessionnel pour les glucides. Elle joue également une action antidépressive et anxiolytique permettant de mieux supporter les privations d’un régime.

Une alternative aux antidépresseurs

Une étude menée par un chercheur russe sur 120 volontaires souffrant de dépression a montré une amélioration de l’humeur et une baisse des symptômes dépressifs dans 100% des cas, si cette plante était consommée chaque jour comme un complément alimentaire.

Cette action sur le cerveau est due à deux principes actifs présents dans les racines de Rhodiola rosea: la rosavine et la salidroside qui stimulent le transport des précurseurs de la sérotonine et augmentent sa disponibilité au niveau du cerveau.

Étant adaptogène, elle augmente la résistance du corps à un large éventail de facteurs de stress, qu'ils soient physiques, chimiques, ou biologiques.

Comment la consommer

La Rhodiola rosea existe en comprimés, gélules ou tisane. Les doses sont de 340 à 680 mg par jour pour un adulte de plus de 18 ans. Ces doses ne génèrent pas d’effet de somnolence tout en gardant les effets positifs de la plante. Des doses plus élevées, de 500 à 1000 mg, peuvent être prescrites pour certains cas de dépression.

Mise en garde

Comme toutes plantes et médicaments, la Rhodiola rosea a des effets secondaires à forte dose. Elle peut provoquer des somnolences et, plus rarement, des maux de tête ou d’estomac. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Sur le même sujet