L'achillée millefeuille, pour calmer les blessures et les nerfs

L'achillée millefeuille est une plante traditionnellement utilisée dans la pharmacopée européenne pour ses vertus apaisantes et cicatrisantes.
16

L’achillée millefeuille, Achillea millefolium , est une plante très commune utilisée depuis plus de 2500 ans pour ses nombreuses propriétés médicinales.

Elle tient son nom du célèbre héros de Troie, Achille, qui s’appliquait des pansements d’achillée sur ses blessures. Et il avait raison, car outre ses vertus sédatives et relaxantes, l’achillée millefeuille est anti-inflammatoire, coagulant, elle calme les douleurs et aide la cicatrisation des plaies.

Les médecins romains en donnaient aux soldats qui partaient en guerre pour qu’ils puissent s’appliquer ce pansement naturel en cas de blessure et pour mieux supporter la douleur.

Les Amérindiens quant à eux, utilisaient cette plante en infusion pour retrouver le sommeil, calmer les blessés et relaxer les femmes avant l’accouchement.

L’achillée, un tranquillisant et un allié en cas de blessure

L’achillée contient en faible quantité, un composant chimique, le thujone , qui est légèrement hypnotique et a un effet sédatif et relaxant.

Même si ce n’est pas les vertus tranquillisantes de l’achillée qui sont mises en avant dans la pharmacopée européenne, elle agit néanmoins sur le système nerveux.

Cette plante peut être prescrite en cas d’anorexie, car elle permet de retrouver l’appétit et de réduire le stress.

Elle favorise le sommeil, diminue l’hypertension et lutte contre les agitations nerveuses. Elle calme également les troubles digestifs liés à l’anxiété (spasmes, nausées…)

Cette plante contient de l’ achilletin et de l’ achilléine , deux substances chimiques qui favorisent la coagulation du sang. D’autres composants chimiques comme le camphre ou l’ eugenol octroient à l’achillée des vertus apaisantes, anti-inflammatoire et antiseptique.

On retrouve dans l’achillée certains composants identiques a ceux retrouvés dans la camomille, permettant de détendre les tissus musculaires du tube digestif et ainsi favoriser la digestion et agir comme un antispasmodique.

Comment consommer l’achillée millefeuille?

Pour se relaxer ou comme sédatif, il est conseillé de consommer cette plante en infusion.

Les fleurs, les graines et les feuilles peuvent être utilisées pour la préparation de tisane. Cependant, le goût de l’achillée millefeuille est très amer et légèrement piquant.

Pour réduire cette amertume, mieux vaut l’adoucir avec du miel ou l’utiliser en association avec d’autres plantes aux vertus similaires (camomille, mélisse, valériane…).

L’achillée est d'ailleurs rarement commercialisée seule. Dans la grande majorité des tisanes, l’achillée n’est qu’une des composantes.

Mise en garde

Les personnes allergiques à l’ambroisie ne doivent pas utiliser de l’achillée en usage externe (pommade), car cela pourrait provoquer des démangeaisons.

La thujone est nocive en grande quantité, respectez les dosages prescrits par votre médecin ou indiqués sur la notice.

Dans de rares cas, vous pouvez ressentir des troubles digestifs ( nausées, diarrhée).

En cas de grande consommation, il est fréquent que les urines deviennent brunâtres, mais ceci n’a rien d’alarmant.

Par mesure de précaution, il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitant d’en consommer.

Sources:

Les plantes qui guérissent de Michael Castleman.

Guide de la phytotherapie de Jorg Grunwald et Christof Janicke.

Sur le même sujet